jeudi 19 mai 2022
Les 3 Maîtres Gourmands dans la mouvance des repas prêts à manger, que le SIAL met en évidence en 2022

Les 3 Maîtres Gourmands dans la mouvance des repas prêts à manger, que le SIAL met en évidence en 2022

Lors de mes études à l’ITHQ en Techniques de gestion hôtelière de 1973 à 1976, j’ai eu le privilège d’étudier et de faire mes stages en compagnie de certains de mes camarades de classe qui sont tous devenus des amis pour la vie.

En 1975, mon ami Henri Hairabedian et moi avons fait un stage mémorable en cuisine au feu restaurant Hélène-de-Champlain, qui appartenait à cette époque à la Ville de Montréal, sous l’égide du maire Jean Drapeau.

Le premier jour de notre stage, nous avons été postés au garde-manger froid, afin de préparer et de servir ces types d’entrées : cocktails de crevettes, saumon fumé, salades,). Ce premier jour en question, le chef a dû s’absenter subitement au moment où les commandes arrivaient et Henri a alors pris l’initiative de quitter son poste pour se diriger vers celui de ce dernier. D’un coup, il s’est mis à aboyer les commandes des serveurs : « En commande, deux escargots, deux filets mignons saignants… » À la grande stupeur des cuisiniers, qui ne s’attendaient pas qu’un simple stagiaire soit aussi alerte et sûr de lui, ils se sont exécutés!

5 minutes plus tard, le chef est retourné en cuisine. Il fut surpris de voir que les cuisiniers travaillaient et il a crié : « Qui vous a demandé de débuter sans moi? »… Timidement, ils ont pointé Henri du doigt.

Henri a fait toute sa carrière dans l’hôtellerie, ainsi qu’à titre de directeur des opérations dans les services alimentaires tels qu’Aramark, et ce, pendant 25 ans. Un fait marquant est qu’il a passé 24 ans dans la même entreprise pharmaceutique, soumis à de dures mesures d’hygiène & salubrité, et il a réussi à fracasser des records de vente, tout en respectant les budgets attribués.

Ses attributs d’assurance du travail bien fait, d’audace et de créativité, il les a transmises à ses enfants Jonathan, chef, et Nicolas, gestionnaire, qui sont aujourd’hui les propriétaires des 3 Maîtres Gourmands - Traiteur et prêt-à-manger.

3maitresgourmandsDe gauche à droite: Nicolas, Jonathan et Henri Hairabedian des 3 Maîtres Gourmands

À cette époque, les salons professionnels d’équipements foisonnaient dans le paysage du Québec, et de pouvoir y assister était une bénédiction, car on pouvait, en une journée, découvrir les nouveautés en provenance de l’Europe.

Dans ces salons, on croisait les chefs, les directeurs F&B, les propriétaires d’hôtels de restaurants, les visiteurs étrangers. Les promoteurs de ces salons se partageaient la tarte des visiteurs.

Lorsqu’Henri a pris sa retraite des services institutionnels, son épouse, feu Claude Cassanne, qui était enseignante, lui a un jour demandé de préparer 25 boîtes de repas avec sandwich et salade pour une réunion du midi. Les enseignants furent tellement ravis qu’ils en commandèrent pour la semaine suivante. Le mot s’est passé auprès des autres écoles et mon Henri ne suffisait plus à la tâche. Il fit donc appel à ses fils. Au tout début, Jonathan était encore aux études à l’école hôtelière de Laval (il a fait tous les programmes) pour continuer au Hilton de Laval et aboutir au Marriott de l’aéroport de Dorval, tandis que Nicolas était aux études en marketing à l’Université Concordia. Toute la famille se mis au travail au fur et mesure que les commandes rentraient.

Lorsque son entreprise a été lancée officiellement en 2014, Henri a demandé à Nicolas : « Comment va-t-on trouver des clients? » La réponse de Nicolas a été : « Papa, j’ai fait des études en marketing et l’Internet, avec Google Ads, va faire sonner le téléphone. »

Henri fit appel à son collègue Salomon, conseiller chez Empire Crockery, pour les plans de la future cuisine, qui fût installée dans le garage (approuvée par le MAPAQ et les pompiers).

