lundi 17 décembre 2018
The Glenlivet Captain’s Reserve est superbe!

The Glenlivet Captain’s Reserve est superbe!

Glenlivet est une région d’Écosse où l’on dit que l’eau coule doucement et le whisky à flots. C’est une terre de sommets escarpés et de gorges profondes où, à la fin du 18e siècle, les alambics poussaient comme des champignons et distillaient clandestinement du bon whisky, sans payer la taxe.

En 1824, George Smith s’établit dans la vallée de Livet, en Écosse, avec un permis en règle pour fabriquer du whisky, et fonde le Whisky The Glenlivet. Il est le seul qui est en règle avec le fisc et qui paye la taxe. Il connaît bien la région parce qu’il a été élevé dans la ferme-distillerie de son père, qui existait depuis 1774.

Les trafiquants de whisky illégal, les contrebandiers et autres racailles, s’offusquent et arrivent jusqu’à le menacer de mort. George Smith ne se démonte pas. Il se pourvoit de deux pistolets à tir rapide et se promène visiblement armé. On dit qu’à plus d’une occasion il a dû dégainer. 

Tandis que les distillateurs clandestins passent leur vie à fuir les autorités, ce qui perturbe grandement leur commerce, George Smith prospère, et lorsqu’il décède dans son lit en 1871, son fils John Gordon Smith prend la relève. 

George Smith a été un distillateur génial qui a réussi à créer un Whisky malt qui est devenu la référence pour tous les distillateurs de Whisky en Écosse.

John Gordon Smith a hérité du caractère de son père et doit à son tour défendre ses produits contre les faussaires qui copient son Single malt et contre les distillateurs qui apposent le nom de The Glenlivet sur leurs bouteilles. Même l’équipage de certains navires qui en font le transport siphonne son whisky des tonneaux et le remplacent par de l’eau. John Smith réclame en justice le respect de ses droits et obtient en 1884 le droit exclusif à l’appellation The Glenlivet. L’histoire ne nous dit pas comment il a réussi à arrêter le siphonage de son whisky dans les cales des bateaux, mais il l’a fait.

The Glenlivet est apprécié depuis presque 200 ans pour son excellence.

roger glenlivet captain william smith grantLe Cap. William Smith Grant à son bureau

La célèbre maison a créé le Glenlivet Captain’s Reserve Single malt en honneur du Capitaine William Smith Grant, arrière-petit fils du fondateur, qui s’est illustré dans la Première Guerre mondiale et qui a rapporté de France des tonneaux de cognac pour faire vieillir et améliorer son whisky, créant ainsi un nouveau style.

Le Glenlivet Captain’s Reserve Single Malt est élevé en fûts de bourbon et de xérès, et ensuite affiné dans des fûts de cognac de qualité supérieure. Il se marie parfaitement à la douceur fruitée et crémeuse du style caractéristique de The Glenlivet.

roger glenlivet captain reserve

J’ai dégusté The Glenlivet Captain’s Reserve Single malt, à la robe ambrée, 40o degrés d’alcool. Bouquet magnifique d’arômes fruités, de miel, de confiture d’abricot, de brioche, des notes de réglisse et de cannelle.

En bouche, ce whisky est une caresse soyeuse au goût de mandarine, de poires mûres, de raisins secs et de chocolat. Il se termine dans une finale très longue et infiniment douce et savoureuse.

The Glenlivet Captain's Reserve Scotch Single Malt, 750 ml est disponible à la SAQ, code 13806126. Prix 67,75$.

LIENS :

The Glenlivet

Représenté au Québec par Corby Spiritueux et Vins

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Regional Trade Marketing Manager
Tél.: 514 856-4327

Roger Huet
Chroniqueur vins et tourisme
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs