jeudi 13 juin 2024
Domaine du Boiron de la famille Cabrel Domaine du Boiron de la famille Cabrel

Ces stars françaises qui font du vin

Après ma chronique du mois dernier dans laquelle je vous parlais de ces stars hollywoodiennes qui se sont lancées dans une carrière de vigneron, je reprends le clavier pour vous parler cette fois de cinq étoiles françaises qui se sont aussi mises au service de la vigne. Actrice, acteur, producteur ou chanteur, voici un bref survol de leur implication viti-vinicole.

Pierre Richard en Corbières

pierre richard

Ce grand blond quelque peu distrait a fait l’acquisition du Domaine de l’Evêque, dans le sud de la France, en 1986. Il s’agit d’une propriété viticole d’une cinquantaine d’hectares dans un secteur peu favorable à la culture de la vigne, situé au cœur de l’appellation Corbières. Sur cette parcelle rebelle, l’acteur et comédien Pierre Richard en a tiré le meilleur pour produire dans la palette complète de couleurs… des blancs, des rosés et des rouges fort agréables. En effet, sur cette terre aride tapissée de garrigue et baignée d’embruns méditerranéens, il y cultive grenache, syrah, mourvèdre ou carignan, que des assemblages judicieux feront éclore harmonieusement. Tout comme pour le cinéma, l’acteur dit vouloir faire du vin pour créer des émotions! Incidemment, juste avant la pandémie, j’ai eu l’occasion de voir Pierre Richard sur les planches d’un théâtre, où seul sur scène pendant près de 2 heures, il nous a raconté des dizaines d’anecdotes avec force gestes sur ses tournages épiques… un régal et bien des émotions! 

Carole Bouquet sur son île

Carole BouquetCrédit photo : MAXPPP /MAXPPP Sandro Michahelles

La célèbre comédienne, connue pour ses rôles au théâtre et au cinéma, a voulu se mettre à l’abri des projecteurs en faisant l’acquisition d’une propriété sur l’intime île de Pantelleria, au large de la Sicile. En Méditerranée, près des côtes tunisiennes, sur cette île aux parfums enchanteurs, au fil de ses balades gourmandes, Carole Bouquet est tombée sous le charme des vins de Passito. Ce sont des vins passerillés, c’est-à-dire que l’on fait sécher les raisins au soleil afin de les déshydrater et de concentrer les sucres avant la fermentation. Poussée par cet élan, elle s’est portée acquéreuse d’un petit vignoble où elle produit depuis un vin grandiose, le Sangue d’Oro. Élaboré à base de muscat d’Alexandrie en très faible rendement, cet exquis vin de dessert dégage une puissance aromatique d’écorce d’orange et de mangue. Il se déploie ensuite en bouche avec onctuosité, des saveurs d’agrumes et de caramel, et on n’en finit plus de compter les caudalies. 

Gérard Depardieu dans la Loire et ailleurs…

C’est au Château de Tigné, en Anjou, que l’acteur s’est fait vigneron, en 1989. Il avait découvert les vins gouleyants de Loire lors d’un tournage avec son ami Jean Carmet, passionné des Chinon et autres Bourgueil ou Sancerre. Gérard Depardieu, ce monstre sacré du cinéma devenu ce monstre qui fait sacrer, a acquis cette magnifique propriété érigée au XVe siècle. Sur une superficie de 110 ha sont complantés cabernet-franc et sauvignon, cépages souverains de la Loire. Dévoré par la passion du vin, Gégé est également propriétaire, en partenariat avec Bernard Magrez, de vignobles à Lussac St-Emilion, dans le Languedoc, et s’est aussi associé à des viticulteurs sur d’autres continents, soit en Algérie, au Maroc et en Argentine. Il y a quelques années, l’acteur avait fait part de son intention de vendre toutes ses parts dans ces propriétés… il semble que rien ne soit encore concrétisé.

Luc Besson sur les plateaux calcaires

Domaine AlquierDomaine Alquier

Le cinéaste qui a classé huit de ses films au top 100 du cinéma français à l’étranger, le réalisateur du Grand bleu, du 5e Élément, de Lucy, arpente désormais, au-delà des plateaux de cinéma, les plateaux calcaires et argileux du Languedoc. Dans cette immense région viticole, pays du carignan, du cinsault et du grenache, Luc Besson s’est établi au Domaine Alquier, à Faugères, et au Domaine de Senaux, dans l’Hérault. Avec ses collaborateurs, il élabore des vins blancs charnus et des rouges robustes qui se marieront à la cuisine locale, à la fois côté mer, grâce aux poissons de la Méditerranée et dans les terres avec le gibier, les légumes variés, les charcuteries et les fromages.

Francis Cabrel dans le Lot et Garonne

cabrel credit DRCrédit photo : DR

C’est au Domaine du Boiron que le célèbre chanteur a pris racine dans l’aventure viticole. Grand amateur de vin depuis sa jeunesse, Francis Cabrel et son frère Philippe ont acquis cette propriété située dans le Lot et Garonne, entre Bordeaux et Toulouse, en 1988. Originaires de la région, un palais de dégustateur formé à la rusticité du tannat, ils en ont planté sur la propriété de 10 hectares en l’associant au merlot pour la finesse et au cabernet-sauvignon pour les arômes. Leur vignoble, classé sous l’AOC Brulhois, est entièrement mené sous culture biologique et toutes les opérations menées à la vigne se font manuellement. La vinification des blancs et des rouges s’effectue en cuve béton, avant un passage en barrique pour les rouges pouvant aller de 10 à 12 mois.

À propos de l' auteur

Jean Chouzenoux a travaillé 35 ans à la Société des alcools du Québec, y a occupé différents postes de gestion aux ventes, aux communications et à la commercialisation.
 
Membre de nombreuses confréries bachiques et gastronomiques et animateur de tournées viticoles dans le vignoble européen. Juré dans les concours internationaux de dégustations, fut chroniqueur sur les vins à la radio et collabore ponctuellement au magazine Prestige de Québec.
 
Installé à  Nice depuis 2010, où il continue d'entretenir sa passion pour le vin.