lundi 20 mai 2024
Roger Huet

Roger Huet

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...

dimanche, 08 juillet 2012 12:37

La Cuvée Boréale aux vrais fruits

J’ai rencontré dernièrement Sandra Fortin coordonnatrice aux communications des bières Boréale, une micro-brasserie 100% québécoise. Voici ce qu’elle m’a confié :

RH. – Laura Urtnowski fonde Brasseurs du nord en 1987 avec Jean et Bernard Morin alors qu’ils sont encore étudiants. Ils se font connaître par la Boréale rousse lancée l’année suivante, qui est la première bière rousse produite au Québec. Elle connaît un succès immédiat, jamais démenti.
SF. – Bernard c’est le conjoint de Laura. Ils étaient étudiants alors et lorsqu’on est aux études, une des principales occupations c’est de prendre la bière et d’étudier, évidemment. C’est pour cette raison qu’ils ont commencé à faire leur bière, parce qu’elle leur coûtait beaucoup moins cher. De fil en aiguille, en tentant sur plusieurs recettes ils sont tombés sur une bière de couleur qu’on ne connaissait pas encore au Québec parce qu’il y avait seulement des bières blondes. Quand ils l’ont fait gouter aux étudiants lors des parties universitaires, les jeunes l’ont trouvée bonne et on commencé à la demander. C’est alors qu’à germé dans la tête de Laura et de Bernard l’idée de fonder la microbrasserie qu’on connaît aujourd’hui, les Brasseurs du Nord.

RH. – Et cela a débouché sur d’autres bières.
SF. – Brasseurs du Nord fait six bières: la rousse, qui est la première, la blonde qui a été lancée en1990 suivie de la noire, la Boréale forte en 1993 devenue la Boréale cuivrée quand on a fait le changement de logo et d’étiquette en 1999, la Dorée en 1999, la Blanche qui était notre dernière bière qu’on a commercialisé en 2004. Depuis peu on a une nouvelle l’Indiana Pale Ale qu’on appelle communément IPA qui est excellente et qui acquiert déjà très bonne réputation. On la retrouve seulement en fût, donc dans les bars et les restaurants, elle n’est pas encore embouteillée.

cuvee borale pommes sr

Cuvée Boréale aux pommes

RH. – Maintenant vous lancez une nouvelle collection appelée CUVÉE BORÉALE avec pour le moment deux nouvelles bières.
SF. – Dans la Cuvée Boréale aux bleuets, on mise beaucoup sur le mot vrai, parce qu’il y a 67 vrais bleuets sauvages pressés à l’intérieur de cette bière.

La deuxième est notre Bière aux Vraies pommes, il y a une pomme MachIntosh qui est pressée. Je n’irai pas jusqu’à dire qu’il y a une portion de fruits par bière, parce qu’on ne peut pas dire cela mais quand-même ce sont des produits 100% québécois. On n’a qu’à penser à la canneberge qui vient du centre-est du Québec, le bleuet sauvage qui vient de la Côte Nord et du Lac Saint-Jean, à la pomme MacIntosh, des Vergers Lacroix. Nous sommes très fiers de ces bières; ce sont nos bières de spécialité. On a fait le lancement au bistro In Vivo le 15 mai, elles sont en vente dans 250 points au Québec. Il faut trouver les dépanneurs spécialisés et on les trouve également dans certains IGA.

cuve borale vraies bleuets sr

Cuvée Boréale aux vrais bleuets

RH. – Je pense que les jeunes vont êtres très épris de ces bières aux vrais fruits.
SF. – Laura qui a une petite ferme, où elle fait énormément de tests brassicoles dans sa maison, tenait à offrir un produit 100% pur. Ce sont des produits extrêmement rafraichissants. Les gens qui aiment les petits rosés en fin d’après-midi ou des bières légères, ou des coolers, vont se retrouver très bien dans cette Cuvée Boréale à 5% d’alcool.

RH. – Vos bières vous les voulez vraiment nature, c'est-à-dire sans arômes ajoutés, sans colorants, sans sirop de maïs, sans sucre raffiné, sans agents stabilisants de clarification ou de conservation, ni sulfites, ni sorbates, ni benzoates ou autres substances.
SF. – Si vous regardez en dessous de la boîte, on a tenu à toutes les énumérer parce que justement c’est un choix qu’on a fait.

Nous avons dégusté les nouvelles bières et nous avons commencé par la Cuvée Boréale aux bleuets.

RH. – Une très belle couleur qui tire un petit peu vers le pourpre, avec une belle mousse lilas.
SF. – Celle que les femmes ont beaucoup appréciée c’est notre Cuvée Boréale aux vraies pommes et canneberges.

RH. – Elle n’est pas raiche, elle est douce, elle est très agréable au goût. La couleur est plus jus de pommes.
SF. – C’est une couleur un petit peu ambrée.

RH. – Des petites bulles très sympathiques. Les deux bières sont sympathiques et tout à fait innovatrices.
SF. – Au nez on sent tout de suite la pomme. On voulait faire un clin d’œil à nos producteurs québécois. Ici on a de très bons producteurs : Vergers Lacroix pour les pommes, Fruits Selects pour les bleuets, MaltBroue également, notre malt a été malté ici-même à Montréal. C’est une bière qui est certifiée Aliments Québec. Pour avoir cette certification il faut avoir 85% des ingrédients qui viennent du Québec.

RH. – On m’a dit que le seul produit importé c’est la fleur de houblon, parce qu’on ne cultive plus le houblon au Québec et que vous êtes en train d’inviter les gens à en cultiver.
SF. – Exactement, on en cultive un peu, mais pas assez pour alimenter les brasseries québécoises. S’il y a des producteurs qui veulent se lancer dans la culture du houblon, Boréale serait très fière parce que plus ça va plus on veut ajouter du houblon québécois dans nos autres bières Boréale.

RH. – Puisque vous êtes dans le secret des dieux, est-ce que Les Brasseurs du Nord vont continuer à nous proposer des surprises.
SF. – Oui il y a des recettes qui s’en viennent, il faut être à l’affût. C’est certain que pour cet été on reste dans la Cuvée Boréale aux vrais bleuets sauvages et aux vraies pommes et canneberges.

RH. – Je suis sûr qu’elles auront beaucoup de succès. Elles sont délicieusement rafraichissantes, très agréables et peuvent accompagner les apéritifs, aussi bien que les repas, les fromages et les desserts. Ce sont des bières qu’on aime bien consommer avec des amis.

Liens : Si vous voulez en savoir plus sur la Cuvée Boréale, visitez leur site!

Roger Huet
Chroniqueur gourmand.
Animateur de l’émission Littérature et gourmandise
Président du Club des Joyeux

mercredi, 04 juillet 2012 21:20

Le Chili dans l’excellence

Fernando Pavón de la Maison Emiliana du Chili était de passage à Montréal. Nous nous sommes rencontrés au Restaurant Apolo, en compagnie de Sylvain Brizard, son agent pour le Québec.

fernando pavon sr

Fernando Pavón de la Maison Emiliana

RH – Quoiqu’issu d’une famille de vignerons, vous étiez d’abord attiré par le tourisme et la communication.
FP – J’ai débuté ma carrière avec Émiliana en 2005 comme directeur du tourisme et de l’hospitalité de la région de Casablanca. Mais j’ai été tout de suite attiré par le vin et je suis entré à l’école de Sommellerie du Chili d’où je suis sorti avec un titre de sommelier. Aujourd’hui je suis membre de l’Association internationale des sommeliers.

RH – Racontez-nous l’histoire de Viña Emiliana.
FP – L’épouse de Don Melchor de Santiago Concha y Toro s’appelait Emiliana Subercaseaux Vicuña. Viña Emiliana a été crée en 1986 en son honneur. On voulait créer un pendant féminin à ce qui allait devenir le vin phare de la maison Concha y Toro, le célèbre Don Melchor. Je tiens à préciser que Viña Emiliana est un domaine autonome. Notre seul lien avec Cocha y Toro c’est que nous avons deux de leurs directeurs dans notre conseil d’administration, mais toute la gestion du vignoble est indépendante.

RH – Êtes-vous concentrés dans une région?
FP – Viña Emiliana a des vignobles dans plusieurs régions du Chili, principalement dans la Vallée de Colchagua où nous cultivons surtout les rouges et la Vallée de Casablanca où nous cultivons les blancs, mais aussi des terroirs à Maipo, Cachapoal et Bio-Bio.

RH – Quelle est la taille de Viña Emiliana?
FP – Mille six cents soixante dix hectares dont 900 de vignobles certifiés organiques, 580 de certifiés biodynamiques, et 196 en processus de certification. Emiliana a été nommée « Entreprise verte de l’année 2012» à Londres.

emiliana

RH – Qu’est-ce qui caractérise les vins de Viña Emiliana?
FP – Des vins bio, de qualité et qui expriment le terroir. Nos vins sont bien-entendu à 100% de culture organique.

RH – Votre vin phare à vous c’est quoi?
FP – C’est l’Emiliana GE, un vin bio de la région de Puente Alto, dans la vallée de Colchagua.

RH – Qui est la même région dont est issu le Don Melchor.
FP – Oui, mais la comparaison s’arrête là. Nous avons nos propres vignes, notre chai, notre équipe et nous n’employons pas les mêmes cépages que le Don Melchor qui est fait Cabernet Sauvignon à 95% avec un peu de Cabernet franc. Notre Emiliana GE est fait à 50% de Syrah, à 30% de Carménère et à 20% de Cabernet Sauvginon. Je vous l’ai dit, nous voulions créer un vin féminin, plus rond en bouche, très aromatique, un vin de plaisir et de gourmandise.

RH – Puente Alto est un terroir qui est loin d’être facile.

FP – C’est un terroir avec beaucoup de personnalité, qui se trouve au pied des Andes. Le sol y est très pauvre, le climat rigoureux parce qu’il subit l’influence de la Cordillère donc très froid la nuit et chaud pendant le jour à cause du soleil qui frappe très fort. Emiliana GE est l’expression de la Syrah, du Carménère et du Cabernet Sauvginon de Puente Alto. Puente Alto apporte une expression minérale intense.

Nous avons dégusté cinq bouteilles de vins de Viña Emiliana :

D’abord l’Emiliana Novas Gran Reserva D.O. 2009, Chardonnay de la vallée de Casablanca: Robe dorée avec des notes vertes. Des arômes de pomme, de coing, de poire, des soupçons de fruits tropicaux : goyave, mangue, en bouche une belle fraîcheur, une minéralité qui apporte une certaine élégance, les fruits qui reviennent et une belle longueur.

En deuxième place nous avons bu l’Émiliana Signos de Origen DO, Un vin d’assemblage de la Vallée de Casablanca également: 65% Chardonnay, 20% Viognier, 11% Marsanne et 4% Roussanne. Robe jaune, cristalline, des arômes de fleurs : jasmin et chèvrefeuille, de fruits aussi : abricot, citron vert. En bouche une minéralité qui se mélange au goût des fruits et qui glisse dans votre gorge comme un velours.

Nous avons ensuite abordé les rouges avec l’Emiliana Novas, Gran Reserva 2010, un vin d’assemblage : 85% Carménère et 15% Cabernet-Sauvignon de la Vallée de Colchagua. Robe rouge foncée, tirant sur le violet, des arômes de framboise, de mûre, de myrtille, des notes épicées. En bouche des tanins fermes mais agréables, une belle minéralité et une finale très élégante.

Nous avons continué avec l’Emiliana Coyam D.O. 2009 de la Vallée de Colchagua. 41% Syrah, 29% Carménère, 20% Merlot, 7% Cabernet Sauvignon, 2% Mourvèdre et 1% Petit Verdot. Belle robe, rouge soutenu. Des arômes qui expriment les fruits noirs, la myrtille, la prune, le cassis, des épices également, un peu de réglisse, des sous-bois dominants, En bouche on goûte les tanins avec joie, car ils sont veloutés, le goût des fruits et la minéralité sont intenses. Une merveilleuse structure et une très longue finale.

Nous avons terminé avec l’Emiliana GÉ D.O. 2007, un vin produit en bio-dynamie dans la Vallée de Colchagua.

La robe est rouge-foncé, généreuse. Les arômes de myrtille et de mûre sont subtils mais ils sont accompagnés d’une foule de parfums de tabac, de truffes, de graphite, de menthol, de vanille, une fête pour le nez. En bouche c’est un vin intense, des tanins veloutés qui vous tapissent les papilles, une minéralité pleine d’élégance, et une longueur délicieuse et remarquable.

Ils ont voulu faire un vin féminin qui soit le pendant du Don Melchor, qui est un vin masculin. Ce vin est si parfaitement réussi, qu’il ne cède en rien au Don Melchor. Le prix est encore abordable, mais devra forcément se niveler à celui de son pendant masculin.

Disponible à la SAQ :

Blancs:

Emiliana Novas Gran Reserva D.O. 2009, Spécialité, code 11625701, 18,20 $
Emiliana Signos de Origen DO., Spécialité, code 11639037, 22,25 $
Rouges:
Emiliana Novas, Gran Reserva 2010. Spécialité, code 11333513, 18,15 $.
Emiliana Coyam D.O. 2009, Spécialité, code 11651634, 29,95 $
l’Emiliana GÉ D.O. 2007, Spécialité, code 11639328, 70,50 $

Voici les liens :

Fernando Pavón
Viña Emiliana

Représentés au Québec par Sylvain Brizard, Vins et Spiritueux Diamond
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur gourmand.
Animateur de l’émission Littérature et gourmandise
Président du Club des Joyeux

lundi, 02 juillet 2012 08:31

Minichroniques gourmandes 4

Minichroniques gourmandes 4 Aujourd’hui je vais vous parler de terroir, parce qu’il s’est tenu à l’Institut des sciences de Montréal une fête du terroir qui portait le nom de COMME TOI, LES QUÉBÉCOIS SONT BIEN MELLEURS.

L’événement était organisé par l’Association des jardiniers maraîchers du Québec. Ce qu’on voulait nous montrer c’est la grande qualité de leurs produits, qu’ils font pousser avec soin, de la façon la plus bio possible, dans le respect de la terre qu’ils vénèrent.

Des produits qui ne sont pas bousculés ni maltraités dans des longs voyages, ni gardés dans des chambres réfrigérées pendant des mois, mais des produits mûrs à point, bons pour la santé.

fraises du qubec sr

Fraises du Québec

Nous avions une infinité de fruits et légumes à déguster, mais ceux qui m’ont le plus impressionné sont les fraises du Québec, grosses, sucrées, parfumées, rouges jusqu’au cœur, des framboises et des mûres magnifiques, des champignons délicieux, des petits concombres sucrés, des asperges incroyables, grosses mais tendres, et pleines de goût. Les asperges que j’ai goûtées venaient de l’entreprise Culture de Chez-nous, allez voir leur site

beaux lgumes du qubec 1 sr

Beaux légumes du Québec

Les jardiniers et les jardinières étaient beaux à voir, éclatants de santé, forts, bien bâtis, pleins de soleil. Ils sont pourtant soucieux pour leur avenir, à cause qu’il y a des importateurs qui font venir de plus en plus de produits d’ailleurs, et d’Asie entre autres, qu’on fait pousser sur des sols contaminés, qu’on arrose avec des eaux polluées. Il n’y a même pas de l’eau potable en Asie pour donner à boire à leurs populations, imaginez un peu avec les légumes, et pour contrer la pourriture ambiante l’usage excessif d’insecticides.

Alors je vous pose la question : Est-ce que cela ne vaut pas la peine, de payer quelques centimes de plus, pour avoir à notre table des produits d’ici, qui sont cultivés avec amour, qui nous font du bien, et qui permettent à des milliers de Québécois de vivre de leur travail?

N’achetez pas des produits de qualité douteuse, peut-être dangereux pour votre santé et qui poussent nos paysans à la faillite! Je vous dis du fond de mon cœur : achetons Québec, Consommons Québec. C’est bon pour tout le monde!

andr plante dg ajmq sr

Pour information : André Plante, directeur général AJMQ, Tel. (514) 387-8319.

Dans la même veine, je vais vous parler d’un magazine important pour ceux qui veulent manger santé et québécois. C’est LE MUST et leur slogan : Le Québec se lève pour une saine alimentation. La nutrition, des entrevues avec des grands chefs, des recettes incroyables. Un chapitre magnifique sur les champignons, tout un article sur les grillades, comment les faire, comment les réussir. Une monographie sur le vin et la santé, des salades de fruits, des salades d’asperges, des fromages à griller, partout dans les libraires à un prix qu’on ne peut pas se refuser : 6,95 $.

Comme c’est l’été, je veux vous parler aussi d’un livre exceptionnel qui s’appelle SUR LE GRIL, une cuisine tout feu tout flamme de William Sonoma avec des recettes de Willie Cooper. Mes amis, c’est la bible du Gril. Si vous voulez profiter pleinement de l’été et de votre barbecue, ce livre vous apprendra aussi bien à rôtir un cochon, qu’à fumer un poisson sur le gril. Le choix des viandes, le choix des saucisses, les volailles, les poissons et les fruits de mer sous toutes leurs formes, comment faire un saumon glacé au miso, toutes sortes de salades et de légumes en accompagnement et même des recettes de boissons alcoolisées comme le mojito ou non alcoolisées qui sont si agréables lorsqu’il fait chaud. Publié par Éditions Parfum d’encre, il est disponible partout, 39,95 $.

Pensez-vous qu’il faut faire une place aux jeunes? Oui n’est-ce pas, lorsqu’ils sont talentueux et ceux dont je vais vous parler le sont. Ils ont publié un guide qui s’appelle Punchs et Sangrias, les auteurs signent Les copines et Pablo, Les copines sont Julie Arsenault, Étienne Deshaies, Élaine Guisella et le barman Pablo Berlus. Pour ceux qui aiment les cocktails ce guide est un rêve. Ils vous proposent des cocktails avec tous les produits imaginables, l’hibiscus sauvage, les jujubes, tous les fruits, bien entendu, tous les alcools également. Des cocktails très beaux, très rafraîchissants, et très tendance. Publié par guides IQ, dans toutes les librairies 16,92 $.

Vins :

Je veux vous parler d’un vin délicieux de la région de Chianti en Italie. C’est le Réserva Ducale Oro Chianti Classico 2006, produit par la maison Ruffino, cette célèbre maison qui possède le plus gros et le plus beau vignoble de la Toscane. Depuis 130 ans leurs vins magnifiques conquièrent nos tables et nos palais. Ce sont des vins élaborés avec beaucoup de soin.

Les cépages employés sont le Sangiovese à 80% avec un peu de Merlot et un peu de cabernet sauvignon. Les raisins sont cueillis à la main et sélectionnées soigneusement. Ils font d’abord une fermentation carbonique en cuves inox suivie d’un vieillissement de trois mois en cuves inox, de 24 mois en fùts de chêne, pour être ensuite remis en cuve pendant 3 mois et six mois en bouteille avant qu’il soit commercialisé.

La robe est couleur rubis avec des reflets grenat.

Les arômes ont des notes puissantes de violette, de cerise, de prune, de tabac, de chocolat noir, de cannelle, de poivre noir. Le nez est d’une complexité qui montre une structure très belle et très riche.

En bouche on retrouve la richesse des fruits du nez. Les tanins sont soyeux, et élégants, il y a une très belle finale qui donne envie de boire encore. Un grand vin! Il est disponible à la S.A.Q. 46,25$.

Roger Huet
Chroniqueur gourmand.
Animateur de l’émission Littérature et gourmandise
Président du Club des Joyeux

samedi, 23 avril 2016 08:57

De charmants vins rouges autrichiens

Lors d’une récente dégustation de vins d’Autriche à Montréal, j’ai apprécié une infinité de vins blancs délicieux. Il y avait aussi des vins rouges charmeurs et parmi eux, ceux de la maison Zantho, qui sont produits dans la région orientale appelée Burgenland. Le sol est graveleux et le climat frais.

Zantho est le fruit d’un partenariat de Josef Umathum et de Wolfgang Peck pour produire des vins fins et pour vendre des vins de producteurs reconnus de cette région. Ils travaillent surtout à partir des cépages locaux: le Zweigelt, Blaufränkisch et Sankt Laurent, mais aussi le Pinot noir pour les rouges, tandis que pour les blancs ils utilisent du Grüner Veltliner du Muskat Ottonel et aussi du Sauvignon blanc. Ils possèdent un vignoble de 70 Ha en propriété, en plus de ceux de leurs partenaires.

J’ai dégusté le Zantho Zweigelt Qualitätswein 2013, 100% Zweigelt bleu, 13o d’alcool.

Le Zweigelt bleu est un croisement de St Laurent et de Klosterneuburg, et c’est le cépage rouge le plus planté en Autriche.

roger zantho zweigeltb

Robe rouge intense avec des reflets violets. Bouquet de cerise, de framboise, de cassis. Un deuxième nez apporte des notes d’épices douces, de cardamone, de cannelle, de graines de coriandre, et un soupçon de clou de girofle. En bouche, c’est un vin bien structuré, avec des arômes fruités très gourmands, des épices fines. Les tanins sont ronds et l’acidité est en harmonie avec l’alcool et le fruit. Une finale longue et caressante.

C’est un vin délicieux en accompagnement d’escargots, de poissons en sauce, de volaille et de fromages persillés. On doit le servir assez frais, autour de 16 oC.

Il a un beau potentiel de 7 ans de garde en cave.

Le Zantho Zweigelt Qualitätswein 2013 est disponible à la SAQ, code 10790384. Prix: 18,10$.

J’ai aussi dégusté le Zantho St-Laurent 2013, 100% St-Laurent, 13o d’alcool.

Ce vin est produit et embouteillé par Winzerkeller Andau und Umgebung pour Zantho.

D’origine bourguignonne, le cépage St-Laurent est difficile à cultiver, mais donne des vins d’une grande finesse, raison pour laquelle il est très prisé en Autriche.

roger zantho sankt laurent

Robe pourpre. Bouquet de mûre, de cerise et de prune, une petite note de chocolat et de moka, de terre humide également. En bouche c’est un vin très élégant, avec des tanins fins, une acidité agréable et équilibrée, légèrement boisé. Une finale longue et gourmande.

Très convivial, ce vin se marie avec égal bonheur aux viandes mijotées, qu’aux mets épicés et aux pâtes.

On doit le servir à 16 oC.

Le Zantho St-Laurent 2013 est disponible à la SAQ, code 11607502. Prix 17,55$.

La plupart des bouteilles de vins autrichiens comportent des bouchons en verre, qui s’ouvrent à la main sans tirebouchon.

Liens :

Peck & Umathum Zantho GmbH

Représentés au Québec par Maison InVino
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., directrice
363, avenue Walnut
Saint-Lambert (Québec) J4P 2T3
Tél. : 450 465-5542

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com

mardi, 26 avril 2016 06:18

Douze frères qui font parler d’eux

Wyndham Estate 12 Brothers, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Shiraz, 14,7o d’alcool.

Le nom complet est 12 Brothers Winemakers et c’est un hommage aux 12 fils du fondateur George Wyndham, qui a introduit la Syrah en Australie en 1830.

Le raisin qui a servi à faire ce vin a été cueilli dans 12 différentes parcelles de la Vallée Barossa, en Australie du Sud. Le Maître de chai est  Steve Mayer.

roger 12brothers

Ce vin exhibe une robe rouge cramoisi aux reflets pourpres. Bouquet intense de cassis, de mûre, de myrtille, de cerise noire, de violette, de cèdre et d’épices douces. Un deuxième nez apporte des notes d’olive noire, de poivre, de tourbe et même des notes fumées.

En bouche c’est un vin puissant, avec une belle complexité aromatique, les tanins sont nombreux mais fins. L’acidité est en harmonie avec l’alcool. On retrouve des arômes de prune mûre, d’olive noire et de chocolat. Une finale persistante.

C’est un vin agréable avec la viande de bœuf, idéal pour les grillades et pour les saucisses. On doit le servir à 17 oC. Il est conseillé de carafer ou d’ouvrir la bouteille une demi-heure avant le service.

Wyndham Estate 12 Brothers est disponible à la SAQ, code 12823442. Prix 18,95$.

Liens :

Représentés au Québec par Corby Spiritueux et Vins

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ambassadeur de Marque
Tél. : 514 856-4327

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., directeur des ventes pour le Québec
Tél. : 514 856-4325

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com

mercredi, 27 avril 2016 16:29

Les vins de Rioja de Luis Cañas

Bodegas Luis Cañas est un établissement vinicole familial dont les origines remontent à 1928, mais la famille travaille dans le secteur de la viticulture et de la vinification depuis plus de deux siècles. Il s’agit aujourd’hui de l’une des principales caves vinicoles de la Rioja Alavesa, en Espagne.

Au début du vingtième siècle, Carlos Cañas faisait le négoce du vin de la Rioja Alavesa et le transportait jusqu’à San Sebastien, où il le revendait en vrac. 

Son fils Luis commencera à vinifier lui-même et embouteillera ses propres vins à partir de 1970, année où il construira sa propre «bodega».

En 1989, le fils de Luis, Juan-Luis, prend les commandes de la maison et commence à élaborer des vins de plus longue garde. Il inaugure une nouvelle cave, ultramoderne, en 1994, avec laquelle il pourra se lancer à la conquête des marchés internationaux.

Bodegas Luis Cañas possède aujourd’hui 110 hectares en propre et dispose du raisin de 220 autres. Son esprit d’innovation et sa recherche constante de la plus haute qualité lui ont valu de nombreuses récompenses en Espagne et à l’étranger.

J’ai dégusté le Luis Cañas Crianza, DOC Rioja 2012, 95% Tempranillo, 5% Garnacha et 14o d’alcool.

Fermentation alcoolique et macération dans des cuves en acier inoxydable pendant 8 jours. Le vin est ensuite placé dans des fûts de bois français à 60% et américain à 40%, où il subit la fermentation malolactique. Il vieillit en cave pendant 12 mois et ensuite en bouteille pour une autre période de 12 mois.

roger luis canas crianza

Robe rouge intense. Bouquet de prunes et de groseilles mûres, de figues sèches, de framboises, des notes d’herbe fraichement coupée, un soupçon de tabac, de café et de chocolat noir.

Ample et franc en bouche, des tanins soyeux, une belle fraicheur; des arômes fruités qui rappellent ceux perçus au nez, boisé mais sans excès et légèrement fumé. Beaucoup de fraîcheur en fin de bouche.

C’est le vin idéal pour les parties de jardin. Il accompagne magnifiquement les grillades, les saucisses et l’agneau rôti. Il est sublime également avec une bonne paella.

Luis Cañas Rioja Crianza 2012 est disponible à la SAQ, code 12276830. Prix 20$.

J’ai aussi dégusté le Luis Cañas Reserva, Selección de la familia DOC Rioja 2009, 85% Tempranillo, 15% d’autres cépages et 14,5o d’alcool.

Après égrappage, le raisin est pressé gentiment. Ensuite fermenté en cuves inox pendant 18 jours avec les peaux. Lorsqu’on a obtenu la couleur optimale et des tanins qui conviennent à une longue garde, le vin est clarifié et filtré. Élevage dans des fûts de chêne français et américain pendant 20 mois.

roger luis canas reserva seleccion de la familia

Robe rouge intense avec des reflets tuile. J’aime les vins qui font des larmes dans le verre et qui montrent leur texture, comme celui-ci. Son bouquet est complexe, on perçoit la framboise et la fraise des bois, un peu de myrtille, de prune mûre, de cuir, d’épices: poivre, cardamone, mais aussi du tabac et du chocolat noir.

En bouche c’est un vin généreux qui habite votre palais avec ses tanins bien structurés mais soyeux, ses arômes fruités qui reviennent, toujours enrichis d’épices. Une acidité toute en harmonie et si bien fondue avec l’alcool et les tanins. Une finale longue, caressante, extrêmement gourmande.

C’est un vin de repas, qui va accompagner avec bonheur l’agneau, le bœuf et la volaille. Il est particulièrement bon avec le gibier à poils, mais aussi à plumes, servi avec des champignons, avec des pâtes ou avec du riz. Il est aussi délicieux avec un plateau de fromages. Je suggère de le servir à 18 oC. Il gagne à être décanté 30 minutes avant le repas.

C’est un vin de longue garde, qui est bon à boire maintenant, mais qui peut se conserver en se bonifiant jusqu’en 2021.

Luis Cañas Reserva, Selección de la familia DOC Rioja 2009 est disponible à la SAQ, code 11962635. Prix 33,75$.
LIENS :

Bodegas Luis Cañas

Représentés au Québec par Vins Philippe Dandurand

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., chef de marques

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., coordonnateur marketing
Tél. : 514 932-2626

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com

samedi, 30 avril 2016 10:37

Emporte-moi

Le Café-Prêt-à-manger-Traiteur Emporte-Moi de Saint-Lambert a ouvert ses portes il y a sept mois et connait un vif succès. Lucie Lavoie fait renaître la cuisine des grands-mères de l’Acadie. Une cuisine saine, avec de bons produits et des recettes qui sentent et goûtent bon la maison.

roger lucie lavoie

On y trouve une abondance de pâtés, parmi lesquels le Pâté au Saumon, fait de filet de saumon, béchamel maison au beurre, mousseline de pommes de terre. Délicieux!

roger pate au saumon

Le Pâté aux trois viandes: porc, veau et bœuf maigre, bio et sans hormones, avec un fond de dinde maison, épices fraîches et pâte à tarte maison. Recette de sa mère.

roger pate aux trois viandes

Le sublime Pâté à la dinde en croûte dauphinoise, de son invention. De copieux morceaux de dinde cuits sur place, fond brun maison, béchamel de légumes, émincé de pommes de terre nappé de gras de canard.

roger pate a la dinde

Sa Quiche lorraine ne cède en rien à ses pâtés et Lucie fait aussi une mémorable Sauce bolognaise: carottes, oignons, céleri, mirepoix de tomates italiennes, boulettes faites main, coulis de tomates, fond de veau maison. Un délice!

roger sauce bolognaise

Emporte-moi propose des mets très variés. On peut manger sur place, il y a une terrasse qui vient d’ouvrir, et on peut aussi emporter les plats au bureau ou à la maison.

Emporte-moi est situé au 317, rue St-Denis à St-Lambert. Téléphone: 450 486-6686 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com

dimanche, 01 mai 2016 09:09

Ma chronique gourmande du printemps

Version 1.5.26Samy Rabbat No Translation Prévisualiser01Déconnexion Site Menus Contenu Composants Extensions Outils Aide Prévisualiser Sauver Appliquer Annuler Aide Article: [ Éditer ] Titre Ma chronique gourmande du printemps Publié Non Oui Alias ma-chronique-gourmande-du-printemps Page d'accueil Non Oui Section Catégorie [Toggle Editor]

Les objets pour la cuisine et pour la table aux lignes pures, ergonomiques et sensuelles, signés Trudeau.

Salière et poivrière POP en noir, jaune ou vert. Agréable au toucher, épouse la forme de votre main. Avec capuchon flexible pour empêcher que le sel ou le poivre prennent l’humidité. Prix 4,99$.

roger gourmande01052016 1

Trudeau est une entreprise québécoise familiale depuis 127 ans, reconnue par la beauté de ses objets. Elle est distribuée dans 70 pays.

Pour découvrir la collection et les points de vente, visitez le www.trudeau.ca.

