jeudi 11 août 2022
Penticton Penticton

Okanagan et Similkameen, des vallées et des vins qui ravissent les sens!

Je reviens d'un voyage magnifique. J'ai fait une partie de la route des vins de la vallée de l'Okanagan, et de la Similkameen. S'il y a deux routes qui peuvent se targuer du terme panoramique, ce sont bien celles-là. Même après 8 jours, je ne me suis jamais lassé de voir tous ces sommets (dont certains encore enneigés) se révéler après chaque tournant de cette route 97, qui méandre entre Kelowna et Osoyoos, et de la route 3, entre Osoyoos et Keremeos. Même les jours plus nuageux, les nuances de gris dramatiques et les jeux de lumière sur les flancs de ces montagnes et sur l'eau des lacs suscitaient des moments d'émotion et de souffle coupé. Moments parfois interrompus de manière incongrue par des feux de circulations, je dois avouer. Mais, je vous garantis que votre esprit et votre être seront marqués par toute cette beauté qui vous entoure et vous ensorcelle très rapidement.

Ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est que les distances entre les trois sous-régions vinicoles que j'ai d'abord explorées, sont toutes petites. La plus longue, entre Kelowna et Penticton, nous a pris moins d'une heure à franchir. Donc, ce n'est certes pas le voyagement qui vous fatiguera. Et pour mes huit jours de visite, je n'ai rempli le réservoir qu'une seule fois, donc malgré le coût exorbitant de l'essence, ça demeure une dépense raisonnable. Voici donc le récit de mon périple, alliant plaisirs des sens et découvertes culturelles.

Comme il est fort probable que vous arriviez à Kelowna, commençons notre visite avec des domaines aux alentours. La plupart de ceux-ci sont à environ 20 minutes du centre-ville, donc très accessibles.

Si vous voulez commencer de superbe façon, en allant souper au restaurant de Summerhill Pyramid Winery. Les vins, bios évidemment, sont vieillis dans une pyramide de 4 étages! Leur mousseux est une belle façon de commencer votre repas. Non seulement la plupart des ingrédients sont pris sur place, donc super frais, mais le personnel est très sympathique et la vue est splendide. Vous verrez sûrement des daims gambader à quelques pieds de la terrasse où vous mangerez.

Le lendemain, j'ai commencé par une expérience culturelle très intéressante à la Indigenous World Winery. C'est un domaine qui appartient à 100% à la Westbank First Nation, qui fait partie des Syilix Okinagan. On y cultive la vigne en essayant d'être le plus en harmonie avec la nature sacrée du lieu. Certaines cuvées portent le nom de membres de la famille de l'ex-chef Robert Louie, qui ont un lien avec l'histoire vinicole du domaine. L'assemblage de pinot gris, de pinot blanc et de gewurztraminer Hee Hee Tel Kin (qui signifie Illusive high country stag with large antlers) par exemple, est le surnom de Trenton, son fils, qui a commencé très jeune au domaine, et qui un jour devrait en prendre les rênes. Ils produisent aussi des spiritueux qui arborent des étiquettes évoquant des Esprits de la nature, dont un bon gin au style classique. Avouez que c'est une super façon de se plonger dans l'univers vinicole de l'Okanagan!

Indigenous World

Poursuivons avec un domaine bien connu ici: Quails' Gate. C'est à une quinzaine de minutes de voiture, sur la rive ouest du lac Okanagan, ou à 5 minutes d'Indigenous World Winery. C'est le plus grand domaine familial de la vallée. Il a été officiellement inauguré en 1989. La famille Stewart a un grand souci de son impact sur l'environnement dans tous les aspects de son entreprise, que ce soit en viticulture ou en agriculture, avec les produits qu'ils utilisent pour leurs restaurants. On mange très bien sur place, et on déguste les vins avec des vues superbes sur le lac Okanagan et les montagnes qui filent vers le sud. Sûrement la raison pour laquelle le domaine a été choisi comme pit stop à l'émission Amazing Race Canada, en 2013. On peut même déguster sur un yacht, les après-midis de l'été!

