jeudi 18 juillet 2024

Les publicitaires sont nos frères d’armes

Ah mes amis, pour nous les chroniqueurs la rentrée c’est intense. Du 15 septembre au 15 décembre, on déguste, on crache, on déguste, on crache et si par mégarde au bout d’un certain temps on oublie de cracher, on est faits.


Une de mes amies, chroniqueuse, a déjà déclaré : « je suis devenue une machine à déguster». Deux fois par jour c’est normal pour nous, trois, ce n’est pas rare, ou bien : un salon de vins à midi et une dégustation le soir. Cela fait partie de notre quotidien. Après on essaye de conjuguer le verbe ouïr au présent, à l’imparfait et au passé simple et on a bien du fun.

Lorsqu’on arrive chez-nous il nous faut sérieusement pondre une chronique pour notre éditeur qui nous téléphone ou nous courrielle sa prière  comme un leitmotiv : «Chroniqueur donne-nous ta chronique quotidienne. » Ainsi soit-il!

Voilà pourquoi les publicitaires sont nos frères. Si vous voulez savoir pourquoi les publicitaires sont nos frères,  Henri Salvador vous le dira bien mieux que moi dans ce court sketch intitulé Le Gin.

Santé!
Il faut en avoir toute une.

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com

 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...