lundi 20 mai 2024

Signorello des vins qui ont une âme

Les Signorello incarnent le rêve américain et en quelque sorte le rêve canadien. Ray Signorello Sr est né à San Francisco et a épousé en 1962 une très belle fille de Seattle, Mary Helen Hope.

À la naissance de leur premier enfant qu’ils appellent également Ray ils déménagent à Vancouver. Dix ans plus tard, Ray achète un vignoble de 40 hectares qui est situé dans le Silverado Trail, à Napa Valley, en Californie. Il fait la navette entre Vancouver et Silverado et réussit à faire prospérer sa propriété. Pour le moment il se contente de vendre son raisin aux vinificateurs du coin. Ray Jr grandit et devient un collaborateur précieux.

En 1985 la récolte est abondante et d’une qualité exceptionnelle, mais les Signorello se désolent de devoir détruire leurs surplus car le marché est saturé. Ils décident alors de faire le saut dans la vinification. Ils construisent un très beau chai assorti d’une salle de dégustation et d’un restaurant boutique, et dès l’année suivante ils commencent à produire du vin de Chardonnay. Les résultats sont si encourageants qu’ils se mettent à planter du Cabernet Sauvignon et du Pinot Noir, toujours avec un succès inespéré.

Dans les années 90 ils élargissent leur production au Cabernet Franc, au Merlot et à la Syrah. Un des secrets de leur succès c’est qu’ils apportent en Californie un nouvel art de vivre, le style Signorello: camaraderie, bonne bouffe, bons vins et joie de vivre. Ils reçoivent des milliers de visiteurs parce que leurs vins sont délicieux et leur domaine d’une beauté à couper le souffle.

Des cahiers de charges rigoureux tant à la vigne qu’au chai, et une véritable admiration pour les vins de Bourgogne, leur permettent de produire des vins qui expriment le terroir, des vins gourmands avec un goût de fruits concentrés, et une acidité bien balancée. Leurs vins sont prêts à boire, même jeunes, mais comme ils sont de très longue garde il vont se bonifier en vieillissant.

J’ai dégusté le Signorello Estate Padrone 2010, appellation Napa Valley. 100% Cabernet Sauvignon. Padrone parce que c’est la cuvée du Patron. Elle a été réalisée en honneur de Ray Signorello, décédé en 1998 avec un tirage limitée à 8010 bouteilles pour ce millésime.

signorello wines sr

Les Signorello sont des gens passionnés et comptent avec une équipe qui l’est également. Ils travaillent dans le respect de la nature : utilisation exclusive de levures naturelles, macération prolongée avec les peaux autour de 30 jours, vieillissement en barrique pendant 20 mois. Pour préserver le fruit, le vin n’est pas filtré avant sa mise en bouteille. Le Signorello Estate Padrone 2010 a une robe rouge foncé, des arômes de petits fruits noirs : mûre, bleuet, myrtille, de fleurs d’acacia et de chèvrefeuille, un soupçon de tabac et de chocolat, aussi de poivre noir, de vanille et de cèdre. Une bouche ample et généreuse, des tanins ronds et caressants, une acidité parfaitement balancée avec l’alcool. Un goût persistant de fruits noirs et une longue finale, extrêmement élégante.

Un grand vin assurément, et de très longue garde, qui peut dépasser 20 ans. 14,5% d’alcool. Un vin de repas, qui demande de la viande : bœuf, grand gibier, agneau aussi si c’est au four.

J’ai aussi dégusté le Signorello Estate Cabernet Sauvignon 2010, appellation Napa Valley. C’est un vin d’assemblage qui contient 93% de Cabernet Sauvignon et 7% de Cabernet Franc.

Ici aussi il y a eu une longue macération avec les peaux, utilisation exclusive de levures naturelles et vieillissement en barrique de chêne français pendant 18 mois. Le vin est filtré uniquement avant la mise en bouteille, dans le but toujours de préserver le fruit.

Belle robe rouge foncé, brillante, limpide. Un nez ample et généreux qui s’ouvre sur des notes de chocolat, de tabac, d’épices douces; une abondance d’arômes de fruits rouges et noirs : framboise, cerise, mûre, réglisse également. Une bouche ronde, et gourmande, avec un bel équilibre entre les tanins, l’alcool et l’acidité. Une finale très agréable et fruitée. Un vin de longue garde qui pourra se conserver jusqu’à 15 ans.

Très agréable en accompagnement de viandes rouges et blanches, parfait avec des sauces aux champignons et au vin rouge, excellent avec des mets épicés et délicieux avec les fromages. 14,4% d’alcool.

Hélas! Ces deux vins exceptionnels ne sont présentement pas disponibles au Québec. Il serait souhaitable que la Société des Alcools du Québec, considère de les commander pour le bonheur des connaisseurs et des amateurs de bons vins.

Liens :

Signorello Estate
Ray Signorello, propriétaire
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
4500 Silverado Trail,
Napa, California, USA 94558

Représentés au Québec par La Céleste Levure

Michelle St-Pierre
Coordonnatrice nouveau monde.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
514.948.5050
Georges Lapierre
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur vins
Président du Club des Joyeux
http://www.samyrabbat.com/roger-huet.html
http://www.lametropole.com/article/bouffe/vins

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...