samedi 21 septembre 2019
Masi Agricola, fierté de la Vénétie

Masi Agricola, fierté de la Vénétie

Masi Agricola a des racines profondes en Italie. Son histoire est celle de la famille Boscaini et commence vers la fin du 18e siècle. Le nom vient de "Vaio dei Masi", une petite vallée acquise à Valpolicella au tout début par les Boscaini et qu’ils  possèdent toujours. Avec beaucoup de patience et de persévérance, ils ont réussi à acquérir des terroirs de premier ordre dans toute la Vénétie.

Depuis les années soixante-dix, ils collaborent avec le domaine des Comtes Serego Alighieri, descendants du poète Dante, et avec le Comte Bossi Fedrigotti, qui a  énormément  contribué à redonner son éclat à la viticulture traditionnelle de la Vénétie. Ils ont aussi de grands vignobles en Argentine.

Le domaine Masi est conduit par Sandro Boscaini, septième génération, président et chef de la direction. Il a le soutien de sa fille Alessandra, directrice de la gestion des ventes, de son fils Raffaele, directeur marketing et coordinateur du groupe technique, et de son frère Bruno, responsable des activités industrielles et de production. Son frère Mario, bien qu'engagé dans sa propre entreprise, est aussi membre et directeur de l'administration.

La viticulture de la Vénétie est ancrée dans un patrimoine historique qui se compose de la terre, des raisins indigènes et des techniques traditionnelles de vinification.

Masi a une expertise dans l’appassimento, ou passerillage, et produit des vins majestueux comme l’Amarone. La maison est en position de leader sur le marché international et les hommes de Masi sont de véritables ambassadeurs de la Vénétie dans le monde.

Masi a montré un grand intérêt pour l’œnotourisme en ouvrant au public les portes de ses sites historiques à Valpolicella et à d’autres lieux. Le "Masi Wine Experience" a remporté le prix Best of Wine Tourism, qui le place dans le réseau mondial de Great Wine Capitals. Cette reconnaissance s'ajoute au prestigieux rendez-vous de la Cantina dell'Anno 2018 du Guide Gambero Rosso.

J’ai dégusté le Masi Toar, Valpolicella Classico Superiore 2014, Corvina 80%, Oseleta 20%, 13° d’alcool.

roger masi toar

Le raisin provient des vignobles situés sur les collines entre les vallées de Negrar et Marano, dans l’appellation Valpolicella. Exposition ouest et sud-ouest. Le nom de Toar désigne les sols volcaniques où pousse le raisin. Sa riche concentration en minéraux confère au vin une intensité spéciale d’arômes et de structure.

La Corvina et l’Oseleta sont cueillies à maturité et vinifiées séparément. Fermentation alcoolique pendant 25 jours avec les peaux. Fermentation malolactique. Élevage pendant 14 mois en fûts de Slavonie et de l'Allier (France), dont la moitié en fûts de deuxième passage. Assemblage suivi de 5 mois de repos en bouteille, avant la commercialisation.

Robe couleur sang de pigeon, aux reflets d’améthyste. Riche bouquet de prune, de cerise, de framboise, d’épices douces, un peu de vanille et de pierre mouillée.

En bouche c’est un vin très structuré avec des tanins puissants, mais élégants, une bonne acidité, une jolie rondeur fruitée et une longue finale de petits fruits mûrs et d'épices douces.

À servir avec des viandes rouges grillées (gigot d’agneau rôti aux fines herbes ou un tournedos de cerf avec une sauce au vin rouge accompagné d’un risotto aux morilles). Excellent avec des fromages moyennement corsés. Je suggère de le servir à 18 °C et de le laisser reposer en carafe au moins 30 minutes. Il a un potentiel de garde de plus de 10 ans.

Le Masi Toar, Valpolicella Classico Superiore 2014, est disponible à la SAQ, code 10749736. Prix 22,95$.

J’ai aussi dégusté le MontePiazzo Alighieri 2013, Appellation  Valpolicella Classico Superiore  DOC. Un assemblage à 70% de Corvina, 20% de Rondinella et 10% de Molinara, 13,5° d’alcool.

roger masi alighieri2

Les possessions de  SEREGO ALIGHIERI SANT'AMBROGIO DI VALPOLICELLA appartiennent aux descendants du poète Dante depuis 1353.

La production de ce vin est minutieuse: fermentation en cuves inox à température contrôlée, suivie d’une fermentation malolactique. Une deuxième fermentation est effectuée pendant 15 jours, avec l’ajout de mout de raisins semi-séchés des mêmes cépages. Vieillissement pendant 18 mois dans des barriques de chêne slovène, suivi de 4 mois de vieillissement en fûts de bois de cerisier et un minimum de 6 mois en bouteille avant sa commercialisation.

Robe rouge profond. Arômes de cerise, de prune, de compote, de clou de girofle, de cannelle, de cardamone. Une bouche ample, avec de la matière, des tanins ronds, une belle fraicheur, le goût des fruits en bouche est gourmand. Une longue finale très plaisante.

Un vin idéal pour accompagner les viandes rouges au four ou grillées, excellent avec un plateau de fromages. Il gagne à être mis en carafe une trentaine de minutes. Je suggère de le servir à 18 °C.

Le Masi Serego Alighieri Montepiazzo Valpolicella Classico Superiore 2014 est disponible à la SAQ, code 10543404. Prix 23,55$.

Liens : 

Masi Agricola 

Pour visiter les domaines de Masi, téléchargez la brochure "Masi Wine Experience" 

Représentés au Québec par Authentic Vins et Spiritueux  

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., directrice des ventes 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., coordinatrice des ventes 
Tél.: 514 356- 5222, poste 406

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., représentant et responsable Presse 
Tél.: 514 356-5222 

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
SamyRabbat.com
LaMetropole.com
Touristica.ca 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs