samedi 15 août 2020
Quand une belle femme se pointe à la porte d'entrée du bar

Quand une belle femme se pointe à la porte d'entrée du bar

Quand une belle femme se pointe...

L'intello, s'inspirant de Baudelaire, déclare qu'il va unir son cœur d'hiver à la blancheur des cygnes, et se demanda comment son amour incorruptible pourra s'exprimer, au fond de son éternité, grain de musc invisible, gisant dans le désir inaccessible.

Le scientifique, avec ses lunettes à monture noire, amoureux des mathématiques, contemple la femme comme une suite parfaite de nombres entiers à la Fibonacci, rectangle d'or parfait comme son corps dans son entier.

Le gars de taverne bredouille, manquant de s'étouffer dans sa grosse Molson tablette : « LoL !! Oh là à, quels lolos!! »

Et le cuisinier, avec les mots de son monde : « Wow, t'es sexy comme un Thermomix; même après avoir fait 2 litres de hollandaise, ton moteur ne chauffe même pas! »

Cong-Bon Huynh
Mon Facebook
Mon Linkedin
#seulaubaravecunebière

À propos de l' auteur

Il a été chef exécutif, chef corporatif, et maintenant chef enseignant. Mais il préfère se présenter tout simplement comme un cuisinier. Car pour lui, c'est le vrai titre pour quelqu'un qui vit avec la passion de la cuisine, dans son sens le plus large qui allie l'action de se nourrir avec les dimensions culturelles et sociologiques. Maîtrisant la cuisine occidentale aussi bien que la cuisine orientale, il est depuis les 15 dernières années, enseignant dans différentes grandes écoles hôtelières à Montréal, s'occupant minutieusement de la relève pour la cuisine au Québec. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs