jeudi 13 mai 2021
Olivier de Maisonneuve

Olivier de Maisonneuve

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.

Le domaine Robert Mondavi a déjà 50 ans. Que de choses ont changé dans la Napa depuis. J’imagine que pour ce visionnaire, observer cette évolution au cours de sa vie, c’était comme, pour nous, de passer du gros meuble de la télé dans le salon à l’écran plat sur le mur, mais en pouvant se dire: «Voilà l’héritage que je laisse».

Je ne veux pas dire qu’il a été seul à réussir cette évolution de Napa, mais il en a été indéniablement toute une locomotive. Je tiens à lever mon chapeau à cet homme qui croyait qu’enrichir sa vie, par le biais du vin, de la nourriture et des arts, était l’épitomé  de l’art de vivre. Avec sa contribution à briser les barrières entre le Nouveau Monde et le Vieux Continent, on peut sûrement le voir comme le pendant masculin de Julia Child.

Mais on ne peut parler du domaine sans parler du vignoble. Son histoire remonte au 19e siècle, avec un autre visionnaire, Hamilton W. Crabb, qui a été à la tête d’une compagnie de plus de 100 personnes, très mécanisée pour l’époque, et qui a eu l’idée d’ouvrir des magasins à travers le pays, qui s’adressaient particulièrement aux femmes, puisque c’étaient elles qui voyaient à la table. La qualité de ses raisins (qui lui valut de devenir le vin le plus médaillé avant la Prohibition), l’inspira à appeler son vignoble To Kalon, qui en grec ancien fait référence au plus beau, au meilleur. Même le peuple Wappo (parmi les premiers habitants du coin) avait reconnu le caractère spécial de cet endroit en l’appelant Tu La Halusi, ou la Belle Terre.

L’histoire du domaine est riche en rebondissements, avec entre autres la période du millionnaire Martin Sterling, qui lui aussi voulait faire de Napa un haut-lieu de la viticulture dans les années 50, et qui disparut dans un mystérieux accident de voiture, à la suite duquel le vignoble a été séparé et vendu. C’est en acquérant, au fil des décennies, parcelles après parcelles, que Robert Mondavi a su recréer la magie de ce site extraordinaire. Aujourd’hui, To Kalon fait 550 acres, dont 435 appartiennent à la Maison Mondavi. Un de ses joyaux est sans doute le I Block, dont les vignes remontent à 1945, et qui seraient les plus vieilles vignes de sauvignon blanc en Amérique du Nord.

mondavi 1

Dans les années 70, l’Université de Californie à Davis a recommandé que le cabernet sauvignon soit le cépage phare de la vallée de Napa. Avec son bon drainage et sa réserve d’eau en profondeur, son exposition et ses sols multiples, To Kalon est reconnu comme l’un des meilleurs terroirs pour ce cépage et ce, année après année. Une reconnaissance qui n’est sûrement pas étrangère au prix auquel se vendent les raisins qui en sont issus.

Avec sa philosophie de respect et de synergie avec la nature, et avec les innovations techniques qu’il a apportées dans la viticulture à Napa, Robert Mondavi a profondément marqué la région. Son œuvre aurait pu s’endormir avec lui, mais grâce entre autres à Geneviève Janssens, vinificatrice en chef depuis 1997, et à l’équipe qu’elle forme avec Joe Harden et Megan Schofield, on pourra continuer de découvrir la magie et l’expression d’un terroir qui donne des vins à la fois denses, concentrés (mais jamais lourds), où élégance et forte personnalité se côtoient. Laisser ce terroir raconter sa vie, en intervenant le moins possible, tel était le credo de M. Mondavi, et pour notre plus grand bonheur, nous pourrons continuer de lire son histoire dans chacune des bouteilles qui arrivent entre nos mains.

Grâce à la Constellation Academy of Wine, sous l’habile et fort sympathique direction du Master of Wine Mark de Vere, j’ai pu assister pu assister à la formation de To Kalon, et ça restera un moment de pure magie dans ma vie. Avec l’esprit de générosité et de partage qui animait M. Mondavi, on nous a mis en contexte le cabernet sauvignon, dans ses diverses expressions. Le premier soir, nous avons dégusté des exemples prestigieux de France, d’Australie, d’Italie et du Chili, avec celui du Domaine. Puis chaque jour, nous avons cerné de plus en plus la personnalité propre au vignoble, en faisant des horizontales de la côte Ouest, de Napa, d’Oakville, en enfin, comme apothéose, ce qui se produit dans les différents domaines qui élaborent des vins à partir des raisins de To Kalon. Une expérience vraiment hors du commun.

mondavi 2

Et pour bien apprécier le contexte du domaine, nous avons pu observer Napa du haut d’une montgolfière, puis se promener à vélo, pour explorer les parcelles du vignoble. Avouez que c’est exceptionnel comme apprentissage, et en même temps, tellement pertinent. Ça vous imprègne de l'essence du terroir.

Je vous souhaite le plaisir incroyable de vivre cette aventure, mais en attendant, vous pouvez découvrir un visage de To Kalon, puisque le Cabernet Sauvignon Reserve 2012, disponible à quelques SAQ , est élaboré avec des raisins venant surtout de ce terroir.  Et vous pourrez constater une fois de plus qu'In Vino, Veritas!

mondavi 3

Les arts, la table et le vin: Mme Mondavi songeant à l'essence de la vie de son mari?

mondavi 4

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

Anciennement connu sous le nom Wyndham Estate, l'iconique maison a été rebaptisée George Wyndham Wines afin de rendre hommage à ce pionnier de la reconnaissance mondiale des vins de Shiraz australiens.

Tout son travail acharné aurait pu disparaître à sa mort, mais ses descendants ont su faire fructifier le domaine familial, et aujourd’hui nous voulons également reconnaître leur contribution avec cet assemblage de shiraz et de cabernet sauvignon, issus de parcelles minutieusement choisies.

Ça donne un vin riche et savoureux, aux tannins tout en douceur, gorgés de notes de fruits mûrs, de cacao et d'une rafraichissante acidité. Et malgré un costaud taux d'alcool, on n'a pas de sensation brûlante en bouche. Légèrement rafraichi, il devient un compagnon magnifique pour les grillades sur le BBQ. 

bouteille12bros

Je l'ai découvert en compagnie de l'Ambassadrice de marques Mélanie Gilcrist, qui vient d'arriver pour deux ans à Montréal et qui s'est déjà mise à apprendre le français! Invités par l'agence Corby, nous l'avons dégusté dans cet antre de l'opulence au masculin qu'est le restaurant La Queue de Cheval, sur de la Montagne. 

Détail insolite: Il y a deux étiquettes pour les bouteilles, chacune avec une représentation de six des frères, mais dans les faits, il y a eu onze frères qui ont assuré la relève du domaine, le 12e étant mort-né. Mais on voulait quand même rendre hommage à toute la famille. Il y avait aussi deux soeurs. Seront-elles honorées à leur tour dans un prochain vin? Un blanc, peut-être? À suivre... 

À 19$, voilà un choix bien intéressant pour les amateurs de vins rouges expressifs. Code SAQ: 12823442

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

mercredi, 24 août 2016 07:51

Mumm Cordon Rouge

Il y a 140 ans, pour démontrer son appréciation à ses clients les plus importants, la Maison Mumm a orné certaines bouteilles d'un cordon de soie rouge, un clin d'oeil au ruban de la Légion d'honneur. On retrouve de nos jours encore cette recherche d'équilibre entre intensité et fraîcheur, signature de cette cuvée, grâce au travail méticuleux du chef de caves Didier Mariotti et de son équipe.

C'est un champagne produit avec des raisins provenant de 77 crus. On y fait la belle part au pinot noir, mais les trois cépages traditionnels s'y retrouvent. C'est ce que le dossier de presse nous confie. 

mumm thursdays

C'est fort intéressant, mais rien ne vaut l'expérience personnelle. Ainsi, voici ce que j'ai apprécié de ce champagne, dégusté en compagnie de plaisants collègues et de M. Mariotti. D'abord, les bulles fines et abondantes, qui frissonnent sur la robe or pâle. Ensuite, le nez me propose des notes de poire, de pâte à croissant et très légèrement de vanille. Finalement, la bouche m'a séduit, avec ses parfums de pamplemousse blanc et d'amande. Une bouche assez crémeuse. Ce qui m'a bien plu aussi, c'est cette fraîcheur pimpante qui prend résolument de l'ampleur, du milieu de bouche jusqu'à la finale persistante. 

Mais ce que je retiens surtout de cette redécouverte de ce champagne archiconnu, c'est qu'on n'accumule pas la poussière chez Mumm, et qu'on est bien dans l'air du temps. Un bon exemple? Longtemps associés aux podiums de la Formule 1, les voici aujourd'hui commanditaires de courses urbaines de voitures électriques, en Formule E! Un choix bien plus judicieux pour l'environnement. Et j'ai adoré la savoureuse anecdote sur  la première cuvée de Didier Mariotti, qui a pris une pause de doses de morphine sur son lit d'hôpital. S'étant cassé le bras lors d'un tournoi de handball, il avait dû se faire opérer, la veille de sa semaine de sélection des premiers essais d'assemblage! Donc, mardi, arrêt des doses, et mercredi, hop on déguste! Il a dû bien faire les choses, car il est confirmé chef de caves depuis 2006. Avouez que ça donne un côté humain et rigolo à une marque que l'on pouvait trouver, à prime abord, surtout commerciale. 

