mercredi 12 juin 2024
Déguster tout en apprenant... et apprendre tout en dégustant... À la découverte des vignobles de la vallée du Rhône

Déguster tout en apprenant... et apprendre tout en dégustant... À la découverte des vignobles de la vallée du Rhône

L'événement À la découverte des vignobles de la vallée du Rhône a eu lieu à Montréal le 21 novembre dernier, dans le magnifique Espace Vieux-Port, sur la rue Saint-Jean-Baptiste, dans le Vieux-Montréal.

Ainsi, la tournée promotionnelle d'Inter Rhône au Canada s'est arrêtée à Montréal le lendemain de son arrêt à Québec, pour ensuite poursuivre à Toronto, Calgary et Vancouver. C'est ainsi que nous avons eu droit à une journée de découvertes et d'échanges avec des représentants de la région venus tout droit de France pour cette occasion spéciale.

L'événement a débuté par un panel de discussion avec des représentants de la vallée du Rhône, animé par Michelle Bouffard, d'une durée de deux heures, où 12 vins ont été dégustés.

IMG 2861

Ce fut un panel fort intéressant avec la présence de vignerons de la vallée du Rhône:

Florence Quiot, de la famille Quiot, famille de vignerons depuis 1748. Florence représente la 13e génération avec son frère Jean-Baptiste et ils exploitent et gèrent l’ensemble des propriétés. Leur site web indique que leurs vins sont exportés à 97% dans plus de 30 pays. Passionnée, Florence commence sa présentation en disant qu'il est « difficile de venir à la vallée du Rhône sans voir des vignes ». À la vallée du Rhône, 3/4 sont des vins rouges (76%), 13% des vins rosés et 11% des vins blancs (qui est inclut aussi les vins pétillants). Comme dit Florence, « ... on a de tout. Pas besoin d'aller ailleurs dans d'autres régions ».

Participant également au panel, Samuel Montgermont, président de l'Union des Maisons de Vins du Rhône (UMVR) et Directeur chez Les Grandes Serres Chateauneuf du Pape, un homme fort sympathique décrit comme « une personnalité au parcours atypique qui revendique un métier d’artisan-négociant ».

Lors du panel, nous avons également pu entendre Denis Guthmuller, président du syndicat des vignerons des Côtes du Rhône, ainsi que Céline Verdier Rieu, vigneronne au Château d'Orsan.

Finalement, Philippe Pellaton, président d'Inter Rhône et dirigeant de la Maison Sinae.

Les échanges et présentations pendant le panel laisse entendre que la région veut se diriger vers une offre diversifiée. Comme le dit Philippe Pellaton, « ... c'est 35% de la production qui est exportée ». Denis Guthmuller ajoute que « de vieux cépages qui n'étaient plus plantés parce qu'ils prenaient du temps à maturer sont aujourd'hui pertinents à cause des changements climatiques ». De plus, la région est connue pour le grenache, un cépage qui fonctionne bien en contexte de changements climatiques.

Le panel termine avec Florence Quiot qui indique que beaucoup de vignerons aujourd'hui ne sauront pas à qui transférer leur domaine dans cinq ans à cause du manque d'intérêt de la nouvelle génération vu les contraintes et les conditions difficiles de l'industrie. De graves problèmes de succession dans cette région sont à prévoir au cours des prochaines années. « C'est lors d'événements comme celui-ci - quand on vous voit, quand on vous rencontre - que ça nous motive à continuer », nous dit Florence.

S'est suivi un lunch avec accord mets et vin en compagnie des représentants de la vallée du Rhône, un à chaque table, qui changeait de table à chaque service, ce qui a donné lieu à des échanges très intéressants. Ce fut aussi l'occasion de découvrir d'autres vins. 

IMG 2867

Lorsqu'à ma table, Samuel Montgermont nous laisse le message: « C'est à vous (chroniqueurs, médias) de nous aider à faire ce travail de communiquer que la France, c'est des bons vins à bons prix abordables et nous aider à démystifier cette perception que la France, c'est seulement des vins chers ». Et il se lève et nous invite à découvrir un magnifique rouge du Domaine des Garances, le Jas du chêne, un assemblage parfait de Grenache et Syrah aux saveurs de fruits rouges comme j'aime, vendu à 18 Euros (autour de 26 $ CAD)

IMG 2869

Ce que j'ai pu retenir de cet événement, c'est que les acteurs de cette région viticole française ont une grande volonté de se démarquer et faire connaître ses vins, et le titre du dossier de presse dit tout et résume bien les échanges de la journée: AMBITIONS COLLECTIVES DES VIGNOBLES DE LA VALLÉE DU RHÔNE À 2035. On retrouve aussi dans le dossier de presse l'information que les AOC des Vignobles de la Vallée du Rhône vont activement se mobiliser afin de consolider leur compétitivité en France et poursuivre leur conquête sur les marchés Export.

La tournée canadienne d'Inter Rhône s'est poursuivie le lendemain à Toronto et allait ensuite se diriger dans l'Ouest, à Calgary et à Vancouver. Inter Rhône fera une tournée américaine au printemps 2024. Les États-Unis est un marché prioritaire, le premier marché en chiffre d’affaires à l’export pour la Vallée du Rhône et troisième en volume avec une progression de +3,5% par an depuis 2014. Le Canada est également un marché prioritaire, un marché qui a gagné +2,6% par an entre 2014 et 2019 pour la Vallée du Rhône, plus rapide que la tendance générale des vins français.

VVR LOGO CMJN scaled Afin de fédérer et nourrir l’ombrelle collective des « Vignobles de la Vallée du Rhône », une nouvelle identité graphique vient supporter l’image et la notoriété de «l’identité Rhône». Elle se traduit via un nouveau logo, la déclinaison d’une charte graphique et une signature.

À propos de l' auteur

J’ai suivi les cours de vin Les Connaisseurs de la SAQ (Cours 1 (intro), Cours 2, Cours 3, Vins du nouveau monde, Porto) en 2009. Je suis toujours prête pour de nouvelles découvertes viticoles. J'aime les assemblages originaux, les cépages atypiques et les endroits sympas où boire du vin.

Ma passion et mes connaissances de l'industrie du vin se sont intensifiées en 2014 lorsque j'ai dédiée ma maîtrise en communications à la réputation des vins de l'Ontario: "Corporate Reputation: organizational identity vs organizational image. A Case Study: Exploring the Reputation of the Ontario Wine Industry". J'ai justement présenté les résultats de ma maîtrise à une conférence internationale des communications le 17 septembre 2020. Lire la suite