mardi 18 juin 2024

Superbes vins d’altitude argentins

Hervé Birnie –Scott est le directeur du domaine argentin Terrazas de los Andes depuis 1999.

birnie scott 2a
Hervé Birnie –Scott directeur du domaine argentin Terrazas de los Andes

Ce domaine d’altitude a été fondé par Moët et Chandon et sa succursale argentine Bodegas Chandon. C’est un domaine qui a été créé dans les contreforts de la Cordillère des Andes de la région de Mendoza dans un terroir appelé Vistalba, dans le but de produire des vins d’altitude.

Autant du côté du Chili la Cordillère est humide autant du côté argentin c’est un désert et la vigne ne peut être cultivée que par le goute à goute, grâce à l’accès à des puits qui vont chercher l’eau dans la nappe phréatique. La culture se fait en terrasses, la seule façon de planter dans un terrain aussi pentu. Autant la cordillère est aride, autant la plaine est fertile grâce à la rivière Mendoza. Dans les dernières années, La Terraza de Perdriel s’est ajoutée au domaine au sud de Mendoza dans une zone appelée Lujan de Cuyo. Récemment un autre domaine est venu enrichir ce beau domaine et c’est Cafayate dans la région de Salta au nord de l’Argentine.

Sur le terroir de Vistalba on cultive surtout le Malbec et le Chardonnay, sur Perdriel on fait pousser le Cabernet Sauvignon et sur Cafayate, le Torrontés un cépage qui a été importé par les colons espagnols au Seizième siècle et qui s’est très bien adapté.

Hervé Birnie-Scott était de passage à Montréal, nous avons dégusté quelques vins de sa production dont j’ai gardé un très bon souvenir.

Le Terrazas de los Andes Reserva Torrontes 2011, macération à froid avec les peaux, maturation en cuves inox. Robe jaune pâle et brillante. Un nez divinement fruité qui exprime les parfums des tropiques : la mangue, les fruits de la passion, le lychee, la banane, avec des notes de roses blanches, un soupçon d’épices et de gingembre. L’attaque en bouche est ouverte et joyeuse, avec un bel équilibre entre l’acidité, l’alcool et le sucre. Sa riche palette se prolonge jusqu’en finale.

Le Terrazas de los Andes Reserva Chardonnay 2011 est un vin dont le raisin vient d’un vignoble qui est cultivé à 1200 mètres d’altitude, probablement un des plus hauts au monde pour ce cépage. Le raisin est cueilli à la main, après une courte macération avec les peaux et une clarification naturelle, la fermentation se fait en barriques françaises et américaines pendant neuf mois avec bâtonnage.

Le vin est finalement clarifié, filtré et mis en bouteilles. Robe jaune pâle, présentant des reflets d’argent. Des arômes intenses de pêche blanche et d’abricot et des notes de jasmin. En bouche c’est une explosion de saveurs avec un bel équilibre entre l’alcool, et l’acidité et une certaine douceur typique du Chardonnay argentin. Son vieillissement en barrique lui confère une certaine rondeur. C’est un vin bien différent des Chardonnays de la Bourgogne tellement plus sévères. L’Argentin est gourmand tout en demeurant élégant. Il ravira les consommateurs.

Nous avons ensuite dégusté trois millésimes de Terrazas Reserva Malbec, le 2010, le 2007 et le 2002. Le Malbec qui produit ce vin est cultivé à 1.067 mètres au dessus de la mer, sur la Terrasse de Vistalba, à Mendoza, ce qui lui permet de bien vieillir. Les raisins sont récoltés à la main.

Fermentation et macération pendant 21 jours, vieillissement en barrique pendant 12 à 14 mois; clarification et filtration et vieillissement en bouteilles pendant six mois avant sa mise en marché.

Le millésime 2010 a une robe rouge foncé avec des reflets presque noirs. Des arômes intenses de mûres, de prunes et de cerises. Des notes épicées, douces, un soupçon de chocolat et de pain grillé. Palais intense et des tanins présents mais veloutés, rond en bouche et gourmand. Il peut se boire dès maintenant mais il peut aussi se garder dix ans. Il évoluera vers un encore meilleur équilibre.

Le millésime 2007 a une robe rouge violet à tendance rubis. Bouquet intense de cerises et de prunes avec un fond d’amertume qui lui confère de l’élégance. Un deuxième nez de poivre blanc et de réglisse, des touches de caramel et de vanille. Un vin goûteux et bien balancé, avec des tanins ronds. Une longue finale très agréable.

Le millésime 2002 se démarque par sa robe rouge profond avec des reflets tirant vers l’orange sanguine. Des arômes très intenses de prunes sèches et de mûres. Une belle minéralité, relevée par des arômes d’épices de cannelle et de tabac. Un vin complexe et riche au nez, qui ne déçoit pas en bouche car il est rond, velouté, ses tanins sont élégants et au milieu de tout son acidité exprime sa vivacité, une longue finale. Un vin décisivement gourmand et certainement le plus accompli des trois millésimes.

Actuellement est disponible au Québec le Malbec Terrazas de Los Andes Reserva Mendoza 2010, Code SAQ : 10399297 $ 20,20

Pour plus d’information visitez le site web d’Hervé Birnie –Scott,
www.terrazasdelosandes.com

ou contactez les agents de Terrazas de los Andes pour le Québec :
Charton Hobbs
Luc Provencher, directeur division Vins Fins
Tél. : 514 353 8955, poste 358
Portable : 514 799 0524

Roger Huet
Chroniqueur gourmand.
Animateur de l’émission Samedis gourmets
Président du Club des Joyeux

À propos de l' auteur

Roger Huet - Chroniqueur vins et Président du Club des Joyeux
Québécois d’origine sud-américaine, Roger Huet apporte au monde du vin sa grande curiosité et son esprit de fête. Ancien avocat, diplômé en sciences politiques et en sociologie, amoureux d’histoire, auteur de nombreux ouvrages, diplomate, éditeur. Il considère la vie comme un voyage, de la naissance à la mort. Un voyage où chaque jour heureux est un gain, chaque jour malheureux un gâchis. Lire la suite...