lundi 24 janvier 2022
Aléa : une étape vers la diminution du gaspillage et un plaisir en bouche

Aléa : une étape vers la diminution du gaspillage et un plaisir en bouche

Quelle meilleure manière de marquer la fin d’une année et d’en débuter une nouvelle qu’en compagnie d’un bon café et d’une crème alcoolisée? De mon point de vue, je vous dirais qu’il n’est pas nécessaire d’attendre une nouvelle année pour en profiter, et que de jouir d’un peu d’Aléa le weekend est bon pour le moral, et ce, en tout temps!

La crème originale que nous offre la BluePearl Distillerie est un produit innovant dans le domaine des crèmes alcoolisées. Afin de vous mettre en contexte, sachez qu’au Canada seulement nous assumons des pertes d’un peu plus de 31 milliards de dollars en gaspillage alimentaire… par année!

L’objectif de la boisson Aléa originale : sauver les produits laitiers mal aimés.

Et, comme première dans l’industrie, après beaucoup d’effort de la part de la distillerie et de leurs collaborateurs, Café Pista et la Laiterie Chagnon, ils ont réussi à créer un produit sauvant 500 ml de babeurre par bouteille. Un exploit à saluer!

cafe pisca

Mais au final, c’est bien beau tout ça, on l’utilise comment, cette crème-là? Eh bien de mon côté, avec son goût de crème brûlée plutôt soft, j’en mets aussi bien dans mon café que sur ma crème glacée à la vanille et sur mes crêpes. Oui, oui, sur mes crêpes. Je vous jure que c’est bon! C’est réellement un produit délicieux et passe-partout, qui plaira ceeeeertainement à tous!

Heureusement pour nos amis préférant ne pas boire de lait animal, une version végane d’Aléa est disponible, conçue à base de noix de coco et de soja. Étonnement, et heureusement, le goût bien unique de la noix de coco ne vient pas interférer avec la saveur de crème brûlée, étant pratiquement indécelable.

Pour ce qui en est du goût de cette version-ci d’Aléa, la différence est si subtile qu’il vous faut un palais plutôt raffiné pour remarquer le tout. Je ne peux pas en dire autant quant à la texture, qui est plus liquide que sa contrepartie animale.

Les produits Aléa sont en vente à la SAQ :

  • Aléa Végane Crème Brulée, code 14736828, 35$ format de 700 ml
  • Aléa L'Originale Crème Brulée, code 14736887: 33$ format de 700 ml 

Un grand merci à monsieur Francis Bluteau, cofondateur de BluePearl Distillerie, pour ces nouvelles crèmes alcoolisées à saveur de crème brûlée.


« À propos » tiré du site Web de BluePearl Distillerie 

De nos tous débuts à Villeray jusqu'à notre nouvelle distillerie dans Hochelaga aujourd'hui

L’histoire de BluePearl a des débuts modestes et plutôt clandestins, bien que très chaleureux ! C’est en effet dans la chambre d’ami d’un 4 ½ de Villeray que tout a commencé de façon très illégale et très inattendue.

Karl et Jonathan, cofondateurs, se connaissent depuis toujours. Ils ont habité les Laurentides, au nord de Montréal, avec leurs familles respectives. Plus tard, durant ses études en génie chimique à l’Université de Sherbrooke, Karl a brassé de la bière artisanale dans son sous-sol et a aussi été directeur technique de la microbrasserie étudiante.

De son côté, Jonathan a plutôt la piqure pour la distillation d’alcool. Autodidacte, c’est grâce à internet qu’il a pu réaliser ses premières expériences de distillation. Partageant leur expérience, Karl et Jonathan commencent à collaborer plus sérieusement pour élaborer quelques recettes de spiritueux.

Un jour, un jeune homme se pointe chez Jonathan pour visiter l’appartement du haut. C’est Francis. Lors de la signature du bail chez Jonathan, Francis prend connaissance des contenants de fermentation disposés discrètement dans la chambre d’ami. Il s’informe sur leur contenu et fait sa première dégustation, très concluante. Francis, Karl et Jonathan font peu à peu connaissance mais l’étincelle entrepreneuriale a déjà jailli dans la tête de Francis.

D’une agréable dégustation à l’autre, les discussions se poursuivent tout l’été et Francis montre beaucoup d’intérêt. Finalement, il décide de foncer et de démarrer le projet. Un jour, il se pointe chez Jonathan après avoir complété l’ensemble des démarches requises pour le démarrage d’une entreprise : plan d’affaires, financements, formulaires destinés à l’obtention d’un permis, planification de la distillerie, tout y est!

Misant sur le savoir-faire technique de Karl, la passion pour la distillation de son nouveau voisin Jonathan, et sur son propre leadership, Francis leur propose de réunir leurs forces pour créer une nouvelle microdistillerie. D’un commun accord, le trio se lance dans l’aventure.

Il ne reste qu’un nom à trouver pour ces futures gouttelettes d’alcools fins sortant de l’alambic. C’est trouvé : « Blue » pour Bluteau (le nom de famille de Francis) ainsi que pour la fierté du Québec, et « Pearl » pour Perlstein (le nom de famille de Jonathan).

C’est ainsi que Jonathan Perlstein, Karl Fortin et Francis Bluteau sont devenus partenaires et ont cofondé BluePearl Distillery en 2017. Les installations de la nouvelle microdistillerie québécoise ont vu le jour en 2018 dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, dans l’est de Montréal, et le reste de l’histoire s’écrit au présent. 

ALÉA

BluePearl Distillerie
5500, rue Hochelaga, suite 650
Montréal (Québec) H1N 3L7
514 317-2250
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Suivre sur Facebook

À propos de l' auteur

Né en 2001, j’ai grandi en ayant l’esprit très ouvert. Ma passion est de découvrir de nouvelles choses, et ce, sans limites. J’aime énormément tomber sur des produits québécois; quoi de mieux que d’encourager local, right? Cela étant dit, n’étant pas exclusivement Québécois, mais aussi Canadien, je suis tout aussi fier de mes découvertes au niveau national!

Présentement au travail dans le domaine alimentaire, je suis également aux études, je possède une propriété et je gère mon syndicat de copropriété. Je suis donc bien occupé, mais étant ambitieux de nature, je ne me plains vraiment pas! Lire la suite...