lundi 14 octobre 2019
Joiiiie au Saguenay! Crédit photo: Susana Ochoa Vega

Voilà, le 13e Festival des Vins de Saguenay a pris fin, samedi dernier, avec un air de finale de 1812 de Tchaïkovski : sous les coups de canon du tonnerre et le chaos des festivaliers qui ne voulaient pas partir sans échanger leurs derniers coupons pour un ultime verre de vin, malgré les trombes de la pluie.

Une pluie qu'on redoutait depuis jeudi et qui s'est retenue tant qu'elle a pu, pour nous permettre de vivre encore une fois la magie du Festival sur la rue Racine. Tout comme Bertrand Renaud-Morin, des vins Balthazard, ça fait quatre ans que je viens au Festival, et chaque fois, malgré de sombres pronostiques, on réussit à vivre le Festival en plein air. Ça fait presque penser qu'on est devenus des porte-bonheurs pour l'évènement! Avis aux organisateurs pour l'an prochain...

Qu'est-ce que je pourrais dire sur cette édition? Pour commencer, que l'équipe du Festival a encore une fois été plus qu'à la hauteur du défi de faire paraître le tout comme baignant dans l'huile. Tant les organisateurs que les bénévoles, tous m'ont fait vivre près de trois jours (qui ont passé bien trop vite!) sans la moindre anicroche. Gentillesse et efficacité ont été constantes du début à la fin. Même chose pour le personnel de l'Hôtel Chicoutimi, où j'ai eu le plaisir de loger si confortablement pendant l'évènement.

Je me dois aussi de parler des deux valves du cœur du Festival : le public du Royaume, ainsi que ceux qui ont animé tous ces kiosques qui offraient tant de découvertes et de plaisirs à ceux qui s'y entassaient joyeusement. Je lève mon chapeau bien haut à tous ces agents qui devaient inlassablement répéter les mérites de ces bouteilles venant des quatre coins du monde; à ces vignerons venus de la Loire au Liban, qui ont dû vivre tout un dépaysement, et de beaux moments de rencontre aussi; à ces représentants des généreux vins d'Alsace et du Pineau des Charentes plein de surprenantes facettes; aux vignerons des domaines de l'Isle de Bacchus et des Salamandres, et les artisans de ces fameux spiritueux du Québec, qui nous régalaient du fruit d'un travail si acharné. Et je me dois de remercier avec effusion le kiosque de la SAQ de Saguenay, qui nous a permis de nous délecter avec une sélection incroyable de vins de prestige. À mon grand regret, je n'ai pas réussi à déguster toutes ces offres plus alléchantes les unes que les autres. J'y ai travaillé fort, mais le temps m'a manqué.

olivier saguenay fouleSource photo: page Facebook du FVS

Et pour finir, je dois remercier le public du Festival, qui fait vibrer la rue Racine comme ça. Nous sommes plusieurs dans l'industrie qui se côtoyons tout au long de l'année, et je peux vous dire que ceux qui sont allés au Festival, nous sommes comme une bande à part. Ça crée une camaraderie et une complicité entre nous. Et qu'est ce qui nous donne si hâte de s'y retrouver? C'est cette ambiance unique, cette soif de découvertes qu'on ressent chez les festivaliers, ce plaisir de nous rencontrer chez eux. J'ai eu l'occasion de goûter à cet accueil spécial, plus particulièrement depuis que j'ai amené mon personnage de Bacchus avec moi. J'avais un peu peur des réactions au début, mais cette peur a vite disparu. Disons que j'ai été adopté plutôt rapidement, tant par les organisateurs que par le public. Et la venue de ma compagne Vénus des Vignes, interprétée par ma complice sommelière Natalie Richard, a fait tourner bien des têtes, cette année. Bref, merci aussi, cher public, qui répond si joyeusement présent! pour toutes les présentations à la Boîte à vin de Rouge FM.

olivier saguenay natalie olivierCrédit photo: Mario Landry

Si je suis parti encore une fois le sourire aux lèvres, il y a quand même une petite ombre sur mon cœur : le volet musical du Festival n'a pas eu la chance de son côté vinicole. La pluie a fait des siennes pendant le concert de l'Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-St-Jean avec le rappeur Samian, et a empêché de présenter la soirée de clôture avec le DJ Poirier! Et pour la 2e année, je n'ai pas réussi à chanter au karaoké du Magic Mike! :( Par contre, cette pluie a offert à certains festivaliers un concert impromptu donné par l'unique et bourré de talent musical Jacques Orhon, qui s'est transformé en chansonnier pendant près d'une heure dans le lobby de l'Hôtel Chicoutimi.

olivier saguenay jacques orhonCrédit photo: Mario Landry

Et les vins dans tout ça? Est-ce que je réussis encore à y trouver mon compte après une année de dégustation à Montréal? Je suis chaque fois surpris de pouvoir répondre oui! J'ai découvert des produits que je ne connaissais pas, et je peux mettre des visages sur des bouteilles que je croyais familières. C'est vraiment une expérience que j'apprécie énormément. Vous voulez des coups de cœur? C'est très difficile de choisir! Mais je vais me mouiller en disant qu'en blanc, j'ai bien aimé le Trebbiano d'Abruzzo 2018 de Masciarelli, et en rouge, je me suis régalé avec le Barbera d'Asti 2016 du Castello del Poggio. Une mention aussi pour un hurluberlu : Zurlie, de Massimago, un vin frizzante bio plutôt rosé, très sec et délicieusement rafraîchissant qui s'en vient à la SAQ. Tiens, une thématique italienne!

olivier saguenay vins

Alors j'espère vous avoir donné l'envie irrésistible d'aller passer quelques jours intenses et uniques en juillet 2020, dans ce festival que j'affectionne beaucoup. Et si vous voulez prendre un bain de nature, vous pouvez vous évader et crier : Joiiiie! dans les tyroliennes du Fjord en arbres du Parc Aventures Cap Jaseux, à St-Fulgence. Et s'il vous en faut encore plus pour vous convaincre : pensez que vous aurez la chance incroyable de pouvoir côtoyer Samy Rabbat pendant trois jours, oui j'ai bien dit trois jours... de suite!

olivier saguenay samyCrédit photo: Susana Ochoa Vega

À l'an prochain?

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sommelier-conseil
VINS CONSEIL
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Animation de dégustation de vins à votre domicile ou en entreprise
Cell.: 438 881-7276

Le 14e Festival des Vins de Saguenay aura lieu du 9 au 11 juillet 2020

À propos de l' auteur

Diplômé sommelier-conseil de l’Université du vin de Suze-La Rousse, en France, j’ai commencé mon apprentissage du monde vinicole en suivant les cours Les Connaisseurs de la SAQ. Aujourd’hui, j’en suis devenu un animateur! Chroniqueur vins et alcools dans diverses publications, dont le magazine Fugues, je parcoure la planète pour mettre images et visages sur ces produits qui me font vivre tant d’émotions.

Commentaires des lecteurs