De 2014 à aujourd’hui, ils sont aujourd’hui six cuisiniers à temps plein et six à temps partiel, avec trois voitures de livraison. Leur devise est : « Qualité, bon prix, service personnalisé ». Tous leurs achats se font auprès des fournisseurs tels qu’Aubut, Adonis, Costco, Carrousel et Mayrand, Bovi-Tendre et Hector Larrivée par deux personnes attitrées, et ce, chaque jour.

À l’heure actuelle, le grand souci des entreprises telles que celle-ci, est l’augmentation des coûts sur l’emballage, car même si elles se procurent de grandes quantités de boîtes, il leur faut trouver de la place pour les entreposer.

Peut-être que ces entreprises de prêt-à-manger trouveront-elles au SIAL des machines à broyer les conserves et les caisses de carton?

Pour se démarquer de la vive concurrence dans le monde des entreprises de prêt-à-manger & de traiteur, ils ont investi énormément dans leur site Web et leurs réseaux sociaux.

Avec la crise que nous avons tous subie durant deux ans, les habitudes des consommateurs ont changé et ils se sont habitués à commander et à se faire livrer directement chez eux des plats de qualité. Le service de traiteur est en baisse, contrairement au prêt-à-manger.

Les 3 Maîtres Gourmands proposent 70 choix en prêt-à-manger, et en traiteur, trois menus « corporatif », quatre menus « buffet chaud », trois menus « cocktail » et trois menus « déjeuner ou brunch ». En prêt-à-manger, si l’item n’est pas populaire, il est retiré aussitôt.

Ce qui est pratique, c’est que l’on peut commander un plat surgelé d’une ou deux portions par jour et le garder dans notre congélateur. Au moment du repas, ce plat, qui est toujours dans un récipient en aluminium, va directement au four 45 minutes et c’est prêt à manger. On n’a qu’à compléter le tout avec des légumes ou autres.

Ils proposent aussi un chef sur place pour cocktails dinatoires, et aucun service à l’assiette.

Jonathan et Nicolas font partie de cette nouvelle génération de gestionnaires et d’innovateurs en cuisine qui se fient à leurs contacts et à leurs expériences, en ne faisant partie d’aucune association, ni chambre de commerce, ce qui ne les a pas empêchés de dépasser les 700 000$ de chiffre d’affaires.

Ils comptent, parmi leur clientèle, des noms tels que TVA, Bell, Montoni, Bombardier, CN et autres.

Les grands défis de l’heure sont les coûts sur la nourriture et l’essence, et ils n’auront pas le choix que d’augmenter leurs prix. Peut-être qu’ils devraient faire comme Postes Canada, qui ont rajusté les suppléments pour carburant, pour contrer le prix sur l’essence.

Ils n’ont pas de difficulté à trouver du personnel, car ces derniers sont très bien traités.

Après 8 ans, Jonathan et Nicolas ont décidé de quitter la maison parentale, qui en fait était une mini-cuisine professionnelle, avec ses 12 congélateurs et 8 réfrigérateurs, pour se diriger vers un local qui fût occupé jadis par un ancien restaurant. Ainsi, ils doublent leur superficie, tout en ajoutant une boutique pour effectuer des achats sur place.

Jonathan et Nicolas comptent sur le SIAL pour se faire connaître davantage et ils s’attendent d’y trouver des outils et des machines qui pourront améliorer leur travail. Au SIAL, les entreprises présentes se doivent d’avoir du personnel aguerri, car les questions des visiteurs sont très très pointues.

LES 3 MAÎTRES GOURMANDS
4753, boulevard Dagenais Ouest
Laval (Québec) H7R 1L7
514 583-7711
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
2022 03 09 14 44 14 Contact Les 3 Maîtres Gourmands

 

Samy Rabbat inscriptions 900x575

--> Inscrivez-vous ici !

À propos de l' auteur

Je suis un «réseauteur dans l’âme» et je suis en charge du développement des affaires dans les réseaux de l'agroalimentaire, des alcools et de l'hospitalité (HRI-HORECA). Mes objectifs sont de vivre en très bonne santé financière, en équilibre et en harmonie. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs