mardi 20 août 2019
L'éboueur de cœurs brisés Source photo: La Presse

L'éboueur de cœurs brisés

Il y a des métiers qu'on aimerait inventer. Moi, par exemple, j'aimerais inventer le métier d'éboueur de cœurs brisés. 

L'éboueur qui s'agrippe derrière le camion à vidanges comme un acrobate de talent fait un métier exigeant, mais en général, quand on le croise sur le trottoir lorsqu' on est en retard pour sortir nos vidanges, on aperçoit souvent que c'est un personnage somme toute souriant malgré l'exigence du métier. Et quand l'éboueur ramasse quelque chose que le monde jette mais qui semble encore bon, il regarde, il examine un moment pour voir si c'est réparable avant de le jeter définitivement dans son camion à vidanges.

Et si c'est réparable, l'éboueur l'emmène chez lui, et dans son sous-sol, il essaie de recoller les morceaux en bricolant le mieux qu'il peut, de le réparer pour que ça marche, ou que ça refonctionne, pour lui donner une deuxième vie.

Je vois d'autre part, souvent sur le fil des médias sociaux, des gens malheureux dans leurs histoires de cœur, l'un qui pleure une séparation, l'autre qui s'essuie une larme pour un départ non voulu, ou une rupture non souhaitée avec sa/son bien-aimé/e.

Alors pourquoi pas un métier d'éboueur de cœurs brisés? L'éboueur ramasse le sac de vidanges, découvre qu'il y a un cœur brisé dans le sac de vidanges, l'apporte chez lui, puis essaie de recoller les morceaux. Puis le lendemain, il redépose sur le trottoir, à la place où il a trouvé la veille, le cœur recollé avec de la Krazy Glue, en espérant redonner à la personne une nouvelle vie toute neuve, effacée de tout chagrin du passé.

Oui, un métier à inventer : éboueur de cœurs brisés. Et ce n'est certainement pas un métier au salaire minimum, ce métier-là.

Cong-Bon Huynh
Mon Facebook
Mon Linkedin
#seulaubaravecunebière

À propos de l' auteur

Il a été chef exécutif, chef corporatif, et maintenant chef enseignant. Mais il préfère se présenter tout simplement comme un cuisinier. Car pour lui, c'est le vrai titre pour quelqu'un qui vit avec la passion de la cuisine, dans son sens le plus large qui allie l'action de se nourrir avec les dimensions culturelles et sociologiques. Maîtrisant la cuisine occidentale aussi bien que la cuisine orientale, il est depuis les 15 dernières années, enseignant dans différentes grandes écoles hôtelières à Montréal, s'occupant minutieusement de la relève pour la cuisine au Québec. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs