jeudi 13 juin 2024

Château Rahoul, un Graves de gastronomie

Le Chevalier Rahoul a vraiment existé. C’est lui qui en 1646 a créé un castel dans les Graves et ce sont ses armoiries qui figurent sur l’étiquette de la bouteille du Château Rahoul.


Domaine de chasse jusqu’à la Révolution Française, il trouve sa vocation vinicole plus tard, grâce à l’impulsion de la famille Balguerie, négociants et armateurs connus à Bordeaux. Dans les années 1970 c’est un Anglais, David Robson,  très épris de vin de Bordeaux qui en devient propriétaire et réalise d’importantes rénovations dans la cave.  À la fin des années 70, le domaine est vendu à l’écrivain australien Len Evans qui a été le premier chroniqueur vins d’Australie, fondateur  du Bureau Australien du vin et auteur de la Grande Encyclopédie du vin d’Australie. Evans avait comme partenaire le millionnaire Peter Fox.

À la mort de celui-ci, il a vendu le domaine au Danois Lothardt Dahl. Depuis 1986, le Château Rahoul appartient au Champenois Alain Thiénot qui est également propriétaire du  Château de Ricaud dans les appellations Cadillac et Loupiac et qui  a pris le contrôle du groupe CVBG en 2007. Comme ce groupe est aussi propriétaire de la maison de négoce et de production Dourthe il a confié à cette dernière la commercialisation des vins du Château Rahoul.

Le domaine a actuellement une surface de  38,50 ha. Les vignes «historiques », autour du Château sont de 20 hectares de gravier sablonneux. Le domaine compte également des parcelles sur les communes de Portets, de  Podensac, d’Illats, de Saint Selve et d’Arbanats avec une grande diversité de sols, qui permettant l’adaptation optimale de chaque cépage.

J’ai dégusté le Château Rahoul 2005 Appellation Graves Contrôlée, 75% Merlot, 21,5% Cabernet  Sauvignon et 3,5% Cabernet Franc.  13% d’alcool. 

Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 ans et sont travaillées en agriculture durable, dans le plus grand respect de la nature. La vinification est également un travail de constance et de surveillance où rien n’est laissé au hasard : cueillette du raisin à la main et transport dans des petits cageots pour mieux préserver le grain; table de tri vibrante, presse pneumatique, macération à froid de 2 à 5 jours, fermentation alcoolique en cuves inox à température contrôlée, fermentation malolactique partielle en fûts, vieillissement en fûts de chêne pendant 15 mois, dont 35% neufs, assemblage et mise en bouteille. Production totale de 135 000 bouteilles.

chteau raoul


Robe pourpre avec des légers reflets tuile. Des arômes de fruits rouges imposés par le Merlot dominant: fraise, framboise, groseille, cerise rouge légèrement confiturée . Un deuxième nez nous révèle des arômes de pruneau et de violette. Le Cabernet Sauvignon lui apporte des nuances de cèdre et d’épices. Comme c’est un millésime 2005 il commence à afficher également des notes de cuir, de moka et de réglisse. On retrouve aussi un peu de vanille à cause de son élevage en fûts de chêne. 

En bouche c’est un vin charnu, avec beaucoup de matière, des tanins extrêmement charmants et souples, le fruit y est prédominant.  Une longue finale d’une grande élégance. Un vin de longue garde qui peut se conserver encore 10 ans.
Ce Graves est un vin pour un grand repas, avec des viandes rouges. Il accompagne merveilleusement le gibier, et les viandes en sauce et en grillade. Très bon également avec les fromages de type Camembert et Brie. Il faut le servir autour de 17º C.

Le Château Rahoul 2005 Appellation Graves Contrôlée est disponible en importation privée, auprès de l’agent,   au prix de 29,95$.

Vins Philippe Dandurand Wines Inc.
Vanessa Besnard
Coordonnatrice Marketing

1304 ave Greene, Westmount (Québec) H3Z 2B1
Tél.: (514) 932-2626 ext 293
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
samyrabbat.com
LaMetropole.com. 

 

23:32 2017-03-07

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...