LE SIAL 2016

À la mi-avril, le SIAL Canada a été le rendez-vous le plus important du marché de l'innovation agroalimentaire en Amérique du Nord avec 928 exposants de 50 pays différents et 17 300 visiteurs nationaux et internationaux venus de plus de 60 pays. Les concours de L’Olive d’Or, celui de l’Innovation, les animations autour du Fromages, Le Labo, la Cuisine du Sial et l’Engagement Social, ont éveillé le plus grand intérêt, ainsi que les nombreuses conférences professionnelles.

Tous les exposants faisaient mousser leurs affaires, mais beaucoup étaient aussi à la recherche de représentants et de distributeurs. Les opportunités d’affaires pour le marché québécois étaient très intéressantes. www.sialcanada.com

Du côté gourmand j’ai apprécié certains produits pour leur qualité exceptionnelle:

De l’Italie:

L’Acetificio Carandini Emilio spa produit les meilleurs vinaigres balsamiques de Modène.

J’ai goûté l’Emilio, qui est une merveille.

roger gourmande01052016 2 www.carandini.it; contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

De l’Espagne:

Les huiles extra-vierges de l’Hazienda La Rambla, une entreprise catalane qui produit et exporte des produits de la plus haute qualité, écoresponsables.

roger gourmande01052016 4
J’ai goûté l’Extra Virgin Olive Oil, Special Fusion Coupage, qui en raison d’un contrôle de qualité strict, garantit toutes les propriétés originales pour une cuisine santé. www.haziendalarambla.com; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

De Pologne:

La maison Pokoj produit depuis 1949 des fudges exceptionnels qu’on peut résumer en 4 mots: Tradition, qualité, goût et arômes.

roger gourmande01052016 3

J’ai goûté le Premium Fudge. Une masse de lait bicolore dans les taches de cacao sombres d'un modèle unique. Ductile et croquant qui fond mystérieusement au bout d’un moment, laissant une sensation de pur bonheur.

J’ai aussi goûté au Traditional Milk Fudge ne contenant que des ingrédients d'origine polonaise. Délicat, doux, au goût de lait et de caramel. Une cohérence croquante à l’extérieur et douce à l’intérieur.
www.sp-pokoj.com; Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les Délices Turques. Pourriez-vous leur résister?

roger gourmande01052016 7
Le Turkish Confectionery & Sweet Promotion Group (STG) a été créé par le ministère de l'Économie de Turquie en avril 2012. Il a pour mission d’accroître la notoriété des produits de confiserie fabriqués dans ce pays.

Pour avoir accès à tous les producteurs de confiserie de la Turquie: www.turkishconfectionery.org; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

De l’Italie encore:

L’incroyable Quaranta. Maison milanaise spécialisée dans la confiserie depuis 1924.

roger gourmande01052016 6

Leurs gâteaux au nougat sont tout à fait extraordinaires. Pour les barres de nougat mou, ils ont pas moins de 15 recettes différentes avec des fruits exotiques, le meilleur chocolat, des baies du pays, des agrumes et de la crème. Des produits d'origine combinés à un art génial.

Quaranta Industria DolciariaCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Du Portugal:

La Casa da Prisca de la localité de Trancoso se spécialise depuis 1917 dans les condiments, les sauces, les tartinades et les confitures pour accompagner les viandes, le poisson, le foie gras, les salades et les pâtes. Ses produits sont une pure merveille.

roger gourmande01052016 5
www.casaprisca.com; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le Vignoble Rivière du Chêne de Saint-Eustache vient de mettre en marché les deux derniers vins qu’avait produits la Maître de Chai Laetitia Huet, en 2015, avant de rentrer définitivement en France.

roger gourmande01052016 8
Le Rosé Gabrielle, un assemblage de Sainte-Croix, Seyval noir, Frontenac, Vidal et Cliche, 12o d’alcool.

Robe couleur Topaze mystique. Bouquet de framboise, de fraise. Vif et fruité en bouche, très agréable jusqu’en finale.

Vin d’apéritif, mais qui accompagne bien les poissons et les fruits de mer. Il s’accorde parfaitement avec la cuisine asiatique. Je suggère de le servir à 10 oC.

Disponible à la SAQ, code 10817090. Prix 16,05$

Le William Blanc, 60% Vandal Cliche, 25% Frontenac blanc et 15% Vidal, 12o d’alcool.

Robe jaune paille, avec des reflets verts. Parfums d’acacia, de citron, de pamplemousse et de menthe. Vif en bouche, avec une belle texture aromatique et des notes minérales. Une finale rafraichissante.

Agréable avec les fruits de mer et les viandes blanches en général. Je suggère de le servir à 10 oC.

Le William de Rivière du Chêne est disponible à la SAQ, code 744169. Prix 16$.

www.vignoblerivièreduchene.ca

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com

 

lundi, 09 mai 2016 07:56

Le Chardonnay de Ravenswood

Un jour d'automne de 1976, Joel Peterson travaille comme un forcené pour rentrer 4 tonnes de Zinfandel avant un orage imminent, tandis que les corbeaux rejoignent les branches des arbres au-dessus de sa tête.

Il presse le raisin pendant la nuit et fait un des premiers vins monocépages de Zinfandel de Sonoma County. Il le signe Ravenswood et le marque d’un cercle de corbeaux, qui devient son symbole.

roger joel peterson

Joel Peterson voit grand, et c’est un travailleur infatigable. Il mise tout ce qu’il a pour acheter du raisin. Il tisse des liens avec des vignerons, avec qui il partage le goût de la liberté et le sens du dévouement. Son portefeuille de vins de Ravenswood Single Vineyard Designate Wines s’épaissit. Les bouteilles portent maintenant sur l’étiquette le nom des vignobles d’où provient le raisin. Il ne fait pas seulement de grands Zinfandel, il produit également des Cabernet Sauvignon classiques et en 1977, la Ravenswood est l’un des premiers établissements vinicoles à produire du Merlot en monocépage. Il a confiance en son logo hypnotique qui fait remarquer son vin.

Dans les premières années, Joel Peterson est un vinificateur errant. En cinq ans il déménage cinq fois ses presses, ses stocks et ses fûts. Il s’installe finalement pendant dix ans dans un ancien entrepôt au toit d'étain, qui avait servi pour l’emballage de légumes et qui avait été plus tard un atelier de menuiserie où l’on fabriquait des sièges de toilette en chêne, «ce qui démontre, d’après lui, qu’on peut faire du bon vin à peu près partout lorsqu’on est déterminé».

En 1982, il décide de faire un Zin avec les raisins de plusieurs vignobles de Dry Creek, dans la région de Sonoma. De cet assemblage est née la gamme de Ravenswood County, dont les vins conquièrent une clientèle plus large que ses Single Vineyard Designate Wines.

De la gamme County il passe, au milieu des années 80, à celle de Vintners Blend, les vins abordables de Ravenswood, qui connait aussi un rapide succès.

Grâce au succès des vins de Blend Vintners, Ravenswood s’installe en 1991dans son propre chez-soi, un petit coin de paradis, en périphérie de Sonoma.

Joel Peterson constate que la Californie a beaucoup changé depuis 1976. Mais les choses demeurent les mêmes dans son quartier général de Sonoma Valley et tandis que les vignerons rivalisent pour produire des vins à la dernière mode pour impressionner les jurys, il demeure attaché à ses anciens cépages et croit toujours à la vinification traditionnelle du Vieux Monde. Il dira: «Ravenswood continue à établir la norme des vins sans compromis, qui sont fidèles aux sols où ils ont poussé, rien de moins, rien de plus».

Depuis 1999, la Ravenswood a rejoint la famille Constellation.

J’ai dégusté le Ravenswood Vintners Blend Chardonnay 2014, 13,5° d’alcool.

Le raisin est pressé en grappes entières. Fermentation en cuves inox à température contrôlée, élevage en barriques de chêne français.

roger ravens wood

Robe jaune paille brillante. Arômes fruités, complexes et intenses de pêche, d’abricot, de pamplemousse rose, de citron, de noisette, de tilleul, de fleur d’acacia avec une pointe de minéralité.

