samedi 28 novembre 2020
Bonne nouvelle année !

Bonne nouvelle année !

Arrivés à un certain âge, lorsqu'on regarde en arrière, on est certainement contents des événements positifs qu'on a eu la chance d'avoir dans sa vie, mais on se mémorise aussi les chutes qui nous ont mis à terre, comme une perte d'emploi, une grosse peine d'amour, etc., et qui a failli nous achever. Ces événements tristes, on ne les souhaite à personne, surtout pas à nos propres enfants.

La vie fait que nos enfants grandissent et qu'ils sont heureux et qu'ils sont bien dans leur vie année après année. Ils viennent réveillonner à Noël, et nous, parents, on les gâte avec un bon souper, ou avec tout ce qu'on est capable de leur donner. À la fin de la soirée, essoufflés par toutes les préparations de la soirée, on s'assoit au bout de la table, mais heureux, et se sentant choyés de pouvoir contempler le bonheur en famille, comme si on peut même toucher ce bonheur avec nos doigts. Et on se dit, voilà une autre année de passée...

La loi de la moyenne fait que plusieurs années se passent comme ça. Et puis, arrivés à un certain âge, tout à coup, à la veille d'une nouvelle année, on se sent inquiets, vraiment. On se dit que nos enfants sont heureux comme ça, durant l'année qui vient de passer, et on ne veut surtout pas qu'ils traversent des moments difficiles dans la vie comme on a, nous-mêmes goûtés à ces grosses épreuves difficiles.

Alors d'un côté, oui on veut que la nouvelle année commence, mais d'un autre, on ne veut pas que le temps avance, de peur que la prochaine année ne soit pas aussi bonne que l'année qu'on vient de passer. Aussi bonne, ça ne veut pas dire qu'il y a beaucoup d'argent en présence, mais aussi bonne dans le sens que nos enfants sont bien, sont en santé et ne rencontreront pas de dures épreuves.

Je trouve ainsi que se souhaiter une bonne année n'est pas suffisant. Il faut souhaiter une bonne année et ajouter que la nouvelle année soit aussi bonne que la précédente. C'est cela que je souhaite à tous et surtout à mes enfants :

« Que l'année prochaine soit une bonne année, aussi bonne que la dernière année, minimum ! » 

Cong-Bon Huynh
Mon Facebook
Mon Linkedin
#seulaubaravecunebière

À propos de l' auteur

Il a été chef exécutif, chef corporatif, et maintenant chef enseignant. Mais il préfère se présenter tout simplement comme un cuisinier. Car pour lui, c'est le vrai titre pour quelqu'un qui vit avec la passion de la cuisine, dans son sens le plus large qui allie l'action de se nourrir avec les dimensions culturelles et sociologiques. Maîtrisant la cuisine occidentale aussi bien que la cuisine orientale, il est depuis les 15 dernières années, enseignant dans différentes grandes écoles hôtelières à Montréal, s'occupant minutieusement de la relève pour la cuisine au Québec. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs