mercredi 30 novembre 2022
Maverick Lussier

Maverick Lussier

Né au début du 21e siècle, j’ai grandi en ayant l’esprit très ouvert. Une de mes passions est de découvrir de nouvelles choses, et ce, sans limites. Ayant un cerveau plutôt curieux, j’aime énormément tomber sur des produits québécois; quoi de mieux que d’encourager local, right? Cela étant dit, n’étant pas exclusivement Québécois, mais aussi Canadien, je suis tout aussi fier de mes découvertes au niveau national!

Étant bien actif et ambitieux, autant au niveau professionnel, événementiel, que sportif, mon horaire est bien occupé, et ce, en tout temps! Est-ce que c’est pour cette raison que j’aime découvrir de nouveaux produits alcoolisés? Non… mais ça m’apaise quand même un peu le soir! Lire la suite... 

L’équipe de la distillerie Vent du Nord nous fait découvrir de nouvelles saveurs, et de manière à ce que seulement les adultes au Québec puissent en profiter : à travers l’alcool!

De sa fragrance florale exhumée lors de l’ouverture de sa prison de verre extravagante, à ses notes sucrées et quelque peu herbacées, délectables en bouche, la liqueur Églantine est digne de mention, et de dégustation!

Fabriquée en utilisant un assortiment d’ingrédients assez uniques, elle brille d’authenticité. Cesdits ingrédients sont les suivants : l’églantier (fruit), le myrique baumier (herbe), la camerise (fruit), ainsi que la baie d’aronia (fruit).

Petit cours 101 : Le fruit d’églantier est nommé « cynorrhodon » et est plutôt compliqué à apprêter, le myrique baumier est une plante très commune et se retrouve abondamment près de lacs ou de cours d’eau, la camerise est un petit fruit bleu allongé et plutôt sucré ressemblant au bleuet, et finalement, la baie d’aronia est extrêmement résistante au froid (supporte les températures froides allant jusqu’à -35°C) et n’est pas très sucrée.

Je ne sais pas pour vous, mais de mon côté, avant de me renseigner sur les baies et herbes mentionnées plus haut, je n’ai que très rarement entendu parler de celles-ci… presque pas une once!

Malheureusement pour plusieurs, cette boisson est actuellement en édition limitée, étant donné que la distillerie Vent du Nord n’a fabriqué qu’un petit lot de 300 bouteilles. Il ne faut donc pas trop tarder pour vous en procurer une!

Trois cents magnifique bouteilles qui seront, je l’espère, toutes vendues d’ici la fermeture de la vente en ligne, le 23 novembre prochain. Peut-être que vous pourriez offrir le confort de votre demeure à l’une d’elles, qui sait?

 Cliquez ici.

Je tiens à féliciter très fort le travail de recherche colossal qu’a dû être la recherche d’agencements pour des saveurs aussi uniques, et aussi, l’illustratrice nommée Frey derrière le design de l’étiquette. Le logo attire l’œil sur un produit finement québécois.

maverick frey

Et un merci tout spécial à madame Catherine Blier, propriétaire, pour m’avoir permis de découvrir cette liqueur unique.


Il était une fois... une passionnée, un chimiste et un gin.

C’est comme ça que débute la belle histoire de la distillerie Vent du Nord! Par un rêve, une ambition, et la volonté de transformer cette vision en réalité.

Macération, distillation, contrôle de la qualité et mise en bouteille. Produire un spiritueux artisanal de qualité c’est aussi simple que ça… et pas! Pour y attacher une histoire et qu’il goûte vrai, on doit tester, encore tester et recommencer. Trouver l’équilibre parfait entre les aromates cueillis à la main, lui donner une personnalité unique et donner de l’amour à chaque cuvée, c’est ce qui crée un spiritueux artisanal de qualité, que vous aurez envie de découvrir et de partager.

C’est en créant une entreprise axée sur sa communauté et respectueuse de ce qui l’entoure, que nous la ferons grandir. La distillerie Vent du Nord est née de cette vision d’ensemble et de l’amour de notre région. Soutenus par nos partenaires et producteurs locaux, à qui nous souhaitons rendre la pareille, nous continuons de créer des produits qui feront rayonner le savoir-faire et la solidarité des gens de chez nous.

Nos recettes sont inspirées de la Côte-Nord, de son terroir, de ses traditions ancestrales, de ses aromates, de ses paysages… et de l’avenir brillant que nous lui souhaitons et auquel nous désirons contribuer.

Distillerie Vent du Nord
110-A, boulevard Comeau
Baie-Comeau (Québec) G4Z 3A8
418 290-5981
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le vendredi 8 octobre dernier, la chasse à la Catrina débuta pour les gens du Québec. C’est en cette journée que les réservations pour obtenir l’une des quelques 250 bouteilles de l’eau de vie de citrouille cuite sur braise firent leur apparition, et c’est avec peu de bouteilles encore sous la main qu’ils ont fermé la période de réservation le 12 octobre.

Heureusement, ils n’en sont pas restés là, puisqu’en fermant cette dite période de réservation, la distillerie de La Chaufferie a invité tout un chacun à participer à « La Grande Étouffée » le samedi 23 octobre.

grande etouffee

J’ai donc eu la joie de participer à cet évènement, haut en couleur, en odeurs, et saveurs! Ça sentait le feu, croyez-moi, mais oh que ça sentait bon la chair de citrouille flambée! Une bonne cuisson, et hop!, on ramasse le tout pour créer la prochaine génération de Catrina.

En plus des citrouilles et tout le tralala, il y avait au menu un foodtruck mexicain @streatacos, un cocktail (ingrédients disponibles plus bas), un groupe de musique @eliwoodsmusic, une vente de citrouilles du Jardin Noir… un peu de tout pour s’amuser, dans le fond!

245087112 1063680854470569 7212371236926682310 n

Maintenant, assez parlé de l’évènement. Il faut quand bien même que je vous parle un peu de la raison derrière tout ceci, la Catrina. Cette boisson, une eau-de-vie à la citrouille qu’on pourrait presque qualifier de Mezcal québécois, est unique de plusieurs façons :

Premièrement, c’est la première boisson de ce type à être analysée à la SAQ, ils ont dû faire un beau remue-méninge là-bas pour trouver comment catégoriser le produit. Étant la première, ça veut dire qu’elle n’a pas de concurrents comme tel; la Catrina est donc incomparable!

Deuxièmement, c’est une boisson qui, de par son aspect saisonnier, ne peut revenir qu’une fois par année, et en quantités plutôt limitées. Il faut donc se dépêcher pour en obtenir, ou s’en passer pour l’année!

Finalement, qui peut se targuer de posséder toutes ces qualités hors du commun et d’avoir en plus son propre festival? Festival qui, je le rappelle, aura une 2e édition et, je l’espère, plusieurs autres par la suite! Cet évènement va donc devenir une partie de notre culture locale, un moment à passer avec nos proches et fêter l’arrivée de l’automne.

Sincèrement, quel bel accomplissement l’équipe de La Chaufferie! Je suis vraiment heureux d’avoir été là afin de voir de mes propres yeux le développement de tout ceci.

Parlant de développement, chers lecteurs, je vous conseille fortement de rester à l’affût… J’ai cru entendre, grâce à ma curiosité sans satiété, que de nouveaux produits de la distillerie allaient arriver sur le marché très prochainement… Je ne vous dis rien de plus, mes curieux, vous aurez juste à aller voir vous-mêmes, ou de lire ma prochaine chronique sur La Chaufferie!

Recette Signature

0,25 oz de Catrina
0,75 oz de Brum Barnston
0,5 oz de miel
0,5 oz de vinaigre de cidre
2,5 oz de jus de pommes (ou gastrique pour les fancy)
1,5 oz de soda
2 traits d’Amer Kebek Forêt


À propos de la Distillerie de la Chaufferie

Située en bordure de la rivière Yamaska dans l’ancien quartier industriel qu’occupaient les usines de la « Esmond Mill » et de la « Miner Rubber Company », la chaufferie fut construite à la fin des années 1800 pour alimenter en chaleur les immeubles de la société Imperial Tobacco.

L’Impérial Tobacco, fondée en 1864 à Halifax par John Archibald, s’établit à Montréal en 1887. Huit ans plus tard, un incendie détruisit toutes ses installations. Stephan Miner, alors maire de Granby, convainquit M. Archibald de reconstruire sa nouvelle usine à Granby. L’Imperial Tobacco comprenait à l’origine quatre bâtiments en briques rouges construits entre 1895 et 1915 de part et d’autre de la rue Cowie. À ce jour, seuls trois bâtiments demeurent, dont la chaufferie.

Ses origines historiques, alliées à son ancienne vocation de chaufferie, nous ont convaincus que c’était à cet endroit même qu’il fallait installer notre distillerie. Sans doute inspirés par l’ambiance particulière dégagée par les murs de cette ancienne bâtisse, nous avons eu l’impression que nos alambics revenaient chez eux après un long repos, afin de réchauffer les cœurs.

Distillerie de la Chaufferie
145, rue Cowie
Granby (Québec) J2G 3V5
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél.: 450 375-9559

À lire ou à relire : La Chaufferie : une distillerie et un trésor local

mercredi, 20 octobre 2021 06:39

Monsieur Cocktail et ses plaisirs sans alcool

La personne derrière « Monsieur Cocktail », Patrice Plante, est un homme aux mille et un projets… et c’est peu dire! Si vous ne connaissez pas encore les produits que lui et son équipe offrent, je peux vous dire que l’embarra du choix est à vous faire tourner la tête!

Besoin de sirops d’un peu tout pour agrémenter vos cocktails? Ils en ont assez pour avoir une étagère très bien remplie, et plus!

Besoin de prêts-à-boire pour un party, comprenant des personnes de tous âges? Ils en ont 2 avec du vrai bon jus pressé à froid, local et naturel.

Vous n’avez pas envie de passer votre soirée à concocter des cocktails « from scratch »? Eh bien, leurs boîtes à cocktails sont là pour vous sauver, puisqu’il y en a pour tous les goûts et en quantité suffisante pour plusieurs!

Est-ce que l’entité qu’est Monsieur Cocktail s’arrête ici? Pff, bien sûr que non!

En plus de tout ce qui est mentionné plus haut, ils ont récemment créé trois spiritueux sans alcool! Un Amaretto, un Gin et un Spritz, et savez-vous quoi?

