mardi 23 juillet 2024

Le Château du Frandat

Le nom de ce domaine remonte aux Mérovingiens. Frandat voulait dire donné en franchise.


Le château a été construit par Pierre Le Venier, en 1540. Il était le Président de la Chambre des Comptes  de Navarre à Nérac, l’équivalent du Ministère des Impôts  aujourd’hui. Le Château a connu une période sombre lors de la Fronde des Princes, lorsque Louis XIV était enfant. Il a été alors pillé et incendié, pour n’être reconstruit que vers 1700. La Révolution Française l’a confisqué et  vendu aux enchères à un certain Joseph Duroy. Il a connu par la suite de nombreux propriétaires jusqu’en 1980 où Patrice et Sabine Sterlin l’achètent. Le chai n’était plus utilisé depuis longtemps et le raisin était vendu à une coopérative locale.

Les nouveaux propriétaires le dotent d’un nouveau chai et à partir de 1990 ils commencent à vinifier au Château. Depuis 2008, leur fille Laetitia et son mari Mickaël Le Biavant ont pris la direction de l’entreprise.

Le domaine du Château du Frandat s’étend sur 60 hectares dont 28 de vignes d’un seul tenant. Il a le privilège de pouvoir revendiquer trois Appellations d’Origine Contrôlée dans le Sud-ouest de la France: Buzet pour ses vins rouges et rosés, Floc de Gascogne pour son Floc blanc et son Floc rosé et Armagnac pour son eau-de-vie Armagnac Ténarèze.

Le domaine produit du Merlot, du Cabernet Sauvignon et du Cabernet Franc qui rentrent dans la fabrication des vins de Buzet et du Floc de Gascogne rosé. Il produit de l’Ugni blanc et du Colombard pour faire de l’Armagnac et du Floc de Gascogne blanc.

J’ai dégusté le Château du Frandat, Cuvée Du Majorat 2005, A.O.C. Buzet, 50% Merlot. 30% Cabernet sauvignon, 20% Cabernet franc, 14º d’alcool. Élevage en barriques de chêne français.

huet chteau du frandat sr

Belle robe grenat. Le vin fait des larmes abondantes sur la paroi du verre et montre son caractère généreux. Complexe et structuré il a un bouquet de framboise, de fraise, de groseille confiturée et de violette. Un deuxième nez nous livre des arômes de pruneau, de cuir, de moka, de poivre blanc, et un peu de réglisse. 

En bouche c’est un vin puissant, corsé, viril, avec des tanins pourtant souples et ronds, son onctuosité ravit, il a une très belle matière fruitée, une longueur en bouche élégante et gourmande.

C’est un vin de banquet, pour accompagner des viandes rôties, ou longuement mijotées avec des champignons. Parfait avec le gibier, délicieux avec la volaille, et particulièrement avec la pintade; il est aussi agréable avec un plateau de fromages. Je suggère de le mettre en carafe une trentaine de minutes avant le service et de le servir à 17º C.

La Cuvée du Majorat 2005 peut se garder en cave jusqu’en 2020.
 
Le Château du Frandat, Cuvée Du Majorat 2005 est disponible à la SAQ en spécialités, code 11154566   Prix 20,65 $

Liens :

Château du Frandat


Représentés au Québec par:
Sélections Œno

Roch Bissonnette
Président
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Noël Fourcroy
Directeur des ventes
Tel. 514 769-1990
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur vins et spiritueux
Président du Club des Joyeux
Samyrabbat.com
LaMetropole.com

 

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...