Dégustation en français chez QuailsGate

On vise des vins moins boisés, mais ronds, complexes et en finesse. J'ai fait une dégustation de trois chardonnays, dont le Stewart Family Reserve, un single clone, single vineyard, qui s'inspire du style Macon, et de trois pinots noirs, tous du millésime 2019. J'ai été ravi par le Estate, un entrée de gamme facile à boire, mais pas ordinaire, et l'emblématique Richard's Block, aux bouteilles numérotées, qui s'inspire aussi de la Bourgogne. Quelle belle élégance et quelle fine complexité aromatique, malgré sa jeunesse.

QuailsGate

Le lendemain, je me suis retrouvé dans la région de Penticton. Probablement la journée préférée de mon voyage. Grâce à Thom Tischik, le tellement sympathique directeur général de Travel Penticton,

j'ai pu faire une randonnée à vélo électrique, qui jumelait une partie de la très panoramique Kettle Trail et une visite de vignobles de Naramata Bench. Des paysages magnifiques, des vins de prestige et du plein air sans effort. Ça, c'est un beau programme! Nous avons d'abord visité Little Engine Wines, qui vise à produire des vins haut de gamme, à partir de très petits rendements. Des vins de gastronomie sous la supervision de Nicole French. La gamme Platinum n'est produite que les meilleures années. Le chardonnay 2019 était vraiment harmonieux, frais et élégant, avec un boisé tout en retenue. Délicieux, comme leur pinot noir Silver 2018, avec ses parfums de canneberges, de poivre et de fines herbes.

Little Engine

Ketlle Trail

Ensuite, direction Hillside Estate Winery & Bistro, pour une dégustation et un lunch champêtre de luxe. Sous la direction de Kathy Malone, qui préconise une intervention minimale pour bien mettre en valeur le terroir et le millésime, ce domaine, qui est un des pionniers de la région, nous propose une belle variété de vins savoureux. J'ai adoré leur Rosé de saignée 2021 (un assemblage en majorité de cépages bordelais) au nez affriolant de fraises écrasées, de fleurs et de muscat! Et leur Mosaic 2015 (un des meilleurs millésimes de la région) qui assemble les cinq cépages bordelais, était une merveille, tant au nez qu'en bouche. Leur gamay Founder's Block 2018 m'a aussi conquis, avec sa fraîcheur et sa bouche fruitée.

HILLSIDE

Notre randonnée s'est achevée en beauté chez Moraine Winery, propriété d'Oleg and Svetlana Aristarkhov. Leur maîtresse de chai est Amber Pratt. Le domaine est sur une falaise d'argile blanche, et il offre une vue magnifique. Vous pouvez y séjourner dans une suite à côté de la salle de dégustation. Leur Cliffhanger blanc 2021 est dispo à la SAQ Dépôt. Cet assemblage de riesling, de gewurztraminer  et de pinot gris a été un coup de cœur, tout comme leur chardonnay 2020 de vieilles vignes (37 ans) et leur pinot noir Reserve 2020, si long et si savoureux, réservé pour leur club de vin.

A Moraine

Les vins de Naramata Bench m'ont marqué par leur qualité et leur diversité. Il y a plusieurs autres domaines à découvrir, donc n'hésitez pas à vous renseigner au bureau de Travel Penticton, pour organiser votre visite. Il y a aussi une plage municipale, et d'autres activités de plein air amusantes aux alentours. Un autocollant aux couleurs des minorités de genres et sexuelles est bien en évidence à la porte de l'office de tourisme, symbole de bienvenue que j'ai apprécié dans cette petite région. Et pour vous sustenter le soir, deux incontournables endroits avec vue superbe: un délicieux souper exotique aux saveur turques vous attend chez Elma, et un souper raffiné est servi au Hooded Merganser.

À suivre...

Okanagan Map

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.

Commentaires des lecteurs