En bouche, il a une acidité importante qui lui donne un caractère vif, et en même temps il est onctueux et aromatique, donc très harmonieux, avec une jolie finale fraiche qui donne envie de prendre une autre gorgée, un autre verre, et de célébrer la vie.

Personnellement, je l’aime avec les huîtres à cause de sa fraîcheur. Bon avec les poissons, et particulièrement les poissons de mer, délicieux également avec la volaille: la caille, le canard, le poulet et la dinde rôtie. Je suggère de le servir frais, autour de 7°C.

Le Ravenswood Chardonnay Vintners Blend est disponible à la SAQ, code 00862946. Prix 19,25$.

Liens:

Ravenswood Winery

Représenté au Québec par Marques Constellation, Québec inc.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., directeur du développement et événements spéciaux
Tél. : 1 800 561-8634, poste 5376

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., directrice provinciale des ventes
Tél. : 514 861-2404, poste 5271

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., coordonnatrice pour le Québec et les provinces Atlantiques  
Tél. : 514 861-2404, poste 5273

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., analyste

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com

jeudi, 12 mai 2016 06:56

Cono Sur, l’art des maîtres

J’ai rencontré Matías Ríos directeur de l’œnologie, de Viña Cono Sur du Chili qui m’a accordé cette entrevue.

roger matias rios

RH – Vous êtes ingénieur agronome diplômé de l’Université Pontificale Catholique du Chili et lorsque vous rejoignez l’équipe de Cono Sur en 2003, vous aviez déjà gagné de l’expérience dans deux autres vignobles. En quoi consiste votre fonction au sein de Cono Sur?

MATÍAS RÍOS – En effet, je suis diplômé en agronomie et œnologie de l'Université Pontificale Catholique du Chili depuis 2000. Cette même année, j’ai travaillé à Viña Carmen, ensuite à Viña San Pedro et j’ai joint l’équipe de Cono Sur en tant qu’œnologue en novembre 2003. Trois ans plus tard je suis devenu le directeur œnologique adjoint et en 2010 j’ai été élevé au poste de Maître de Chai.

Aujourd'hui je dirige l'équipe de vinification de la cave de Chimbarongo avec Adolfo Hurtado, et j’en assure la gestion. Outre cela je veille sur des activités très variées, toujours en lien avec la vigne, telles que la mise en œuvre de nouvelles méthodes de vinification, la recherche de nouveaux terroirs, l’implantation de nouvelles variétés, tout en surveillant les nouvelles tendances.

RH – Présentez-nous Cono Sur.

MATÍAS RÍOS – Cono Sur a été créé en 1993 comme un vignoble totalement orienté vers les marchés d'exportation, mais avec une offre complètement différente de ce que le Chili proposait jusqu'alors.

L'identité de Cono Sur se distingue de l’approche traditionnelle pour avoir osé entrer sur le marché avec un nouveau pari, en innovant sur l’originalité, sur les cépages, et sur la technologie. Depuis le début il y a eu une grande synergie avec la protection de l'environnement, ce qui a donné à notre société un esprit visionnaire et fait qu’elle soit reconnue aujourd'hui comme une pionnière dans la gestion durable.

En somme, Cono Sur est né comme un vignoble avec une personnalité à part, et s’appuie sur trois piliers: la qualité, l'innovation et l'engagement envers l'environnement.

RH – Cono Sur s’est développé rapidement. C’est un domaine qui a des vignobles dans un énorme territoire situé entre le 30e parallèle dans la Vallée de Limari au Nord et le 40e parallèle dans la Vallée de Bío Bío au sud. Combien de vignobles possède Cono Sur actuellement et quelle est son étendue en hectares?

MATÍAS RÍOS – C'est vrai, et cela fait partie de la vision de la société sur l'énorme potentiel du Chili dont les caractéristiques géographiques et climatiques sont idéales pour la production de vins de qualité.

Nous sommes présents dans 10 vallées, du nord au sud: Limari, Aconcagua, Casablanca, San Antonio, Maipo, Cachapoal, Colchagua, Curicó, Maule et Bío Bío. Au total, entre nos propres champs et les contrats que nous avons avec des tiers, nous avons environ 40 domaines différents répartis sur plus de 1000 kilomètres du nord au sud. Environ 1.300 hectares de terres nous appartiennent et 1.400 hectares sont la propriété de nos vignerons associés. Cela nous donne évidemment accès à l’immense diversité de notre pays et à une grande variété d’outils qui nous permet de mettre en œuvre notre créativité œnologique.

Cette diversité de sources a été la clé du succès et de la croissance de notre maison, renforcée par l’offre différente de Cono Sur, sur les marchés, depuis sa création.

RH – Comment sont ses terroirs du point de vue du climat et de la composition des sols?

MATÍAS RÍOS – Chaque vignoble a des caractéristiques distinctes en ce qui concerne le climat, la géographie et la composition du sol. On peut les décrire par vallée, comme suit:

La Vallée de Limarí possède un climat froid exceptionnel pour les raisins de climat froid dans la région côtière. Elle est couverte par la ‘camanchaca’, un brouillard côtier très condensé qui apparaît le matin. Elle est aussi sujette à des fréquentes brises marines douces en provenance de l'océan Pacifique. Les sols sont assez pauvres, mais très minéraux, avec une présence de calcaire, dans certains secteurs. Les vignes ont tendance à se développer avec moins de vigueur que dans d’autres zones, ce qui a l’avantage de fournir des raisins plus concentrés. Cette vallée nous semble particulièrement intéressante pour la Syrah.

La Vallée de San Antonio où le climat est fortement influencé par la mer, car elle se trouve tout à côté de l'océan Pacifique. Son relief vallonné laisse passer librement les brises marines. Les sols sont granitiques, mélangés à de l’argile rouge et produisent des raisins concentrés et de grande intensité aromatique avec beaucoup de complexité. Le taux d’acidité est élevé, ce qui est excellent pour les vins blancs et pour le Pinot Noir.

La Vallée de l’Aconcagua: Cette vallée est située à 90 km au nord de Santiago. Elle traverse la rivière Aconcagua; ses sols alluviaux sont riches en minerais et en matière organique. Le climat est de type méditerranéen. Du côté de la cordillère elle offre une large variation de températures, avec des journées chaudes qui favorisent la culture de cépages rouges.

La Vallée de Casablanca est située à l'ouest de la ville de Santiago. Son climat est méditerranéen plutôt froid, fortement influencé par le courant Humboldt qui est glacial. La nébulosité est abondante et les brises fraîches sont présentes tout au long de l'année. Le sol est argileux, rouge et riche en minerais. C’est le terroir idéal pour les vins frais tels que le Sauvignon Blanc et le Chardonnay et bien sûr le Pinot Noir.

La Vallée de Maipo s’étend le long du fleuve Maipo, entre la chaîne de montagnes des Andes et la Cordillère de la Costa. Le climat est très stable, avec des journées chaudes et des nuits fraîches. Les sols sont d’origine alluviale, à consistance argilo-limoneuse. Ils ont une bonne capacité pour retenir les éléments nutritifs et l'eau. Le haut Maipo, au pied de la Cordillère des Andes est le terroir idéal pour le Cabernet Sauvignon, il produit les meilleures baies du Chili.

La Vallée de Cachapoal est située à 100 km au sud de Santiago, au nord de la Vallée de Rapel. Elle se caractérise par des microclimats marqués par leur proximité à la mer ou à la montagne. Ils offrent des conditions variées pour la culture de différents cépages. Les zones où les températures sont élevées et bien exposées au soleil sont de type alluvial et parfois colluvial, avec des argiles foncées, riches en minerais et en nutriments. Elles sont très favorables à la culture du Carmenère.

La Vallée de Colchagua se trouve dans la partie sud de la Vallée de Rappel. Elle est irriguée par la rivière Tinguiririca. Le climat est tempéré à l'année longue. Les sols sont variés, parfois de type alluvial, mais peu fertiles où le Viognier pousse remarquablement bien. D’autres secteurs, ont des sols de ‘pumacita’ qui est une argile volcanique blanche, et qui retient l’humidité donc plus favorable à la culture du Merlot.

La Vallée de Curicó se trouve à 200 km au sud de Santiago, à la confluence du Teno et du Lontué. Le climat est méditerranéen, avec des étés plutôt chauds et secs. Les sols sont de type alluvial ou colluvial, riches en minerais et avec une bonne perméabilité. C’est un bon endroit pour la culture des cépages traditionnels blancs et rouges comme Malbec.

La Vallée du Maule est à 260 kilomètres au sud de Santiago. Son climat est également méditerranéen, et ses hivers sont frais et pluvieux. Les sols sont acides, limoneux, bien que peu fertiles, ils donnent des raisins de qualité, très concentrés, avec des petits rendements. Nous y cultivons le Merlot, la Syrah, le Carmenère et le Cabernet-Sauvignon.

La Vallée de Bío-Bío à 550 km au sud de Santiago. Nos vignobles se trouvent surtout dans le Mulchén qui est à l'extrême sud de la Vallée. C’est la région viticole la plus australe où le climat est froid et venteux, même en été. Les précipitations atteignent 1.100 mm par an. Les sols sont rouges, argileux et minéraux. Ils sont favorables aux cépages blancs aromatiques comme le Riesling, et le Gewurztraminer et aux cépages rouges de climat froid comme le Pinot Noir.

RH – Votre implication dans la protection de l’environnement est bien connue. Parlez-nous du type d’agriculture que vous pratiquez.

MATÍAS RÍOS – Un des principes de Cono Sur est la durabilité et le respect de l'environnement. Le Chili possède absolument toutes les conditions pour travailler de façon durable et protéger l'environnement. Compte tenu de ses barrières naturelles, notre pays est pratiquement une île avec la Cordillère des Andes à l'est, l'océan Pacifique à l'ouest, le désert d'Atacama dans le nord et les glaciers dans le sud. Son isolement géographiquement est très avantageux pour empêcher l'entrée des ravageurs et des maladies.

L’année 1998, a marqué la transformation de notre agriculture conventionnelle des cultures vers la Gestion Intégrée des Vignobles. On a mis en place des pratiques écologiques avec l'utilisation d’alternatives naturelles pour la fertilisation, la prévention et le contrôle des ravageurs et des maladies.

Une série de projets ont été mis en œuvre dans le domaine du développement durable. En 2003 Cono Sur a mis sur le marché son premier vin Cono Sur bio, en provenance des premiers vignobles certifiés biologiques par la société allemande BCS Oeko Garantie GMBH, après trois ans de transition.

D’autres vignobles ont été transformés par la suite en agriculture bio et la gamme de nos vins bio est passée à 4.

Aujourd'hui, nous travaillons 300 hectares certifiés biologiques dans la vallée de Colchagua et de San Antonio. Tout le reste de nos fermes est en agriculture durable dans le but d’éviter l'utilisation de produits chimiques et de pesticides.

RH – Quels cépages cultivez-vous actuellement dans vos différents vignobles?

MATÍAS RÍOS – Actuellement pour nos vins rouges nous cultivons majoritairement du Pinot Noir, du Merlot, du Carmenère, de la Syrah et du Cabernet Sauvignon; pour nos vins blancs nous cultivons du Sauvignon Blanc, du Chardonnay, du Riesling, du Viognier, du Pinot Gris et du Gewurztraminer.

Nos vins Blancs et notre Pinot Noir sont 100% monocépages, mais la plupart de nos autres vins rouges reçoivent l’apport d’autres cépages qui sont généralement minoritaires. Parmi les cépages d’appoint nous employons: l’Arinarnoa, le Petit Verdot, le Cabernet Franc, le Carignan, le Grenache, le Tempranillo, l’Aspirant Bouchet, le Nieluccio et le Marselan, parmi d’autres. Chaque année nous expérimentons avec eux pour apporter des nouveautés sur le marché.

RH – En tant que Directeur de l’œnologie vous êtes directement impliqué dans la vinification. Est-ce que vous avez un chai central ou plusieurs chais décentralisés?

MATÍAS RÍOS – Il est vrai que je suis engagé à 100% dans la fabrication du vin et aussi dans les étapes précédentes, qui consistent à trouver des nouveaux terroirs et à choisir le meilleur raisin pour faire nos vins.

Cono Sur a été fondé dans le Fundo de Santa Elisa de 300 hectares, dans la ville de Chimbarongo, Vallée de Colchagua. La Grande Maison et les chais sont situés dans cette ville et absolument tout le raisin en provenance des différentes vallées est transporté et vinifié à cet endroit. Tout est centralisé et vinifié dans une seule cave pour avoir un meilleur contrôle de la qualité et du détail requis pour la vinification.

RH – Qui conforme votre équipe de vinification?

MATÍAS RÍOS – Nous sommes une équipe de 4 ingénieurs agronomes et œnologues avec Adolfo Hurtado, Cecilia Padilla et Guillermo Sanchez.

RH – Combien de types de vins produisez-vous?

MATÍAS RÍOS – Nous pouvons classer nos vins en considérant les 11 cépages que nous produisons et alors cela nous donne 6 catégories différentes de vins:

1. Des rouges: Pinot Noir, Merlot, Carmenère, Syrah et Cabernet Sauvignon.
2. Des blancs: Sauvignon Blanc, Chardonnay, Pinot Gris, Riesling, Gewurztraminer et Viognier.
3. Du rosé: Pinot Noir Rosé.
4. Bios: Cabernet-Sauvignon-Carmenère-Syrah, Pinot Noir, Sauvignon Blanc et Chardonnay.
5. Vin doux: Vendange tardive de Riesling.
6. Mousseux Chardonnay Brut et Mousseux Pinot Noir Rosé Brut, tous deux produits par la méthode Charmat. Bientôt nous allons mettre sur le marché un mousseux élaboré selon la méthode traditionnelle dite champenoise.

On pourrait aussi classer nos vins rouges et blancs, en vins jeunes et en vins de garde.

Nous avons finalement 9 catégories qui représentent chacune une marque:

Silencio (Silence): L’Icône en Cabernet Sauvignon du Chili.

Ocio (Loisir): L’icône en Pinot Noir du Nouveau Monde.

20 Barrels: Les meilleurs fûts choisis.

Single Vineyards: des mono-cépages: par terroirs ou par lots spécifiques.

Reserva Especial: qui est représentatif de chaque Vallée spécifique.

Bicicleta: La diversité du Chili

Cocecha Noble: Riesling vendange tardive.

Bio: Nos vins issus de raisins certifiés biologiques.

Sparkling Brut. Mousseux brut.

RH – C’est quoi le style Cono Sur?

MATÍAS RÍOS – Les vins de Cono Sur se caractérisent par leur grande qualité et leur style précis et novateur. Ce sont des vins du Nouveau Monde, avec une approche fraîche et contemporaine en vinification comme en viticulture.

Plus précisément, dans les vins blancs, nous cherchons la meilleure expression aromatique du cépage avec une bonne concentration et beaucoup de fraîcheur en bouche.

Dans les rouges, la qualité essentielle est qu’ils aient une bonne expression aromatique qui respecte le fruit, où le bois est bien intégré et qu’on retrouve en bouche une bonne concentration, des tanins doux et une bonne acidité pour qu’ils aient un long potentiel de garde.

RH – De quel ordre est votre production?

MATÍAS RÍOS – La marque Cono Sur produit 27 millions de bouteilles annuellement.

RH – Quelle est la part de votre production destinée à l’exportation?

MATÍAS RÍOS – Nous exportons autour de 98% de notre production.

RH – Quelle est la place du Canada et du Québec dans vos ventes?

MATÍAS RÍOS – Pour Cono Sur, le Canada est un de nos marchés les plus importants, il se classe troisième. Le Québec en particulier est un marché en croissance constante, c’est notre troisième marché, derrière l'Ontario et la Colombie-Britannique.

Le Québec est aussi intéressant à cause de l’importance que prennent maintenant les vins bio et en particulier notre vin icône qui est le Pinot Noir. Dans notre gamme des Reservas, le Pinot Noir se classe parmi les 12 vins les plus vendus au Québec.

RH – Vous avez apporté 5 vins pour déguster. Nous commençons par lequel?

MATÍAS RÍOS – Nous pourrions commencer par le Cono Sur Bicicleta Pinot noir 2015 Rosé. Il est 100% Pinot Noir, 13o d’alcool.

roger blicicleta rose

RH – Le nom de Bicicleta a été donné à cette gamme en hommage aux travailleurs qui se rendent au vignoble à bicyclette.

Le raisin est cultivé dans l'une des régions viticoles les plus méridionales du monde, au sud de la Vallée de Bío-Bío. Le raisin a subi une légère presse et une très courte macération avec les peaux, dans le but d’obtenir sa couleur rosée et ses arômes légers.

Bouquet délicat de rose, de framboise, de fraise, de cerise. Ample en bouche, frais, fruité, gouleyant, bien balancé, avec un peu de minéralité, joyeux jusqu’en finale.

À boire de préférence en apéritif, délicieux avec le saumon fumé et parfait avec des desserts: tartes et salades de fruits.

Le Cono Sur Bicicleta Pinot noir 2015 Rosé est disponible à la SAQ, code 11959348. Prix 11,50$

MATÍAS RÍOS – Dégustons maintenant le Cono Sur Pinot Noir Reserva Especial.

roger blicicleta rose

RH – Il est aussi 100% Pinot Noir, 13,8o d’alcool. Le raisin provient de la vallée de Casablanca, qui lui apporte de la minéralité et de la fraîcheur. Récolte manuelle, élevage en barrique pendant 11 mois.

Robe rouge rubis brillant. Bouquet de cerise et de framboise, des notes d’épices douces.

Bonne concentration en bouche, rond, doux, élégant, équilibré, les tanins, l’acidité et l’alcool sont bien fondus. Une belle minéralité, et une finale persistante très agréable.

Ce Pinot Noir Reserva Especial se marie avantageusement avec le porc, la volaille, l’agneau, très agréable également avec les pâtes et avec les fromages à pâte molle comme le camembert et le brie. On doit le servir à 16 o C. Un vin de longue garde qui peut se conserver en cave jusqu’à 7 ans.

Le Cono Sur Reserva Pinot Noir Especial est disponible à la SAQ code 00874891. Prix 16,45$

MATÍAS RÍOS – Poursuivons avec le Cono Sur Pinot noir Organic, 100% Pinot Noir 14° d’alcool.

roger pinot noir organic

RH – Un vin bio produit à partir de raisins cultivés sans l'utilisation de produits chimiques ni synthétiques. Les engrais, la prévention et le contrôle possible des ravageurs et des maladies se fait uniquement avec des techniques de confusion sexuelle et d’utilisation d’éléments naturels tels que les fleurs, les herbes, les oies et l'introduction d'insectes bénéfiques. Il a la certification de la BCS Öko Garantie GMBH d’Allemagne.

Robe pourpre profond. Bouquet de baies sauvages, de cerise noire, de kirsh, de toasté doux.

Ample en bouche, généreux, avec des tanins fins et ronds, une excellente matière fruitée, une acidité en équilibre avec l’alcool, une bonne structure et une longue finale charmeuse et fraiche.

Un vin très agréable à boire tout seul sur une terrasse, ou en accompagnement de viandes variées. Bon avec le bœuf longuement mijoté, mais aussi avec le porc au four, avec un gigot d’agneau, avec une bonne dinde. Délicieux également avec une assiette de fromages. Je suggère de le servir à 17 °C

Le Cono Sur Pinot Noir 2015 Organic est disponible à la SAQ code 11386877. Prix 16,75$.

MATÍAS RÍOS – Je suggère que nous passions maintenant à un vin d’assemblage, le Cono Sur Cabernet-Sauvignon et Carmenère Organic 2015, 55% Cabernet-sauvignon, 35% Carmenère, 5% Malbec et 5% Syrah, 13,8o d’alcool.

roger cabernet sauvignon carmenere

RH – Cet assemblage de Cabernet Sauvignon et de Carmenère, fait à partir de raisins de culture biologique certifiés par le BCS Öeko Garantie GmbH, porte l'esprit des travailleurs du domaine qui pédalent sur leurs bicyclettes pour se rendre tous les jours jusqu’aux vignobles de la Vallée de Colchagua où ils travaillent.

Élevage pendant 11 mois dans des barriques de chêne français à 75% et en inox le 25% restant.

Robe rouge pourpre aux reflets violets. Bouquet expressif et fruité: fraise, prune, framboise, cerise noire, cassis, mais aussi: poivron vert, cèdre, réglisse, moka, vanille, épices et tabac.

En bouche, il est ample, élégant, souple, une belle harmonie entre l’alcool, les tanins souples et l’acidité. Des arômes fruités, et en finale un goût de chocolat et de toasté qui est très agréable.

Ce superbe vin accompagne à merveille les viandes rouges: bœuf, sanglier, cerf de virginie, des champignons, et des fromages forts. On doit le servir à 18°C. Il peut se garder 5 ans en cave.

Le Cono Sur Cabernet-Sauvignon et Carmenère Organic 2015 est disponible à la SAQ code 10694376. Prix 16,75$

MATÍAS RÍOS – Nous allons terminer avec le Cono Sur Ocio Pinot Noir 2013, notre vin icône et le premier Pinot Noir ultra premium du Chili. Il est 100% Pinot Noir et titre 13,8o d’alcool.

roger ocio

RH – Ocio en espagnol veut dire loisir. Le loisir est la vie elle-même, condensée en un instant. Otium, Ocio, loisir. Un concept qui est né dans les temps anciens et qui est profondément enraciné dans la philosophie classique. Le loisir est la pause sacrée et bien méritée après les contraintes de la vie. L’esprit est alors libre de s’épanouir, de contempler et de créer. C’est un moment de joie, de paix intérieure, d'équilibre et d'illumination.

Le raisin pousse sur des sols sableux mélangés avec du calcaire et du granit, de la Vallée de Casablanca.

Vendanges manuelles, élevage pendant 14 mois en fûts de chêne et 2 mois en cuves inox.

Robe rubis intense, des parfums délicats de framboise, de cassis, de prune, et de cerise noire, mélangées à des fleurs blanches: gardénia, jasmin un peu de violette. Un deuxième nez nous apporte des épices douces, cannelle, cardamone, et aussi des notes de tabac et de moka.

Intense en bouche, élégant et avec une bonne acidité, une texture aromatique riche et concentrée. Des tanins virils mais à la fois soyeux. Ce vin parcourt votre bouche comme une caresse, et se termine dans une finale longue et délicieuse.

Ce vin vraiment supérieur, mérite qu’on le déguste d’abord tout seul, et qu’on le médite tout doucement. Ensuite, il fera merveille avec un repas: les viandes rouges, grillées ou en ragoût avec des cèpes à la bordelaise; il est excellent avec le canard, la pintade, les cailles. Superbe compagnon pour les fromages à pâte dure comme un Vieux Cheddar, un Comté, un Gruyère de Grottes et un Manchego. Je suggère de le servir à 17 oC. Il peut se conserver 8 ans en cave.

Pour le moment le Cono Sur Ocio Pinot Noir 2013 n’est pas disponible au Québec mais il l’est en Ontario, son prix est 70$ la bouteille de 750 ml.

MATÍAS RÍOS – Avez-vous aimé nos vins?

RH – Ils m’ont ravi. Je constate que le rapport qualité prix est excellent. Pour des vins d’une qualité équivalente, en provenance d’Europe, d’Australie ou des États-Unis, on serait obligé de débourser environ le double.

MATÍAS RÍOS – Vous avez raison.

RH – Merci de m’avoir accordé cette entrevue, Matías Ríos

Liens:

Viña Cono Sur

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Directeur de l’œnologie

Représenté au Québec par Authentic Vins et Spiritueux

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Directrice des ventes

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél.: 514 356-5222 

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com 
LaMetropole.com