Bref, je vous invite à découvrir sous un nouveau jour ce grand classique, disponible en trois formats à la SAQ, à partir de 59,75$.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

samedi, 08 octobre 2016 15:55

Le Balnea

balnea1

Quelle belle saison pour se gâter en se faisant le plus grand bien. Je pense que l’automne en particulier, le site du Balnea nous amène dans un état de relaxation et de bonheur intense.

Mais au-delà du plaisir, il y a un élément santé des plus intéressants qui saura vous convaincre d’aller vous y ressourcer. Saviez-vous qu’une étude finlandaise a démontré un lien direct entre la santé cardio-vasculaire et la chaleur des saunas?

C’est ce que m’a appris le Dr Daniel Gagnon, du Centre ÉPIC de l’Institut de cardiologie de Montréal. Il a entrepris une recherche sur les adaptations physiologiques humaines au stress thermique répété et comment ces adaptations sont affectées par le sexe, l’âge et l’état de santé. En plus, il étudie lui aussi les effets de la chaleur comme instrument de prévention de ces dangereuses maladies. Si vous voulez le contacter, il est toujours à la recherche de volontaires pour ses études.

Mais peut-être que vous êtes un peu comme moi et que vous avez un peu de difficulté à vous laisser aller quand la chaleur d’un sauna ou d’une sweat lodge vous engouffre? Le Balnea propose une formule que j’ai adorée pour se guider et s’aider à se concentrer sur le moment de détente: le parcours méditatif et sensoriel guidé, d’Alexis Trépanier et Stéphanie Émond. Pendant 45 minutes, équipé d’écouteurs submersibles, la voix d’Alexis vous entraine à travers bains et aires de repos, vous aidant à prendre conscience des sensations qui parcourent votre corps. C’est une façon magnifique de décrocher en méditant sans se forcer.

La seule chose dont il faut tenir compte, c'est la configuration de nos oreilles. Ce sont des écouteurs boules, et ce n’est pas tout-à-fait adapté à toutes les oreilles. Mais pour 10$, c’est une nouveauté incontournable.

La forêt qui entoure le pavillon central propose une vingtaine de kilomètres de sentiers pour la course ou la marche. Vous pouvez aussi prendre part à des séances de yoga. Ou peut-être serez-vous tenté de suivre une session d’entrainement original avec peu d’impacts, inspiré d’arts martiaux brésiliens, avec le très doux pour la cornée Brandon Keel? Il est en vedette dans le court-métrage "J'ai trouvé la paix du temps dormant", du réalisateur Nicolas Gauthier, que vous pouvez regarder sur le site Web du spa et que vous trouverez ci-dessous.

balnea2

Vous trouverez aussi en nouveauté les Naturephones, des cornets acoustiques en cèdre rouge qui permettent d’admirer avec nos yeux et avec nos oreilles la Nature qui les entoure. C’est très, très joli.

Il ne faut pas oublier les plaisirs de la table, avec l’offre des plus intéressantes du restaurant Lumami. Le chef Jay Gladue, avec ses origines Cree-Métis, a une orientation marquée vers la terre locale et ses produits. Originaire de Colombie-Britannique, il propose une certaine fusion entre le Japon et le Québec. C’est très esthétique. Vous trouverez toujours un choix vegéta(r/l)ien sur le menu. Et bien sûr, les vins de l’Estrie côtoient les propositions internationales, dans une carte avec une offre bien variée.

balnea3

Bref, avant la frénésie du temps des Fêtes, le Balnea est tout indiqué pour vous combler de plaisir. C’est une escapade réconfortante et sensuelle qui vous y attend. N’hésitez pas une seconde, et réservez vite votre journée.

 

 


balnea4

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

Quelle belle saison pour se gâter en se faisant le plus grand bien. Je pense que l’automne en particulier, le site du Balnea nous amène dans un état de relaxation et de bonheur intense.

Mais au-delà du plaisir, il y a un élément santé des plus intéressants qui saura vous convaincre d’aller vous y ressourcer. Saviez-vous qu’une étude finlandaise a démontré un lien direct entre la santé cardio-vasculaire et la chaleur des saunas?

C’est ce que m’a appris le Dr Daniel Gagnon, du Centre ÉPIC de l’Institut de cardiologie de Montréal. Il a entrepris une recherche sur les adaptations physiologiques humaines au stress thermique répété et comment ces adaptations sont affectées par le sexe, l’âge et l’état de santé. En plus, il étudie lui aussi les effets de la chaleur comme instrument de prévention de ces dangereuses maladies. Si vous voulez le contacter, il est toujours à la recherche de volontaires pour ses études.

balnea1

Mais peut-être que vous êtes un peu comme moi et que vous avez un peu de difficulté à vous laisser aller quand la chaleur d’un sauna ou d’une sweat lodge vous engouffre? Le Balnea propose une formule que j’ai adorée pour se guider et s’aider à se concentrer sur le moment de détente: le parcours méditatif et sensoriel guidé, d’Alexis Trépanier et Stéphanie Émond. Pendant 45 minutes, équipé d’écouteurs submersibles, la voix d’Alexis vous entraine à travers bains et aires de repos, vous aidant à prendre conscience des sensations qui parcourent votre corps. C’est une façon magnifique de décrocher en méditant sans se forcer.

La seule chose dont il faut tenir compte, c'est la configuration de nos oreilles. Ce sont des écouteurs boules, et ce n’est pas tout-à-fait adapté à toutes les oreilles. Mais pour 10$, c’est une nouveauté incontournable.

La forêt qui entoure le pavillon central propose une vingtaine de kilomètres de sentiers pour la course ou la marche. Vous pouvez aussi prendre part à des séances de yoga. Ou peut-être serez-vous tenté de suivre une session d’entrainement original avec peu d’impacts, inspiré d’arts martiaux brésiliens, avec le très doux pour la cornée Brandon Keel? Il est en vedette dans le court-métrage "J'ai trouvé la paix du temps dormant", du réalisateur Nicolas Gauthier, que vous pouvez regarder sur le site Web du spa et que vous trouverez ci-dessous.

Vous trouverez aussi en nouveauté les Naturephones, des cornets acoustiques en cèdre rouge qui permettent d’admirer avec nos yeux et avec nos oreilles la Nature qui les entoure. C’est très, très joli.

balnea2

Il ne faut pas oublier les plaisirs de la table, avec l’offre des plus intéressantes du restaurant Lumami. Le chef Jay Gladue, avec ses origines Cree-Métis, a une orientation marquée vers la terre locale et ses produits. Originaire de Colombie-Britannique, il propose une certaine fusion entre le Japon et le Québec. C’est très esthétique. Vous trouverez toujours un choix vegéta(r/l)ien sur le menu. Et bien sûr, les vins de l’Estrie côtoient les propositions internationales, dans une carte avec une offre bien variée.

balnea3

Bref, avant la frénésie du temps des Fêtes, le Balnea est tout indiqué pour vous combler de plaisir. C’est une escapade réconfortante et sensuelle qui vous y attend. N’hésitez pas une seconde, et réservez vite votre journée.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

lundi, 28 novembre 2016 10:56

Montréal Passion Vin 2016

Je dois vous avouer que Montréal Passion Vin est un des évènements qui me rend fébrile comme si j'allais à un premier rendez-vous galant.

Depuis quelques années, j'ai le grand privilège de pouvoir en couvrir une partie. Vous pouvez donc imaginer mon désarroi quand à la fin octobre, je n'avais toujours pas reçu mon invitation pour cette année! D'autant plus que c'était le 15e anniversaire, et qu'il y avait de vraiment grands producteurs venant présenter une sélection de cuvées mythiques. Mais quelques courriels avec Josée Mercier (la très dynamique conseillère aux communications) m'ont vite permis de respirer plus à l'aise.

Voici donc un petit compte-rendu de mes rencontres avec les domaines Opus One et Château Montrose.

Mon premier rendez-vous était avec David Pearson, directeur général d'Opus One, en poste depuis 2004. Il a commencé par nous confier que pour lui, le vin c'est de l'art. Et en ce sens, il trouve plus intéressant de se demander ce que veut exprimer l'artiste, ou le vigneron dans ce cas-ci, plutôt que de vouloir savoir à tout prix comment il a fait son oeuvre. Il nous a ensuite rappelé l'origine de ce vin de prestige de Napa, soit la rencontre en 1978 de Robert Mondavi et du baron Philippe de Rotschild, au château Mouton Rotschild. Ils voulaient créer un grand vin à l'image de leur vision respective de cet idéal: un assemblage entre traditions et version moderne des cinq cépages de Bordeaux.

Le premier millésime est présenté en 1985, enfant à l'image de ses deux pères, et la suite sera historique. Depuis, cet enfant grandit, évolue et oui, change un peu. En 2001, sa destinée se retrouve entre ses mains, mais il garde cette ambition d'offrir un grand vin franco-californien, qui veut mettre en valeur "a notion of place and time" à chaque millésime, tout en offrant ce fil conducteur: des tannins soyeux et une rondeur en bouche. La prochaine borne historique sera dans cinq ans, alors que les vignes atteindront une maturité idéale, qui permettra de vraiment apprécier toute la richesse du vignoble. Selon M. Pearson, il sera alors vraiment à l'image ce qui se fait de grandiose à Bordeaux.

V. Rivest et D. Pearson Opus One

Une superbe verticale nous a ensuite été servie. 2003, 2005, 2007, 2009, 2010 et 2012 se sont succédées dans nos verres avides. 2003 valsait entre le cassis, le graphite et le terreau, au nez. Un nez magnifique qui s'épanouissait à l'aération.

2005 était d'un profile bordelais classique, avec une nette fraîcheur en bouche. 2007 était plus californien, plus fruité et plus tannique. 2009 a été mon coup de coeur, avec son nez plus floral, plus aérien, et une bouche fine, souple et savoureuse.

opus one 2009

2010 propose un nez plus épicé et plus boisé, et une bouche ample et strucuturée. 2012 est aussi fort joli, avec un nez plein de charme, entre le fruit frais (prune), le cacao et le bois. La bouche est déjà magnifique, et promet tout un potentiel de garde, avec sa structure, son fruité et sa fraîcheur. Bref, une finale qui nous tient en haleine et qui donne envie d'aller prendre une coupe au domaine, afin de s'imprégner de la magie de ces terroirs d'Oakville, en Californie.

opus one 2012
Puis, j'ai terminé ma journée avec la découverte du voisin du Cos d'Estournel, le Château Montrose, à St-Estèphe. Le domaine doit son nom à la couleur que prend la colline lors des floraisons printannières. C'est un domaine de 95 hectares, d'un seul tenant, qui descend doucement vers la Gironde. Le vignoble original fait toujours partie de ce 2e cru classé. Grâce à la rivière, une ventilation continue tempère le climat et évite les problêmes liés à l'humidité. Ils font aussi une sélection massale des vieux pieds de vignes, afin d'assurer l'identité des cabernets sauvignons, propres au terroir de Montrose. On cultive aussi du merlot, du cabernet franc et un peu de petit verdot.

Propriété des frères Bouygues (oui, oui, ceux des télécommunications) depuis 2006, il est sous la direction de M. Hervé Berland, anciennement de Mouton Rotchild. Le domaine produit aussi un second vin recherché, La Dame de Montrose. On a tendance à dire qu'il faut savoir attendre Montrose au moins 25 ans. La mission que s'est donnée M. Berland, c'est de le rendre accessible à partir de 15 ans.

V RivestH.Berland Montrose
Nous avons commencé par deux millésimes de la Dame de Montrose, 2010, et le tout premier, 2005. Puis nous sommes passés au Château Montrose 2009, qui demandait une certaine aération pour mettre son nez en valeur. La bouche est très tannique, plutôt fermée, mais avec des échos d'élégance. 2005 offrait un nez plus charmeur de fruits mûrs et de cèdre. La bouche est charnue et fruitée, avec des tannins nettememt plus arrondis. Très long. 2000 est un grand bonheur. Le nez est exhubérant et complexe, allant du cuir au crayon feutre, du terreau au graphite. La bouche est un feu d'artifice, puis devient un bloc jusqu'à la très longue finale. Encore fruité et frais. Finalement, 1998 était étonnant: le nez de tabac blond et un peu funky, allant du floral au boisé, surprenait. La bouche suave, fraîche et savoureuse était une splendeur. Et quelle longueur! Ça m'a laissé dans un état second pendant de longues minutes.

Montrose bouteilles

J'ai donc apprécié deux domaines à la recherche de l'excellence, dans des vins de prestige de style bordelais. Quelle chance de pouvoir les comparer à travers ces millésimes! Je crois que je ne suis pas le seul à voir été ravi de cette édition 2016, puisque la Fondation HMR a pu ramasser 1 544 010$ pour le futur centre intégré de cancérologie. Chapeau bas à l'équipe de sommeliers qui assurait le service efficace de chacun des précieux flacons.

devoilement

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

Commentaires des lecteurs