Les trois goûtent le ciel.

J’ai eu le plaisir de rencontrer, virtuellement, Patrice afin de parler de l’histoire de sa compagnie, de ses nouveaux produits et des projets à venir pour Monsieur Cocktail.

Résumé rapide de l’histoire derrière l’entreprise : le but est de rendre la mixologie simple, délicieuse et accessible à la maison, sans pour autant comprendre de l’alcool. C’est ainsi que furent lancés, en 2017, les sirops que nous utilisons tant dans la concoction de nos cocktails favoris.

En 2019, de gros changements devaient se faire, mais tout n’est pas allé comme prévu… La crise frappe, les changements et les lancements sont différés. Il faut donc réagir vite, et c’est ce qu’ils ont fait!

Au lieu de changer de local afin de distiller elle-même les produits sans alcool prévus, l’équipe de Monsieur Cocktail se jette sur l’occasion pour grossir leur commerce en ligne, et se concentre sur la fabrication de ses sirops.

Ayant survécu, je pourrais même dire qu’ils ont fait mieux que survivre puisque début 2021, ils se sont permis de recommencer à rêver, et de concrétiser cedit rêve! L’heure du sans alcool a sonné!

Après moult recherches et développements, ils ont finalement trouvé l’avenue à prendre : ils ont utilisé les saveurs que nous connaissons dans nos alcools favoris et les ont intégrées à leurs produits sans alcool en utilisant une certaine forme de distillation (beaucoup trop complexe pour que je commence à expliquer ça ici).

Enfin, après plusieurs mois d’essais et d’erreurs, les spiritueux sont disponibles pour tout un chacun chez tous les Métro mon épicier du Québec, ainsi que sur monsieur-cocktail.com. Un vrai accomplissement de la part de l’équipe Monsieur Cocktail et un vent de fraîcheur pour le Québec.

Certains d’entre vous ne sont probablement pas convaincus par les produits sans alcool en général, et je vous comprends… néanmoins, j’ai une question à vous poser.

Imaginez ceci : vous avez le choix entre une panoplie de produits alcoolisés produisant une chaleur descendant tout le long de votre gosier et vous rendant un peu moelleux au final, ou un moment passé avec vos être chers, en compagnie d’une, ou plusieurs bouteilles, de spiritueux ne vous rendant pas « saoul comme une botte » après 3-4 verres. Qu’est-ce qui importe le plus?

Personnellement, je choisis le moment passé avec ceux que j’apprécie, plutôt que le mal de tête du lendemain accompagné d’Advil.

Les spiritueux sont sincèrement excellents, pas parce qu’ils ont le même goût que le spiritueux alcoolisé, non. Oui, ils sont similaires, mais ce qui rend le tout excellent, c’est la manière dont la boisson se déroule en bouche, faisant vivre une expérience gustative plutôt que de simplement boire.

Je vous conseille fortement d’aller voir les recettes de cocktails disponibles sur le site de Monsieur Cocktail, et profitez-en pour vous gâter avec une bonne bouteille d’Amaretto, de Gin ou de Spritz sans alcool, et peut-être même quelques sirops, tant qu’à y être! De temps à autres, des éditions limitées sont disponibles sur leur boutique en ligne et en épicerie. Actuellement, c’est le sirop « Pumpkin Spice »… Comme il est bon!

Évidemment, comme je vous en ai parlé plus haut, Monsieur Cocktail est un féru de projets; attendez-vous donc à entendre parler de nouveautés dans les mois à venir! Et parlant de nouveautés, son livre « Tout sur les gins du Québec » est désormais en prévente sur monsieur-cocktail.com. Aussi, pour une durée limitée, obtenez un sirop gratuit au choix à l'achat d'un exemplaire du livre. 

patrice livre

Les spiritueux sans alcool de Monsieur Cocktail:

  • Amaretto aux notes de noix de macadam, d'érable et de mélilot
  • Gin rose aromatisée au pamplemousse et à la framboise
  • Spritz inspiré de l'apéritivo, aux notes d'orange et de mandarine 

 

Monsieur Cocktail

monsieur cocktail logo

 

Je tiens à remercier Patrice, qui a pris le temps de me rencontrer, de me transmettre l’histoire derrière Monsieur Cocktail, et de me plonger dans son monde quelque peu complexe. J’ai passé un bon moment en ta compagnie, mon cher, et te demande de passer le bonjour à M. Mezcal de ma part. :)

Depuis le temps qu’on se connaît, vous et moi, j’imagine que vous aviez compris que je ne mange pas de viandes animales, right?

J’imagine donc aussi que ça ne vous étonne pas si, lorsque j’ai vu ce livre passer, que je sauterais sur l’occasion pour en parler, si?

Bien entendu, je ne parlerais pas d’un livre de recettes sans en avoir essayé les recettes, ce serait comme me planter un couteau dans le dos! Quelques jours de popote plus tard, j’ai donc assez de ressenti sur celles-ci pour vous faire part du bon, comme du moins bon (à mon humble avis).

