lundi 18 novembre 2019
Arnaud de Villeneuve, la cave aux trésors du Roussillon

Arnaud de Villeneuve, la cave aux trésors du Roussillon

À la fin du mois d’avril s’est tenue à Montréal la Grande Dégustation des Vins du Roussillon.

Le Roussillon fait partie du département des Pyrénées-Orientales et c’est la région la plus méridionale de la France métropolitaine. Il profite d’un environnement privilégié entre mer et montagne. Son climat méditerranéen, avec beaucoup de soleil, des précipitations concentrées sur de courtes périodes en automne et au printemps, la tramontane qui souffle du nord-ouest et une géologie qui est parmi les plus riches et diversifiées du monde, favorisent la diversité des cépages et la production de vins de caractère.

roger arnaud de villeneuve roussillon

La plaine du Roussillon, en forme d’amphithéâtre, est protégée au nord, à l’ouest et au sud par des reliefs montagneux. Elle est arrosée par le Tech, la Têt et l’Agly qui se jettent dans la Méditerranée.

La vigne y a été introduite par les Romains par la Via Domitia et la Méditerranée, dès le 1er siècle av. J-C.

Je me suis entretenu avec Gaëtan Pierre, directeur Export de la Coopérative vinicole Arnaud de Villeneuve, qui propose une des plus belles palettes de vins du Roussillon.

roger arnaud de villeneuve gaetan pierre

Arnaud de Villeneuve, ou Arnau de Villanova, était un célèbre alchimiste catalan né en 1240. Il a étudié la médecine et la philosophie à Montpellier et à Naples. Éveillé et inquiet, il fait plusieurs voyages en Orient, d’où il rapporte le secret de la distillation du vin en eau de vie. Dans ses livres, il recommande la « fortification »’ ou « mutage » qui, en mélangeant l’alcool au vin, stabilise les vins et leur conserve leurs qualités intactes. L’appellation de Vins Doux Naturels d’origine contrôlée date de 1898, et elle est une filiation directe des travaux de l’alchimiste.

Les coopératives vinicoles se sont développées en Roussillon au début du XXe siècle comme un moyen de protection des vignerons contre l’exploitation dont ils étaient l’objet de la part de nombreux négociants.

Les valeurs coopératives que sont la solidarité, l’équité, la transparence, la responsabilité et la confiance, leur ont permis de devenir des acteurs majeurs dans la production vinicole du Roussillon.

Aujourd’hui, les vignerons et vigneronnes adhérents volontaires à Arnaud de Villeneuve sont au nombre de 350 et gèrent leur vignoble selon des cahiers des charges bien précis, avec les conseils de Thierry Beceiro, technicien viticole de la cave. Ils exploitent ensemble plus de 2000 hectares de vignes.

Anne Tixier dirige l’équipe de vinificateurs depuis 2009, assistée de deux œnologues conseil : Hélène Teixidor pour la vinification des vins secs et Laurent Duret pour les Vins Doux Naturels. Elle est supportée par une équipe de cavistes dirigée par le maître de chai Franck Lopez.

La cave actuelle a été fondée en 2007 par l’union des Caves Coopératives de Salses et de Rivesaltes, auxquelles se sont jointes celles de Pézilla la Rivière et de Corneilla la Rivière.

Arnaud de Villeneuve propose 37 vins : Blancs, Rosés, Rouges, Ambrés, Grenats et Tuilés.

Ils sont partagés dans les appellations : Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages, Muscat de Rivesaltes, Rivesaltes, Vin de Pays, Côtes Catalanes et Vins Festifs.

Ils sont regroupés dans des gammes : Bio, Collections Millésimes, Cépages, Grandes Réserves, Grand Terroir, Origine, Pétillants, Réserves et Traditions.

De façon générale, les vins d’Arnaud de Villeneuve expriment pleinement la richesse aromatique des cépages et la diversité des sols.

Les vins doux naturels sont dans tout le territoire du Roussillon de véritables joyaux. J’en ai dégusté deux.

Tout d’abord, le RIVESALTES AMBRÉ PRESTIGE 1999, AOP Rivesaltes Vin Doux Naturel, de Collections Millésimes.

C’est un assemblage de Grenache blanc, de Grenache gris et de Macabeu. 16% d’alcool, 115 gr de sucre au litre, acidité totale de 3,76.

roger arnaud de villeneuve rivesaltesambre prestige1999

Le raisin provient du Vignoble de la plaine du Roussillon situé entre les Pyrénées et le littoral méditerranéen. Cuvée issue de vieilles vignes sur terroir argilo-calcaire et caillouteux.

Vinification traditionnelle en blanc, fermentation à température contrôlée, élevage en cuves pendant quelques années, puis en fûts de chêne. Mis en bouteille en décembre 2018 après un processus qui a duré 9 ans. La production de ce trésor est limitée à 1000 cols.

Magnifique robe ambrée, brillante. Parfum intense de figue fraiche, d’orange, de vanille et de fruits secs délicatement torréfiés.

En bouche une généreuse profusion d’arômes de kumquat confit et de figue sèche soulignés d’une pointe de rancio qui laisse une agréable impression de fraîcheur.

Personnellement, j’aime le déguster en apéritif avec des canapés de foie gras sur brioche, et de fromages bleus sur panettone aux fruits confits. Il est également délicieux au dessert avec des pièces de chocolat belge ou tout simplement pour meubler la conversation dans un 5 à 7, en le savourant tout doucement. Je suggère de le servir à 15 °C. Il peut se conserver en cave très longtemps.

J’ai ensuite dégusté le RIVESALTES AMBRÉ TRADITION 5 ANS, AOP Rivesaltes Vin Doux Naturel, de Collections Millésimes.

Assemblage de Grenache blanc, de Macabeu et Grenache gris, 16° d’alcool.

roger arnaud de villeneuve rivesaltes ambre tradition5ans

Le raisin provient du Vignoble de la plaine du Roussillon situé entre les Pyrénées et le littoral méditerranéen. Il est issu de vieilles vignes implantées sur sols rouges et calcaire compact, caillouteux et peu fertiles.

Vinification traditionnelle à température contrôlée. Mutage sur moût. Élevage de 36 mois en cuve puis en foudres durant 24 à 36 mois.

Magnifique robe ambrée, lumineuse. Parfums de fruits secs et d’orange confite, épices douces, un peu de vanille et de légères notes boisées.

En bouche c’est un vin caressant, tout en rondeur et en douceur. On perçoit des arômes de fruits secs et de pain d’épices. Il la une jolie fraicheur jusqu’en fin de bouche.

Parfait en apéritif, avec des canapés salés. Très bon avec les mets aigre-doux de la cuisine orientale et avec des fromages bleus et le Tome de brebis. Il est joyeux au dessert avec des cannelés, des tartes aux fruits, de la pâte de coing et des figues rôties au miel. Je suggère de le servir plus frais que le premier, à 10 °C. Il peut se conserver en cave pendant de nombreuses années.

Information sur leur disponibilité auprès de l’agence Divin Paradis.

Liens :

Arnaud de Villeneuve

Gaëtan Pierre, directeur Export

Représentés au Québec par l’agence Divin Paradis

Mario Paradis, président fondateur
450 463-1020 #204

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs