vendredi 12 avril 2024
Le franco-canadien Thierry Cornuet, alias Big T, devant son établissement Shack & Co à St-Jeannet sur les hauteurs du pays niçois. Le franco-canadien Thierry Cornuet, alias Big T, devant son établissement Shack & Co à St-Jeannet sur les hauteurs du pays niçois.

Thierry Cornuet, alias Big T…

Joueur de rugby, restaurateur, Pitmaster, roi du BBQ, formateur, animateur, franco-canadien et quoi encore?! 

J’ai rencontré le sympathique et charismatique Thierry Cornuet il y a 3 ans à son restaurant en extérieur d’un quartier industriel de Nice. De prime abord, le secteur ne payait pas de mine mais l’étonnement était ailleurs. En effet, la surprise le chaland la découvrait une fois le seuil franchi devant les immenses BBQ et humant les effluves de pièces de viandes se faisant grillées. Des Tomahawks de bœuf épais comme çà, des rôts de volailles ou des travers de porc, de quoi sustenter les plus voraces carnivores! La réputation du Bootgrill s’est alors répandue comme une traînée de poudre d’autant qu’encensé par le prestigieux guide gastronomique Gault & Millau. C’est donc des collines niçoises et de tous les environs, de Cannes à Monaco, que venaient s’attabler les riverains ou les touristes pour faire bombance et s’adonner à de festives libations.

IMG 3712 2Ici, lors de ma première visite au Bootgrill. Je porte mon chandail des Nordiques pour contrer son panneau des Canadiens. À droite, Daniel Blais un autre Québécois exilé à Nice complète le joyeux trio!

De la France au Québec, puis du Québec à la Côte-d’Azur

Le parcours de notre chef globe-trotter débute à Dijon où il officie comme joueur de rugby affilié au club local (j’avoue qu’il en a encore la carrure). La retraite sonnant tôt dans ce genre de discipline, le sportif troque les semelles et s’expatrie au Québec pour assouvir d’autres passions. Nous sommes au début des années 2000 et l’aventure durera plus de quinze ans. Son premier Job, il est gestionnaire pour la prestigieuse marque Red Bull et fait partie de l’équipe qui a organisé le spectaculaire Red Bull Crashed Ice de Québec. Il occupe par la suite différentes fonctions dans le monde de l’alimentation et développe entre autres des liens étroits avec les producteurs du Cidre de Glace Neige afin de favoriser l’exportation de ce produit distinctif vers le marché français. Succès immédiat à en voir les étalages dans les aéroports et aux Galeries Lafayette. Et croyez-le on non, lors de notre première rencontre au Bootgrill en 2021, il nous est revenu en mémoire à tous les deux une réunion que nous avions eu à l’époque à mon bureau de la SAQ, à Montréal, justement à propos de la visibilité des vins et spiritueux québécois en sol européen. Mais ses premiers frissons québécois lui proviennent lors de la découverte d’une des activités favorites des québécois en période estivale, l’art du BBQ. Gourmet et gourmand lui-même, un brin festif, au-delà des plaisirs de la chair que procurent ce mode de cuisson, il apprécie la convivialité qui y est associée. Il s’y lance à fond, multiplie les expériences, invente des recettes et utilise à satiété les produits québécois. Et un bon jour, il se dit « faut que j’exporte cela en France ».

Un homme qui innove, un esprit en constante ébullition

Le voilà qui débarque dans le sud de sa terre natale en 2018 et qu’il se lance. D’abord avec un gros Weber et trois tables en plastic sous une tente…ce qui deviendra ensuite le Bootgrill. Aujourd’hui…je dois dire arrêtez-le quelqu’un !! c’est qu’il s’emballe notre ami, une idée n’attend pas l’autre. Les multiples projets qu’il conçoit doivent être source d’insomnies ou sont-ils son carburant ? Certains prennent forme rapidement, d’autres sont en gestation, certains sont éphémères, d’autres permanents. Voyez plutôt, d’abord un nouveau concept ouvert depuis peu sur les hauteurs de l’arrière-pays niçois. Baptisé Shack & Co c’est un véritable sanctuaire pour les amateurs de BBQ où se grefferont bientôt, une rhumerie, une cave à vin, une coutellerie, une épicerie fine, une boucherie, un barber shop puis un espace dédié à l’univers du BBQ et des Smoker-Grill (bien oui on est en France !). Ici, même Epicure serait comblé.

À quelques kilomètres, il implante le P’tit Karibou dans un lieu champêtre, bucolique à souhait, perché face à la mer, dans un écrin d’oliviers, place que l’on peut réserver pour des réceptions familiales ou sociales, toujours sur le thème du BBQ.  Souvent les produits québécois sont à l’honneur, le sirop d’érable, la poutine ou la bière. L’ambiance chaleureuse est l’ingrédient principal de ce succès, Big T comme il aime bien se faire appeler veillant, au four comme sur le terrain ou sous le chapiteau, au plaisir de chacun et à la bonne humeur contagieuse. Par conséquent, il serait possible que le groupe de québécois qui s’est formé au fil des ans dans la région niçoise se retrouvent au P’tit Karibou pour la célébration de la Fête Nationale du Québec, le 24 juin prochain. Enfin, pas étonnant que Thierry Cornuet un brin nostalgique m’ait récemment confié : « le Québec m’a mis au monde professionnellement, c’est là-bas qu’est née ma passion du BBQ ».

Parmi les autres aventures de Big T notons qu’il a eu son camion de cuisine de rue (un food-truck comme on dit en France) avec lequel il a sillonné la France et présenté ses recettes dans plusieurs salons gastronomiques. Il donne des classes de formation sur la cuisine au BBQ auréolé de son titre de Pitmaster et de membre du jury du championnat de BBQ de France. Il vient de lancer son livre de recettes intitulé l’Art du Barbecue, chez Marabout. Enfin, comme nous sommes au bord de la Méditerranée, son arsenal serait incomplet sans un restaurant de plage qui sera inauguré au début de la prochaine saison estivale et dont la carte sera composée bien évidemment autour du thème que vous aurez deviné !

Un retour au Québec !?

Thierry Cornuet, alias Big T, propose une cuisine riche et variée. Les recettes de viandes vieillies, volailles, poissons ou crustacés sont articulées autour de recettes originales, généreuses et savoureuses. Les somptueux paysages provençaux qu’il a choisis pour planter son décor sont à couper le souffle. La bonhommie et la chaleur de l’homme complètent à merveille l’expérience que vivent les clients locaux ou les visiteurs étrangers. Notre ami reçoit également la jet set à sa table et récemment il a eu le privilège de servir le Prince Albert de Monaco, lors d’un événement gastronomique tenu dans la Principauté. Mais Thierry Cornuet et ses acolytes rêvent d’exporter leur concept de Shack & Co jusqu’au Québec. Il m’avoue que « ce retour où ma passion pour la gastronomie et la cuisine a commencé serait un grand élément de fierté. Me reste à trouver des associés pour lancer le projet à Montréal ». Alors c’est pour quand ? Y’a-t-il un preneur derrière cet écran ?

À propos de l' auteur

Jean Chouzenoux a travaillé 35 ans à la Société des alcools du Québec, y a occupé différents postes de gestion aux ventes, aux communications et à la commercialisation.
 
Membre de nombreuses confréries bachiques et gastronomiques et animateur de tournées viticoles dans le vignoble européen. Juré dans les concours internationaux de dégustations, fut chroniqueur sur les vins à la radio et collabore ponctuellement au magazine Prestige de Québec.
 
Installé à  Nice depuis 2010, où il continue d'entretenir sa passion pour le vin.