Je vais sortir le chat du sac maintenant : j’aime l’érable que notre beau Québec fournit, je le jure! Mais… c’est très utilisé dans le livre, trop à mon goût. C’est certain que je préfère l’utilisation du sirop d’érable naturel à du sucre blanc ou de la cassonade, contrairement à son pouding chômeur où les trois sont dedans… C'est là qu'on y reconnaît l'amour indéfectible de Jean-Philippe pour le sirop d'érable. ;)

Maintenant que ce qui était à dire est dit, passons à ce que j’ai apprécié du livre. L’humour de Jean-Philippe est, comme toujours, cru mais impeccable. D’ailleurs, une belle surprise vous attend entre les pages 110 et 113!

Les recettes, que ce soit le temps de préparation et de cuisson court ou la recherche des ingrédients, tout est simple et trouvable dans les chaînes d’épiceries conventionnelles. Aucune excuse pour ne pas s’essayer à cuisiner des plats sans viande animale; c’est bon au goût et bon pour tous!

Pas besoin de faire un voyage de trois semaines au Machu Pichu pour récupérer un ingrédient miracle, je vous le jure! Il y a deux semaines là-dedans de prévu juste pour monter et descendre les escaliers, by the way…

Dans les entrées que j’ai essayées, la mousse aux champignons et cognac est définitivement mon coup de cœur. Jamais je n’aurais pensé incorporer mon cognac dans un tel plat, vraiment surprenant!

Des plats principaux, vous n’en manquerez pas c’est certain! Un peu plus de 70 pages du livre sont consacrées à cette section, et ce n’est pas pour rien. Si vous êtes amateurs de poissons, je vous conseille le burger « tofish » et sauce tartare. C’est étonnamment trompeur!

Si, au contraire, vous préférez la viande hachée, les boulettes « impossibles » en sauce diabolo s’imposent d’elles-mêmes. Super simple à faire, surtout si vous achetez la viande hachée végétale déjà prête à cuire en épicerie!

Somme toute, malgré l’expérience sirop d’érable un peu intense à mon goût, le livre de recettes véganes réconfortantes de Jean-Philippe est un bon début pour quelqu’un qui veut introduire ce genre d’alimentation dans la maisonnée!

Réconfort végane - 100 recettes de comfort food
Par Jean-Philippe Cyr
Éditeur : Cardinal
Collection : Cuisine
EAN : 9782925078326
Format : Broché
Pages : 192
Prix : 29,95 $
Paru le 27 septembre 2021

Site Web: La cuisine de Jean-Philippe


Biographie

Les goûts, les textures et les odeurs fascinent Jean-Philippe depuis qu’il est tout petit. C’est donc tout naturellement qu’il a fait ses études en cuisine, puis exploré pendant de nombreuses années l’univers de la restauration. Après une carrière derrière les fourneaux de plusieurs restaurants où il a appris à peaufiner ses techniques, il est parti à la découverte de l’Asie. Il a fait évoluer sa cuisine, tout en se concentrant uniquement sur des ingrédients à base de plantes. Sa transition vers une alimentation végane s’est faite en parallèle à son parcours en restauration, tout en douceur. Depuis les débuts de son blogue La cuisine de Jean-Philippe et de son arrivée sur les réseaux sociaux, il partage le fruit de sa réflexion et de son expérience au monde entier. S’adressant à tous, il tente de démocratiser le véganisme et de montrer combien il est facile de réaliser un repas savoureux, avec des ingrédients végétaux que l’on peut trouver facilement à l’épicerie.

Tout le monde connais la légende de Poséidon, c’est indubitablement un classique, mais ici c’est un Dieu de la mer et des eaux bien différent! J’imagine bien mal ce personnage utiliser une imprimante 3D pour fabriquer des cocktails dans son palais sous l’eau…

Vous avez bien lu, ici il est question de cocktails conçus à partir d’imprimantes 3D! La simple conception de ceux-ci m’impressionnent et me fascine, c’est quand même de la « nourriture » imprimée, wow!

Les, pas assez, nombreuses saveurs de la compagnie Poseidn sont originales, de bonne facture, et simplement magnifiques. C’est un « must » lors de réunions entre amis ou en famille, autant pour les jeunes que pour les adultes, puisqu’en soit, ces créations ne comprennent aucun alcool!

Afin de créer le drink en 3 dimension de vos rêves, il ne vous faut que 4 ingrédients : l’alcool de votre choix (habituellement du gin, de la vodka ou du rhum), de l’eau (gazeuse ou non), de la glace, et finalement, un petit cocktail 3D.

Évidemment, j’ai essayé plusieurs concoctions, et le résultat était toujours à la hauteur de mes attente, surtout celui à la framboise, of course… même si celui à l’ananas et noix de coco m’a bien plus aussi! J’y ai même ajouté un peu de liqueur de noix de coco pour rajouter un punch de saveur.

Je conseille de toujours utiliser de la boisson gazeuse, puisque de la mousse colorée se forme sur le dessus, donnant un aspect prestigieux à votre création.

Vous n’êtes pas dans le mood pour boire? Aucun problème, Poseidn à prévu le coup, car ils ont aussi un chocolat chaud et plusieurs thés! Nous dirigeant bien vite vers le mois d’octobre, c’est le moment parfait de vous dégoter leur latté à la citrouille épicée. 43184

Sur ce, je recommande de tout cœur cette entreprise basée au Québec, et les encourage fortement à continuer d’innover. L’impression 3D alimentaire ne fait que commencer, et je suis déjà bien intrigué de voir la suite!

Les boissons 3D sont vendues en paquet de 6 ou 12 unités, ce qui revient à environ 2,99$ la portion (alcool non inclus). Achat en ligne: Poseidn, livraison gratuite pour 60$ ou plus au Canada et aux États-Unis. Voici également ICI une liste de magasins autorisés à vendre leurs produits.



À propos

Certains transforment l’eau en vin, c’est si limitant! Nous sommes là pour l’amener à un autre niveau! Nous venons à vous avec les boissons et les produits 3D les plus beaux au monde qui se dissolvent pour créer des cocktails exquis, des boissons chaudes et des boissons fonctionnelles.

Raison d'être

Nous voulons que vos boissons deviennent une réalité! Nous avons lancé le mouvement Poseidn pour créer une nouvelle catégorie de boissons. Une catégories de boissons où tout est fait pour Goûter. Nous pensons que l’apparence, le goût et la fonction ne s’excluent pas mutuellement.

Poseidn

#3ddrinks

mardi, 07 septembre 2021 08:17

Atypique : du plaisir non coupable!

Il y a quelques mois de cela, l’entreprise Atypique a rendu disponible sur le marché de l’alcool, des boissons qui n’en contiennent pas une seule trace. Autant des breuvages sous forme de prêts-à-boire, que sous forme de spiritueux, Atypique à une très belle gamme de produits à faire découvrir!

Commençons donc par les prêts-à-boire, étant donné que leurs boissons m’ont, presque toutes, charmé dès la première gorgée.

Leur « Spritz », un breuvage à l’origine italienne, au goût d’agrumes prononcé, est simplement parfait pour nos chaudes journées d’été. Presque comme s’il était un extrait de soleil, la couleur orangeâtre démontrant le tout…

Une autre petite boisson digne d’un été, leur « Mojito » est un délice mentholé. Je ne suis moi-même pas fan de la menthe en général, mais oh que c’est différent ici! Les ingrédients sont doucement introduits à notre palais, donnant une expérience capable de charmer n’importe qui.

Une sangria quelqu’un? Oh que oui! En exclusivité pour l’été, Atypique a eu la bonne idée de concocter une sangria rouge facilement buvable sur le pouce, aux notes de raisins et d’agrumes. Tout ce qu’on demande d’une sangria!

Évidemment, ils ne pouvaient pas se limiter aux boissons énoncées ci-haut… Deux grands classiques furent aussi concoctés : le Rhum & Cola, ainsi que le Gin & Tonic (mon favori).

En plus de tout ceci, deux spiritueux ont été mis au jour! Un Gin sans alcool, ainsi qu’un produit complètement unique au Québec, l’« Aperitivo », une liqueur amère, parfaite pour les amateurs de Spritz.

Excellents mélangés à des agrumes, à des boissons pétillantes fruitées et autres… Bu sur glace? Ehhh…

En soit, ils ne sont en aucun cas de mauvais spiritueux sans alcool, mais je ne peux pas recommander d’en boire pur/sur glace car, si vous vous attendez à une copie de leurs compères alcoolisés, vous serez déçus et/ou surpris.

Essentiellement, les produits introduits par Atypique sont d’excellents produits sans alcool, et je vous recommande de les essayer vous-mêmes! Ce sont, pour la majeur partie, de très bonnes boissons, et accessibles aux personnes de tout âge.

Par pure curiosité, faites-nous part de vos essais avec leurs boissons, nous sommes intéressés à lire tout ça!

Et un merci tout spécial à Laurence Duchesne, de la Station Agro-Biotech, qui m'a permi de découvrir ces beaux produits!

Les produits Atypiques sont disponibles dans les IGA, Marché Bonichoix, Voisin et Marchés Tradition.
Canettes de 355 ml en format individuel (2,99$) ou emballage de 4 (9,99$), Gin et Aperitivo (18,99$).
Disponibles également dans leur boutique en ligne.

Les Breuvages Atypique
6596, boul. Choquette
Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 8L1
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
450 418-8008


À propos

Atypique, c’est le mélange parfait entre une idée innovante et une équipe de créatifs. Née d’une collaboration entre Étienne Boulay et la Station Agro-Biotech, Atypique a comme objectif de repousser les limites du prêt à boire, en offrant les recettes classiques de nos cocktails favoris, mais en versions sans alcool et moins sucrées.

Sans alcool. Hors du cadre, hors des normes, hors de la catégorie.

C’est offrir une délicieuse alternative à ceux qui ne veulent pas consommer d’alcool, peu importe la raison.

Située à Saint-Hyacinthe, la Station Agro-Biotech est le regroupement de plusieurs entreprises sous le même toit. L’équipe derrière Atypique a donc également créé les produits de la Distillerie Noroi, la Microbrasserie Le Bilboquet, Littoral et Fixit Kombucha.

« Même si on est différents, c’est ce qui nous rend pareils. typiquement différents. » - Étienne Boulay, cofondateur

Amateurs de café, je veux partager avec vous un produit fin… Mais que dis-je! « fin » c’est trop simpliste! Je devrais plutôt dire dangereux.

Vous pensez que j’exagère? Eh bien à vous de voir, ou plutôt de lire, dans ce cas-ci.

Le Barista, une liqueur de café, est composé de plusieurs éléments dont les gens ont généralement un bon souvenir. Cesdits éléments sont les suivants : du rhum (ambré des Caraïbes), du chocolat noir (le meilleur, aucune autre option n’est valable) et évidement, du café (infusé à froid et de qualité supérieure), une collaboration locale entre Station 22 et le microtorréfacteur montréalais Barista.

barista ingredients

Ce n’est pas rien! Qui peut dire sans mentir qu’il n’aime pas ça? Voyez-vous maintenant pourquoi je le décris comme « dangereux »?

Le mélange de saveurs est simplement excellent, le chocolat adoucissant le goût plus corsé d’un café « noir », tandis que le rhum vient nous donner une claque en arrière de la tête, pour ne pas se sentir trop confortable non plus!

Personnellement, j’en mets, (trop) souvent, dans mon café. Imaginez le moment :

C’est un après-midi d’hiver, vous êtes en congé, et c’est le temps de prendre votre deuxième café de la journée. Bien entendu, le deuxième se doit d’être différent du premier, donc vous y ajoutez une once de barista. Juste assez pour vous réchauffer corps et âme, tout en regardant dramatiquement la neige tomber dehors.

J’imagine que vous avez compris, rendu ici, que je recommande sans problème la liqueur de café Barista! Je me permets de donner un petit point boni aux concepteurs de la nouvelle bouteille/étiquette, un très joli look moderne et « classy ».

Barista - Liqueur de café

Barista - Liqueur de café, format de 750 ml, vendu à la SAQ, code 13567962 au coût de 30,50$.


Barista Microtorréfacteur

Barista Microtorréfacteur a été fondé par Alex Sereno et Enrico Serena en 2004, deux amoureux du café… et amis d’enfance! Enrico est l’artisan, et Alex, le communicateur. Ensemble, ils ont gagné le pari de proposer un produit de grande qualité – du café « Slow Roast » inspiré de la tradition italienne – pour les véritables amateurs d’espresso.

Avec les années, Barista a vu naître un département de communications et marketing web, l’Institut national du barista, une offre complète de service de café événementiel, une plateforme gourmande (On s’en food), et même un livre! Aujourd’hui, l’entreprise montréalaise compte plus de 20 employés et plusieurs centaines de clients partout au Québec, en Ontario et en Nouvelle-Écosse.


Station 22 breuvages créatifs

Notre histoire débute au moment même où se termine la prohibition au pays. Presque 100 ans plus tard, il est temps pour nous d'arrimer notre identité à la hauteur de notre réputation, de notre expertise, et surtout de notre vision de l'avenir. Nous entrons maintenant dans une nouvelle décennie avec une toute nouvelle image.

La Maison des Futailles, Mondia Alliance et Kruger vins et spiritueux sont maintenant regroupés sous une même enseigne: Station 22. Pourquoi Station 22? Le mot station représente une seule et unique destination, précise et définie, où tous nos services et produits sont regroupés. 22 pour 1922, année de notre création, là où tout a commencé. 22 devient le symbole de notre histoire et de notre héritage. Nous construisons notre futur sur une assise de près de 100 ans d'expérience dans l'industrie des vins et spiritueux, expérience qui se définira aussi vers des boissons non-alcoolisées et autres grandes tendances alimentaires.

Station 22, c'est de la créativité, du dynamisme et de l'entrepreneurship.

Station 22 breuvages créatifs, on n’a pas fini de vous en mettre plein la vue.

Santé!

mercredi, 11 août 2021 07:21

KRWN : Le gin qui répond à mon appel!

Ceux d’entre vous qui me suivent avec assiduité commencent à me connaître, donc ça n’est pas surprenant que je sois excité par KRWN. Il s’agit d’un gin, à la FRAMBOISE, avec des notes de baies de Goji et de romarin.

En un mot : Succulent. Je peux terminer ici, ou j’ai besoin d’en dire plus?

Fine… je vais continuer un peu. KRWN est né d’une coopération plutôt inusitée, puisqu’il s’agit d’un partenariat entre KRWN, une famille de barbiers offrant des services de haute qualité, et la Distillerie de la Chaufferie, une distillerie innovatrice basée à Granby.

Je ne connais pas personnellement la famille KRWN, mais je connais La Chaufferie, et ils ne s’allient pas à n’importe de qui. L’histoire derrière ce partenariat suffit amplement à garantir un produit haut de gamme et de très bon goût! Accrochez-vous, on n’est pas au bout de nos surprises avec ces deux-là, je vous le garanti!

Bien entendu, un gin n’est pas simple chose à créer, et celui-ci ne fait pas exception, avec un peu plus de 10 aromates en bouteille. Je préfère déguster ce luxe de la manière la plus pure possible, donc pas de glace, seulement du gin.

KRWN2

Une expérience des plus délectables, alors que le goût herbacé se répand rapidement en bouche, puis le goût tant attendu de framboise prend la relève.

Je tiens tout de même à préciser que si vous vous attendiez à un gin à la framboise de type bonbon, vous serez un peu… surpris, disons. Ce n’est pas sucré du tout, c’est du gin et du fruit pur.

À mon goût, la boisson reste douce mais poignante, et c’est parfait ainsi! Rajouter du sucre aurait dénaturé le produit, et aurait été inutile de toute manière.

Je tiens à remercier de tout mon cœur les créateurs de cette boisson digne de ma pers… digne des plus grands de ce monde, c’est un produit dont vous pouvez être très fiers! #staysharp

Disponible à la SAQ, code 14786382, format de 750 ml au prix de 61$

KRWNvideo


À propos de KRWN

Fondé au Québec, KRWN aide les hommes à se sentir à leur meilleur depuis 2014. Notre mission est d’offrir des services de haute qualité ainsi que des produits pour les cheveux, le corps et la barbe à tous nos clients pour qu’ils puissent être, sentir et se sentir à leur meilleur chaque jour. Notre famille de barbiers est déterminée à sans cesse défier les conventions, en peaufinant nos techniques et en formulant nous-même nos produits afin que tu te sentes à ton meilleur et que tu #staysharp du matin au soir, et du soir au matin.

KRWN.co
Facebook
Instagram

#krwn #krwnpro #madeincanada #mengroomingproducts #malegrooming #mensstyle #men #menfashion #madeinquebec #gincocktail #ginconnoisseur #ginquebecois #rasberrygin #lifestylebrand #barberlifestyle #gin #ginlovers #ginandtonic #rituals #traditions #moments #staysharp #barbersgin #saq #canadiangin #5a7 #cocktailhour #montreal


À propos de la Distillerie de la Chaufferie

Située en bordure de la rivière Yamaska dans l’ancien quartier industriel qu’occupaient les usines de la « Esmond Mill » et de la « Miner Rubber Company », la chaufferie fut construite à la fin des années 1800 pour alimenter en chaleur les immeubles de la société Imperial Tobacco.

L’Impérial Tobacco, fondée en 1864 à Halifax par John Archibald, s’établit à Montréal en 1887. Huit ans plus tard, un incendie détruisit toutes ses installations. Stephan Miner, alors maire de Granby, convainquit M. Archibald de reconstruire sa nouvelle usine à Granby. L’Imperial Tobacco comprenait à l’origine quatre bâtiments en briques rouges construits entre 1895 et 1915 de part et d’autre de la rue Cowie. À ce jour, seuls trois bâtiments demeurent, dont la chaufferie.

Ses origines historiques, alliées à son ancienne vocation de chaufferie, nous ont convaincus que c’était à cet endroit même qu’il fallait installer notre distillerie. Sans doute inspirés par l’ambiance particulière dégagée par les murs de cette ancienne bâtisse, nous avons eu l’impression que nos alambics revenaient chez eux après un long repos, afin de réchauffer les cœurs.

Distillerie de la Chaufferie

Lire aussi: La Chaufferie : une distillerie et un trésor local

Je me suis récemment acheté une bouteille d’alcool. Avec ses tons de noir et la touche dorée, elle semblait m’appeler. Une fois ouverte… que dire de cette boisson?

En quelques mots, je peux la décrire de la façon suivante : Élaborée, prononcée et excessivement unique. Jamais je n’ai goûté une liqueur comme celle-ci, et malheureusement jamais je ne pense pouvoir l’apprivoiser…

Avec ses notes de cacao, d’orange, de café et de menthe, Amernoir fait tout pour compliquer la tâche à mes papilles gustatives! Elles ne savent plus où se lancer afin de comprendre « de quessé que c’est ça ».

Son début à saveur de cacao et de café, avec un fond de menthe et d’orange, tend plutôt vers une sensation épicée et d’anis sur la fin. Étrange, non?

Bien entendu, pour l’instant on dirait que je n’ai pas aimé ça. Et si c’est ce que vous avez pensé, vous avez bien raison! Ce n’est pas du tout un mélange de saveurs dans ma palette, et, croyez-moi, j’ai pourtant essayé à plusieurs reprises de l’y ajouter!

Je ne comprends tout simplement pas que le mélange de saveurs, pourtant très prometteur, soit pour moi si étrange en bouche. Les personnes appréciant les boissons à l’anis vont, à mon avis, être les seules à être en mesure de profiter pleinement d’Amernoir. Du moins, c'est mon avis de jeune dégustateur âgé de 20 ans! 

Je suis sûr à 100% que le produit a du potentiel, et je vais continuer de m’acharner sur celui-ci en concoctant toutes les recettes que mon imaginaire me fournit, et ce, jusqu’à ce que je trouve LE drink parfait.

Pour l’instant, les meilleurs résultats que j’ai obtenus sont avec du café et/ou de la liqueur de cacao. C’est ce qui goûtait le moins étrange pour mon cerveau de génération Z.

En tout cas, je vous invite tout de même à aller découvrir les nombreux produits des Spiritueux Iberville, ayant conçu Amernoir. Ils ont créé beaucoup d’autres produits plus « grand public » à mon avis, comme l’Amermelade (façon québécoise), Miele Crème (une crème d’Amaretto au miel de sarrazin) et… une vodka à la tomate?!

Bon sang que je suis curieux!

Amernoir, liqueur amère 18%, disponible à la SAQ, code 13505008, au coût de 33,25$


À propos des Spiritueux Iberville

Fondée en avril 2017 par Mario D’Amico, Les Spiritueux Iberville est une entreprise montréalaise qui souhaite offrir aux Québécois des spiritueux alliant l’esprit traditionnel italien à des saveurs et des ingrédients d’ici. Le projet est un hommage aux sacrifices que le grand-père, Mario D’Amico Sr, a faits en immigrant au Québec en 1953 et à l’accueil que la famille a reçu dans La Belle Province depuis son arrivée.

C’est également un hommage à la maison familiale qu’il a lui‐même construite de ses mains sur la rue d’Iberville dans le quartier Villeray à Montréal. C’est dans cette même maison que les prototypes des produits Iberville ont été élaborés en 2016 et où, dans les années 70, le grand‐père faisait du vin avec ses amis et avec ses frères.

Les Spiritueux Iberville

L’équipe d’Oushkabé a remporté en février dernier une médaille d’or pour la Fleur de l’île, une liqueur de petits fruits type triple sec, propulsée sur le marché au printemps 2020. Je vous en parle un peu plus à la toute fin.

Ne vous laissez pas amadouer par cesdits fruits, car, dès la première gorgée, ils vous rappelleront qui est vraiment le plus fort. Je vous gâche la surprise, bien que ce soit assez évident, la Fleur de l’île l’a emporté sur moi...

« L’emporter sur moi », ça ne vous dit pas grand-chose, j’imagine. Sachez donc que j’ai tenté de boire ce triple sec pur. Personnellement, je ne recommande pas de s’y prendre de cette manière, l’alcool se faisant hautement ressentir avant même de commencer à boire.

La seule raison évidente, à mes yeux, valorisant la dégustation de la Fleur de l’île de telle manière, serait que le goût subtil de l’orange et des baies nordiques est 100 fois plus détectable.

De mon côté, c’est un peu trop intense, pourtant, grâce au goût des petits fruits, j’ai quand même pu apprécier un chouia l’expérience « pur »!

Évidemment, je me suis fait un petit plaisir à concocter des cocktails sucrés afin d’être en mesure de l’apprécier à sa juste valeur. J’ai donc commencé par essayer un Cosmopolitan (vodka, Fleur de l’île, jus de canneberges et un quartier de lime), et c’était excellent!

Bien entendu, ayant la dent sucrée, je ne me suis pas gêné pour me créer un petit cocktail mélangeant de la Fleur de l’île, de la crème irlandaise, un soupçon de crème de cacao et de la glace.

Je ne m’attendais pas à grand-chose, mais quel ne fût pas ma surprise lorsque j’en ai pris un deuxième verre! Définitivement un cocktail à essayer pour toutes les dents sucrées amatrices de spiritueux!

Avant de vous quitter, saviez-vous que la distillerie Oushkabé a déjà remporté deux médailles d’or? Une lors du « Canadian Artisan Spirit Competition » et une autre lors de la compétition nationale qui se déroule au Québec, « Coupe des nations ».

Deux fantastiques réussites pour une entreprise bien de chez nous!

Félicitations et merci à Émile Plourde-Lavoie pour cette factastique découverte!

La liqueur de fruit La Fleur de l'Île Triple Sec est disponible en format de 750 ml à la SAQ, code 14413279, au coût de 36,50$. 

Blank 900 x 575

Distillerie Oushkabé
2280, rue de Cannes-Brûlées
Montréal (Québec) H8N 2Z2 

Heures d'ouverture
Lundi au vendredi: 13h à 18h
Samedi et dimanche: Sur rendez-vous 


À propos 

Fondée fin 2017, la Distillerie Oushkabé se donne pour mission de développer et de produire des spiritueux de qualité au Québec, en réalisant le mariage fin entre tradition et modernité, artisanat et industrie. Elle souhaite devenir une ambassadrice pour les spiritueux québécois et faire connaître l’art et la science de la distillation au grand public.

Son nom est issu d’une adaptation phonétique et orthographique d’Uisge Beatha, signifiant eau-de-vie en gaélique écossais. Il évoque l’admiration de l’artisan-distillateur pour la grande tradition écossaise en matière de spiritueux. 

RÉCOMPENSES

La Fleur de l’île reçoit la médaille d’Or à la Canadian Artisan Spirit Competition

Cette compétition réunit les produits de distilleries artisanales de partout au Canada et se déroule annuellement depuis 2017 en Colombie-Britannique. Les produits soumis sont ensuite notés par un panel de juges expérimentés.

La Fleur de l’île reçoit la médaille Grand Or à la Coupe des nations 2020

La Coupe des nations est une compétition nationale de vins et alcools du terroir qui se déroule annuellement à Québec depuis l’an 2000. Retardée par la situation sanitaire, la compétition s’est finalement déroulée en août dernier.

Les vignobles et distilleries du Québec y participent et soumettent une seule fois leur produit, qui est ensuite noté par des juges d’expérience. Tout produit qui atteint un certain palier se voit décerné une médaille.

Or, à l’occasion de sa toute première participation, Oushkabé est très fière d’avoir reçu la médaille Grand Or pour la Fleur de l’île.