samedi 18 mai 2024

Les vins superbes de l'Aragon

J’aime les vins qui ont du corps, du bouquet, et qui sont riches en saveur. J’aime aussi les vins de garde, lorsqu’ils sont à point de maturité et qui rendent sublime un repas et qu’on s’en rappelle avec plaisir longtemps après.

Les vins qui répondent à ces critères sont souvent dispendieux, mais, par un caprice du marché, certains demeurent encore dans des prix raisonnables et parmi eux les vins de l’Aragon faits de grenache.

jos miguel sanmartin sr

José Miguel San Martin

J’ai assisté dernièrement à une dégustation de Bodegas Borsao et d’Alto Moncayo au Club Espagnol de Montréal. Leurs vignobles sont tous dans la Dénomination Campo de Borja. La dégustation était animée par le directeur général des deux maisons : José Miguel Sanmartin Berges, et par le directeur Commercial Iñigo Alberto Tamparillas. Ils avaient fait venir pour l’occasion le chef du Restaurant Boliche de Saragosse, Javier López Gabás, qui nous a préparé des tapas sensationnelles et qui a découpé pour nous, dans les règles de l’art, le jambon de Salamanca.

Borsao est une coopérative qui réunit trois producteurs, avec un vignoble de 2500 hectares.

Bien que l’Aragon soit une terre de vins rouges, à Borsao ils ont un petit vignoble de Macabeo qui produit ces vins :

Le Borsao Blanco Selection 2012, assez sec, avec une belle fraîcheur, très floral, un rêve pour accompagner les huitres. Code SAQ 10856161 Prix 13,70 $.

Le Borsao Crianza 2010 est un vin d’assemblage de Tempranillo, grenache et cabernet sauvignon. Un vin avec un riche bouquet, assez vif en bouche, fruité, avec des tanins plutôt ronds et une fin de bouche avec une légère amertume qui le rend charmant. Code SAQ10463631 Prix 15,25 $.

Le Borsao Berola 2009 est aussi un vin d’assemblage : 80% Grenache et 20% Syrah. Élevé en barrique. Un vin très complexe, avec des arômes de prûne et de vanille, des tanins ronds, une acidité bien fondue avec l’alcool. Un vin très convivial. Code SAQ 11962900 Prix 19,90 $.

Le Borsao tres picos a été le premier vin 100% grenache d’Espagne en 2000. Le millésime 2011a un beau bouquet de fruits rouges, et un complément vanillé et boisé. Des tanins souples et agréables. Une jolie finale. Code SAQ 10362380 Prix 22,15 $.

Une fois la dégustation des vins de Borsao terminée, nous avons entamé celle des Alto Moncayo.

Alto Moncayo est une propriété fondée en 2002 par plusieurs associés avec le concours de l’œnologue australien, Chris Ringland. Les vignes sont situées dans les meilleurs terroirs de l’appellation Campo de Borja. Elles couvrent 85 hectares de vieux Grenache, et sont orientées Sud-ouest. Le but de la production d’Alto Moncayo c’est de parvenir à une qualité encore jamais atteinte avec le Grenache en Aragon et de faire une vin mono-cépage de longue garde qui ne s’oxyde pas. Pour cela tous les détails sont soignés. On tient compte du climat continental avec des nuits froides à modérées et du faible taux de précipitations. Les terroirs sont étudiés minutieusement, les vignes bichonnées, les récoltes se font manuellement et seuls les raisins parfaitement mûrs sont vendangés. Le transport du raisin et son triage sont faits en prenant toutes les précautions. Fermentation en cuves inox et vieillissement en tonneaux de chêne français et américain de plus de deux ans d’âge.

Tous les vins de Alto Moncayo sont bien entendu 100% grenache.

Nous avons dégusté le Alto Moncayo Veraton 2010. Vieilli 16 mois. Magnifique couleur rouge mordorée, des arômes riches de fruits rouges et de prune mûre, d’épices douces. En bouche il est rond et épicé avec des tanins qui vont encore s’adoucir, une longue finale. Code SAQ 11668241 Prix : 29,50 $

Nous avons ensuite dégusté deux Alto Moncayo Garnacha 2010 et 2011, vieillis en barriques pendant 20 mois. Les vignes poussent sur des sols ferreux et donnent des vins d’une belle couleur presque noire, avec un riche bouquet de mûre sauvage, de cacao, de café et de sucre brûlé, une bouche minérale, puissante, de beaux tanins qui si on les garde encore quatre ans vont devenir un pur velours. Une longue finale, tellement agréable et portée sur les fruits noirs comme la cerise et la prune. Le millésime 2011 présente un peu plus d’acidité mais dans l’ensemble les deux millésimes gardent très bien leurs caractéristiques. Code SAQ 10860944 Prix pour les deux millésimes 43,00$.

Pendant la dégustation, je me suis levé plusieurs fois pour demander au chef Javier de me couper un petit cube de jambon serrano. Les fines tranches de jambon serrano sont servies dans les restaurants pour leur élégance, mais rien n’égale un petit cube que vous chiquez goulument et qui vous sublime un vin.

lart de dcouper selon javier sr

L'art de découper selon Javier

Nous avons terminé cette dégustation avec un Alto Moncayo Aquilón 2010 qui est la quintessence de la qualité du Grenache, et dont seulement 5000 bouteilles sont produites dans les bonnes années par Alto Moncayo. Il est vieilli en barriques pendant 20 mois. Le raisin provient des plus vieilles vignes. La couleur presque noire parle déjà de sa complexité aromatique : fruits rouges et noirs, poivre noire, prune mûre, réglisse, cacao, café. En bouche comme c’est un vin de longue garde, les tanins sont fermes mais déjà gourmands, l’acidité et l’alcool bien fondus. Une très grande élégance et une finale longue et délicieuse. Un vin qui ne sera disponible pour le consommateur qu’en 2014.

Voici les liens :
Borsao Bodegas : www.bodegasborsao.com
www.bodegasaltomoncayo.com

Représentés au Québec par :
Le Marchand de vin
Robert Hallé Directeur Ventes Restauration
Bergeron-les-vins, une filiale du Marchand de Vin
tel: 514-481-2046 ext 120
www.mdv.ca

Restaurant Boliche à Saragosse :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Roger Huet
Chroniqueur gourmand

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...