jeudi 13 juin 2024
Atibaia, des vins d’exception d’un des plus vieux terroirs du monde

Atibaia, des vins d’exception d’un des plus vieux terroirs du monde

Je me suis retrouvé avec Michael Khoury et Élie Sfeir, de l’agence Les Vins Devins, au restaurant Porto Fino, pour une dégustation des vins produits au Liban, dans la région de Batroun.

Photo 2Sur la photo: Michael Khoury

Batroun est une des plus anciennes villes habitées du monde. Elle aurait été fondée par les Phéniciens au 15e siècle avant J.-C. C’est une ville côtière du Nord Liban qui a été décrite par des grands écrivains de l’antiquité, comme Pline l’ancien, Stéphane de Byzance, Strabon, Hiérocles et d’autres.

Dans la région de Batroun, on cultive la vigne depuis la grande antiquité et on sait aujourd’hui qu’on a fait du vin au moins depuis 8000 ans. Les vins de Batroun sont superbes!

 

 

Fascinée par la tradition, la famille Massoud fonde le domaine vinicole Atibaia, dans les montagnes de Smar Jbeil, face à Batroun. La cuverie est installée dans une maison du 17e siècle. Atibaia forme un pôle vinicole avec 12 autres domaines qui produisent le vin avec des méthodes artisanales, dans le plus grand respect de la nature.

Les vignes ont été plantées en 2007, le domaine s’étend sur 6 hectares divisés en 4 vignobles distincts situés à une altitude qui oscille entre les 400 et les 600 mètres.

Les vins d’Atibaia sont élevés en cave entre 2 et 4 ans avant leur commercialisation. Ils atteignent ainsi une maturité qui leur permet d’atteindre une grande concentration de saveurs et un parfait équilibre entre toutes ses composantes.

Atibaia est un domaine familial boutique, qui produit des vins rouges, blancs et rosés en quantité limitée.

Nous avons dégusté en premier l’Atibaia Viognier 2022, Cépage 100% Viognier. 13% d’alcool.

Photo 3

La robe est jaune pâle et brillante. Un vin qui surprend par la richesse de ses arômes, où prédominent la violette et la pêche blanche. On décèle ensuite des notes de zeste d’orange et de fleurs d’oranger, d’abricot confit, une touche de jasmin et de chèvrefeuille et une pointe d’épices douces et de miel.

En bouche c’est un vin ample, élégant, très aromatique, avec un bel accord entre la rondeur et l’acidité. Jusqu’en fin de bouche, c’est un vin fin et subtil.

Cet Atibaia Viognier se marie superbement avec les fruits de mer et les poissons à chair blanche. Il sera aussi très agréable en apéritif par une soirée chaude d’été, consommé très frais.

Nous avons dégusté ensuite l’Atibaia Syrah de ma mère 2018, 14,5% d’alcool.

Photo 4

C’est un magnifique vin à la robe rouge intense, dense et sombre avec des reflets bleutés. Son bouquet est riche, avec des parfums de cassis, de mûre, de myrtille, de violette et de cacao.

En deuxième nez on perçoit de la pâte d’olive noire, des notes fumées et poivrées, et une belle minéralité.

En bouche c’est un vin ample, capiteux, avec un bon équilibre entre l’acidité, l’alcool et les arômes. Les tanins sont puissants, mais élégants. C’est un vin de gastronomie, apte au vieillissement.

Ce vin se marie merveilleusement avec des fromages goûteux, avec des viandes rouges et particulièrement avec le gibier. Je suggère de le passer en carafe une trentaine de minutes avant de le servir.

Nous avons dégusté en troisième place l’Atibaia Sasha’s Blend 2016, Édition Limitée. Assemblage de Syrah et de Petit Verdot, 14% d’alcool.

Photo 5

L’assemblage de la Syrah avec le Petit Verdot font de ce vin un vin joyeux. Sa robe est encore rouge intense, mais plus claire que celle du vin précédent. Son bouquet est riche en arômes de cassis, de mûre, de myrtille et de violette, mais il y a aussi des notes de menthol et de réglisse, d’anis étoilé, qui lui confèrent beaucoup de fraîcheur.

En bouche c’est un vin puissant, avec une structure tannique importante, mais aussi une acidité très présente qui apporte une réelle fraicheur. Il y a une finale longue et délicieuse jusqu’au fond de la gorge.

Ce vin riche en arômes et en goût est un vin polyvalent. Il est parfait avec les viandes, non seulement les rouges, mais aussi avec la volaille, particulièrement avec la noble volaille de chasse : faisan, pintade, caille. Il est excellent avec les pâtes, la pizza, les fromages et les viandes froides. Je suggère de le laisser reposer en carafe durant une trentaine de minutes, il gagnera en rondeur et adoucira ses tanins.

Pour terminer, nous avons dégusté l’Atibaia 2016, le plus grand vin de la maison. Assemblage de 55% Cabernet Sauvignon, 35% Syrah et 10% petit Verdot. 14,50 % d’alcool, sucre résiduel : 2,8 g/l, acidité totale : 3,9 g/l.

Millésime après millésime, ce vin exceptionnel reçoit 90 points du célèbre chroniqueur Robert Parker.

Le raisin a été sélectionné à la vigne, vendangé à la main et trié deux fois au chai, dont une sur table vibrante. La vinification est réalisée en cuves tronconiques inox thermorégulées, avec extraction limitée. Après la fermentation malolactique, le vin est élevé en fûts de chêne français de 225 et 400 litres pendant 14 mois. La production est limitée à 16 000 bouteilles.  

Photo 6

Ce vin est un assemblage de trois cépages puissants qui lui donnent une belle structure aromatique et une magnifique structure tannique.

Sa robe est rouge intense, avec des reflets violacés. Son bouquet riche en arômes présente d’abord des notes de cassis, de cerise noire, de cèdre et d’épices. La Syrah lui apporte des arômes de myrtille et de violette, et le Petit Verdot le complète avec des parfums de prunes et des touches de réglisse.

Comme ce vin a maintenant 8 ans, en deuxième nez, le Cabernet Sauvignon s’ouvre sur les notes de cuir, de moka et de vanille, tandis que la Syrah lui apporte des arômes de truffe et des notes poivrées et de graphite.

La bouche est charpentée, très structurée et gourmande. Il faut déguster ce vin très lentement pour savourer sa grande richesse aromatique. Ses tanins sont puissants et à la fois soyeux. Ses huit ans d’âge lui confèrent beaucoup de rondeur. Ses composantes sont très bien équilibrées entre l’acidité qui apporte la fraîcheur, les tanins et le goût. Les arômes végétaux laissent ici place aux arômes fruités qui sont beaucoup plus souples. Jusque dans sa longue finale, ce vin demeure élégant, gourmand et délicieux.

En raison de ses arômes et de ses tanins, ce vin se marie merveilleusement avec les viandes rouges, le gibier à poil et à plume, l’agneau et le porc. Il et incomparable avec les fromages très goûteux et avec les pâtés.

Ce vin de gastronomie doit être servi à 18 degrés. Il gagne à reposer en carafe une trentaine de minutes.

Les vins d’Atibaia sont faits avec de la patience et beaucoup d’amour, mais aussi avec beaucoup de rigueur. C’est le secret de leur réussite exceptionnelle. En raison de leur production limitée, ils ne se vendent qu’en importation privée.

Voici les coordonnées de l’agence :

Photo 7

 

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
LaMetropole.com
SamyRabbat.com

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...