jeudi 18 juillet 2024

Masi toujours exceptionnel

Masi Agricola, a une tradition de plus de deux siècles dans le monde du vin et des racines profondes dans la Vénétie. La maison appartient à la famille Boscaini.


Ses terroirs de premier ordre, ses alliances avec les Comtes Serego Alighieri, descendants du poète Dante et avec le Comte Bossi Fedrigotti qui s’était donné comme objectif de redonner tout son éclat à la viticulture traditionnelle de la Vénétie, leur ont permis d’attendre un niveau d’expertise et de prestige parmi les plus grands d’Italie. L’entreprise est présidée par Sandro Boscaini, qui est la 7e génération. Il est entouré de sa fille Alessandra, de son fils Raffaele et de ses frères Bruno, et Mario, qui ont tous des responsabilités importantes dans la gestion de cette grande maison.

Leur viticulture en Vénétie, est ancrée dans un patrimoine historique : la terre, les raisins indigènes et les techniques traditionnelles de vinification. Ils sont experts dans l’Appassimento ou passerillage qui leur permet de concentrer les arômes et les saveurs. Leurs vins sont majestueux. Ils sont  les grands ambassadeurs de la Vénétie dans le monde.

J’ai rencontré à Montréal le Directeur de l’œnologie de Masi,  Andrea Dal Cin, un homme charmant, qui nous a fait découvrir le mystère de ses vins avec un humour contagieux, avec qui  nous avons eu une excellente dégustation.

huet masiandrea dal cin sr



J’ai dégusté d’abord le Masi Masianco, 2013, 75% Pinot Grigio et 25% Verduzzo, Indicazione Geografica Tipica, 13° d’alcool.

Andréa nous a expliqué que les deux variétés sont vinifiées séparément. Le Pinot Grigio subit une fermentation malolactique incomplète pour garder son fringant, tandis que Verduzzo, est déposé sur des claies de bambou pendant trois semaines pour concentrer sa matière et ensuite il est soumis à un processus de criomacération (par le froid) de 36 heures à une température de 5°C, avant sa fermentation; la première étape se fait en cuve inox et la deuxième en barrique, où il complète la malolactique. 

Robe jaune soutenu, avec des reflets vers. Des parfums d’agrumes, d’abricot, de pêche et d’ananas. On perçoit aussi de fleurs blanches : jasmin, et fleur d’oranger. Une bouche ample fruitée, fraîche, bien balancée entre l’acidité et l’alcool, avec une pointe de minéralité et une longue finale.

Un vin agréable en apéritif mais sublime avec des huitres, avec du homard ou du crabe des neiges; bon compagnon pour les poissons au four ou en sauce. On doit le servir à 9°C.

Le Masi Masianco 2013
est disponible à la SAQ, code 10439404, Prix 16,95 $.

J’ai aussi dégusté le MontePiazzo Anniversario Serego Alighieri 2010, Appellation  Valpolicella Classico Superiore  DOC. 13,5° d’alcool. Un assemblage à 70% de Corvina, 20% de Rondinella et 10% de Molinara. Fermentation en cuves inox à température contrôlée suivie d’une fermentation malolactique. Une deuxième fermentation est effectuée pendant 15 jours, avec l’ajout de mout de raisins semi-séchés des mêmes cépages. Vieillissement pendant 18 mois dans des barriques de chêne slovène, suivi de 4 mois de vieillissement en futs de bois de cerisier et un minimum de 6 mois en bouteille avant sa commercialisation.

Robe rouge profond. Arômes de cerise, de prune, de compote, de clou de girofle, de cannelle, de cardamone. Une bouche ample, avec de la matière, des tanins ronds, une belle fraicheur, le goût des fruits se retrouve en bouche et devient gourmand. Une longue finale très plaisante.

Un vin idéal pour accompagner les viandes rouges au four ou grillées, excellent avec un plateau de fromages. Il gagne à être mis en carafe pendant 30 minutes. Le servir à 16°C.

Le Masi Serego Alighieri Montepiazzo Valpolicella Classico Superiore
est disponible à la SAQ, code 10543404 Prix 26,90$.

huet masi wines sr


J’ai dégusté ensuite le Masi Costasera Amarone Della Valpolicella Classico DOC 2010. 15°d’alcool. Un vin d’assemblage à 70% de Corvina, 25% de Rondinella et 5% de Molinara.

Les meilleures grappes sont mises à sécher sur des claies de bambou pendant 4 mois. Le raisin perd 35% de son poids et gagne en concentration. Pressage en douceur, égrappage partiel, fermentation alcoolique dans des larges foudres de bois de Slovénie et des cuves inox à basse température pendant 45 jours. Une deuxième fermentation alcoolique de 35 jours grâce à la présence de levures résistantes à l’alcool dans des fûts de bois. Fermentation malolactique.

Magnifique robe rouge rubis à reflet violet. Bouquet complexe de fleurs rouges et de fruits d’où ressort la cerise mûre, la prune en confiture, la groseille également, une note de tabac, de cacao noir, de moka, un peu de cannelle et de noix muscat, même de la graine de coriandre.  En bouche les tanins sont veloutés, l’acidité et l’alcool bien balancés, une matière noble et fruitée, avec un petit peu de douceur qui la rend gourmande. Une très belle longueur en finale, marquée par les fruits et les épices.

Ce superbe vin est idéal pour un grand repas avec des viandes rouges, et surtout du gibier, du cerf, du wapiti, du sanglier, de l’orignal, avec des plats de champignons sauvages, avec les fromages goûteux, un Comté du Jura, un Gruyère de grottes,
un Parmesan vieilli ou un Manchego qui a reposé dans l’huile d’olive pendant plusieurs mois. Il est suggéré de le mettre en carafe pendant une heure et de le servir autour de 20°C. Son potentiel de garde de 30 à 40 ans.


Le Masi Costasera Amarone Della Valpolicella Classico DOC 2010
est disponible à la SAQ, code 317057 Prix 42,00$.

J’ai finalement dégusté le Masi Riserva di Costasera Amarone Della Valpolicella Classico DOC 2008.

Andréa nous a expliqué qu’entre septembre et octobre, les meilleures grappes sont déposées sur des paillasses de bambou dans des anciens greniers à fruits où le passerillage s’effectue lentement jusqu’à la mi-février. Les raisins ont alors perdu 40 % de leur volume.

Ainsi traités, ils apportent une meilleure structure tannique et une couleur exceptionnelle. Il s’en suit un pigeage délicat, un éraflage partiel, et une fermentation de 45 jours dans des grandes foudres de Slavonie ou dans des cuves d’acier à basse température. Il y a une deuxième fermentation de 35 jours en plus petites foudres avec des levures résistantes à l’alcool. Il s’en suit une fermentation malolactique.

Ce procédé donne des vins rouges opaques et foncés. Des arômes de cerise cuite, de confiture de framboise et de myrtille, du café, du balsamique, du chocolat noir, des épices douces, un petit peu d’anis. En bouche une belle structure tannique, une grande  fraîcheur, un équilibre parfait de tous ses éléments. On retrouve en bouche le goût des fruits mûrs et confiturés. Une longue finale gourmande.

Ce vin exceptionnel est le compagnon des viandes rouges et du gibier, des fromages vieillis. Il faut le laisser reposer en carafe au moins une heure, et le servir autour de 18°C. C’est un vin de longue garde qui sera très bon jusqu’en 2030.

Le Masi Riserva di Costasera Amarone Della Valpolicella Classico DOC 2008 est disponible à la SAQ code 11873165. Prix 65,00 $.

Liens :


Masi Agricola
Andrea Dal Cin
Directeur de l’œnologie.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Benoît Desormiers
Gérant pour le Québec

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentés au Québec par :
Authentic Vins et Spiritueux


Esther de la Durantaye
Directrice des ventes.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pascal Brouillard
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 514-356-5222

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com

*-*-*

 

 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...