vendredi 19 juillet 2024
Les grands vins d’Alexander Valley Vineyards

Les grands vins d’Alexander Valley Vineyards

Harry et Maggie Wetzel ont acheté le terrain d’Alexander Valley en 1962. Ils étaient attirés par la beauté naturelle du ranch, les collines escarpées, les prairies vallonnées et les ruisseaux tumultueux. La faune y était abondante.

Photo 2Alexander

Les vignobles haut de gamme étaient pratiquement inconnus dans la vallée d’Alexander dans les années 1960. Les Wetzel ont été des pionniers, plantant des cépages classiques et adaptant les cépages aux microclimats et aux profils du sol. Depuis le tout début, ils ont pris la décision de travailler dans le respect de la nature. En 1968, ils ont fait la mise en bouteille de leur premier Cabernet Sauvignon, qui était très bon.

Photo 3Alexander

En 1969, leur fils Hank s’est joint à la compagnie et a introduit Linda, sa femme, dans la ligne d’embouteillage en 1973. En 1975, Hank a construit un chai et fondé officiellement le domaine d’Alexander Valley Vineyards. Quatre ans plus tard, c’est Katie Wetzel qui rejoint l’entreprise pour s’occuper du marketing et des ventes. En 2002, Harry Wetzel IV et Robert Wetzel de la troisième génération rejoignent à leur tour AVV et la quatrième génération se prépare déjà pour prendre la relève plus tard et perpétuer la philosophie familiale sur le vin bio.

Le domaine d’AVV s’étend aujourd’hui sur plus de 300 hectares, avec des vignobles des deux côtés de la rivière Russian à l’ouest et bordé par les montagnes Mayacamas à l’est. Il a de nombreux microclimats, d’altitudes, d’expositions et de types de sol et surtout une abondance d’eau.

Dans la culture de la vigne, la position géographique a une importance capitale, car dans l’Alexander Valley, la couche marine côtière qui se détache de l’océan fait chuter la température après la tombée de la nuit. Les journées sont chaudes et les nuits fraîches et ces variations de température quotidiennes refroidissent les raisins au fur et à mesure de leur croissance et sont la clé de l’élégance et de l’équilibre du vin.

Photo 4Alexander

Le directeur du vignoble, Isaul Macias, cultive les vignobles du domaine avec des pratiques agricoles durables qui permettent de compter mieux sur la nature et moins sur les produits chimiques. La plantation de couvertures végétales entre les rangs valorise et protège les vignes, prévient l’érosion du sol, améliore la fertilité et le drainage et attire les insectes utiles qui éliminent les nuisibles. L’irrigation se fait par goutte à goutte. La pratique du palissage leur permet de contrôler la gestion de la canopée. C’est ainsi que le domaine d’Alexander Valley Vineyards, mieux connu par ses sigles d’AVV, est devenu un leader dans le développement du vignoble depuis les 50 dernières années.

Depuis 2006, Hank Wetzel a inauguré un système d’énergie solaire pour fournir de l’énergie à la cave. Les panneaux solaires situés sur le côté sud du bâtiment de la cave fournissent la moitié de l’énergie de la cave, qui sert à la réfrigération, les pompes, le broyage, l’équipement d’embouteillage et les ordinateurs.

Le maître de chai Kevin Hall gère l’élaboration des vins avec son équipe, en fonction du produit que la vigne lui remet chaque année. Pour cela, il doit s’adapter constamment au rythme de la nature et du climat.

Son travail est constant et crucial pour surveiller et mesurer les jeunes vins dans leur progression. Il lui faut minimiser le contact avec l’air au fur et à mesure du développement du vin dans le fût. Des décennies d’expérience dans le lien entre le vignoble et la cave donnent à AVV un contrôle total de la production pour obtenir des vins riches et complexes qui mettent en valeur le terroir.

Les fûts sont un élément important dans la vinification chez AVV. Ils augmentent la texture et les saveurs d’épices du vin dans leur cycle de vieillissement.

Chaque année, l’entreprise achète des fûts de chêne français et américain pour le vieillissement individuel de chaque cépage. Les fûts sont utilisés jusqu’à quatre ans. Les nouveaux fûts confèrent plus de tanins et de saveur de chêne au vin. La dégustation constante et l’évaluation des vins en développement sont la garantie de leur succès.

Photo 5Alexander

Avec le développement de la production viticole, les propriétaires se sont vus forcés d’ajouter une cave souterraine baptisée La Grotte, qui est longue d’un demi-hectare. Les vins y vieillissent sans empreinte carbone.

La plupart des vins d’AVV sont assemblés. Après qu’un millésime ait vieilli dans une variété de fûts, l’assemblage vient ajouter au vin les nuances de différents types de chêne, d’âges et de styles de tonnelier. Ces techniques sont essentielles pour créer de la complexité dans un grand vin.

La perspective historique avec les raisins permet au maître de chai de prédire comment certains cépages vont améliorer chaque assemblage. Cette connaissance, combinée à son talent, donne une incroyable continuité au profil aromatique d’un millésime à l’autre, avec un changement mineur.

Photo 6Alexander

J’ai dégusté l’Alexander Valley Vineyards Cabernet Sauvignon 2021 Alexander Valley AVA, Cabernet-sauvignon 94 %, Merlot 3 %, Malbec 1,5 %, Petit verdot 1,5 %. Degré d'alcool 14 %, taux de sucre 1 g/L.

Photo 7Alexander

Très belle robe rouge intense qui montre que le raisin a été cueilli à bonne maturité. Bouquet complexe de cassis, de cerise noire, de cèdre et d’épices. Comme le millésime a maintenant 3 ans, on perçoit aussi des notes de cuir, de réglisse, de moka, de chocolat et de vanille, à cause de son élevage en fûts de chêne.

En bouche c’est un vin puissant, très bien charpenté, avec une structure tannique très intéressante qui a de la rondeur et de la finesse. Il est viril, mais en même temps onctueux. Ses arômes fruités sont riches. Le milieu de bouche est fluide et frais. Assez long en fin de bouche, caressant et très gourmand. C’est un vin qui est prêt à boire, mais qui peut être gardé en cave jusqu’en 2030 et même au-delà. 

Ce Cabernet Sauvignon d’Alexander Valley Vineyards est un vin de gastronomie qui peut être servi de l’entrée au dessert.

En entrée, il séduira avec des tomates farcies à la saucisse asiago et au fromage, qui vont à merveille avec le côté épicé du Cabernet Sauvignon.

Comme plat principal, il accompagnera superbement un osso buco de porc, car les notes de fruits noirs du Cabernet complètent les saveurs audacieuses du plat et les tanins soyeux du vin vont permettre de savourer chaque bouchée. 

Comme plat principal, il sublimera aussi un gigot d’agneau rôti. Le côté robuste du Cabernet Sauvignon complète la texture riche de cette viande, surtout si on ajoute des pâtes aux olives avec de l’oignon rouge.

Au dessert, vous serez surpris du mariage extraordinaire de ce Cabernet Sauvignon avec un cordonnier aux mûres bouillonnant, avec une boule de crème glacée. Les mûres du cordonnier font un accord parfait avec les fruits noirs de ce vin, qui modère le mielleux de ce dessert.

L’Alexander Valley Vineyards Cabernet Sauvignon 2021 est disponible à la SAQ. Code 15326708. Prix 40$.

Sept autres vins d’AVV sont disponibles à la SAQ : Frei Brothers Sonoma Reserve Alexander Valley 2020 (Cellier)Jordan Alexander Valley Cabernet-Sauvignon 2019 (Cellier), Ridge Geyserville 2021Lancaster Estate Cabernet Sauvignon 2018 (Cellier)Sebastiani Cabernet-Sauvignon Alexander Valley 2016 (Cellier)Ridge Geyserville 2020 rouge (Cellier), Planet Oregon Willamette Valley 2021 (Cellier) et Stonestreet Estate vineyards, Upper Barn 2019 (disponible en ligne). Les prix de ces vins varient de 28,25$ à 299$.

Références :

Alexander Valley Vineyards
Représentés au Québec par :
Wines by Alexander est une agence de vins québécoise axée sur les vins du Nouveau Monde qui sont produits dans le respect de l’environnement et du terroir
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cell.: 514 576-4196

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
LaMetropole.com
SamyRabbat.com

 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...