jeudi 6 octobre 2022
Saint-Émilion : le nouveau classement enfin promulgué

Saint-Émilion : le nouveau classement enfin promulgué

Le classement des vins de Saint-Émilion n’est pas un long fleuve tranquille et il connait depuis sa création il y a 67 ans une histoire agitée qui se finit souvent devant les tribunaux. En sera-t-il de même pour celui de 2022 ?

Si le classement de Saint-Émilion est connu des amateurs de vins, quel en est le mode d’emploi ? Les classements des vins de Saint-Émilion proposent une hiérarchie des vins de l'appellation « Saint-Emilion Grand Cru », permettant de rajouter sur l'étiquette les mentions « Grand Cru classé » ou « Premier Grand Cru Classé ». Il s'agit d'un classement des crus de Saint-Émilion Grand Cru et non de ceux de l'appellation Saint-Émilion, qui n'a pas de classement officiel. Différence notable, contrairement à l’immuable classement de 1855 (classement ne concernant que des vins de la rive gauche de la Garonne), il est révisable tous les dix ans.

Le premier classement a été effectué en 1955, à la suite d'une décision prise en 1954 par le Syndicat viticole des vins de Saint Émilion (appelé désormais le Conseil des vins de Saint-Émilion). Depuis sa création, ce classement décennal a été revu six fois : en 1959, 1969, 1986 (les dix ans n'ont pas été respectés), 1996, 2006, 2012 et maintenant 2022.

Après un imbroglio judiciaire très dense, qui faisait suite au classement de 2006, le règlement a été modifié, et il se déroule désormais sous l'autorité de l'INAO (Institut Nationale des Appellations d’Origine et accompagné par les bureaux Veritas. C'est sous cette autorité que les classements de 2012 et 2022 ont été établis. Malgré tout, le classement de 2012 a lui aussi connu quelques mésaventures. En 2013, la hiérarchie établie en 2012 fait donc l'objet de plusieurs demandes d'annulation, en raison d'erreurs et de non-respect de la réglementation. La même année, trois viticulteurs déchus de ce classement portent plainte contre X pour prise illégale d'intérêts, considérant que les lauréats sont juges et partie car participant à la désignation des membres et du président de la commission de classement. La cible, entre autres, Hubert de Boüard, copropriétaire du Château Angélus, qui passera de Premier Grand Cru Classé B à A et qui était président de la Comission.

C’est donc le 8 septembre 2022 que l'INAO publie la liste des 85 châteaux classés, dont 14 premiers grands crus et 71 grands crus; ce classement est valable pour les récoltes 2022 à 2031 incluses.

Le nouveau règlement du classement qui modifie à la marge celui de 2012, a été publié par l'arrêté du 14 mai 2020. Pour candidater au classement de l'appellation Saint-Émilion Grand Cru, un total de 144 propriétaires ont déposé un dossier auprès de l'INAO de mars à juin 2021. Mais rien ne s’est vraiment passé comme prévu, et la procédure se voit attaquer par les domaines phares de l’appellation. En juin 2021, les propriétaires de Château Ausone et de Château Cheval Blanc, les Premiers Grands Crus classé A historiques, annoncent dans un communiqué qu'ils ne candidatent pas, critiquant les critères d'évaluation fixés par la commission de classement. Le 5 janvier 2022, le Château Angélus autres premier Grand Cru classé en 2012 se retire de la procédure sans doute la conséquence de la condamnation au pénal d’Hubert de Bouard, copropriétaire du Château et président de la commission pour le classement de 2012 pour prise illégales d’intérêt. Enfin, en juin 2022 le Château La Gaffelière (Premier Grand Cru Classé B) fait de même. Dans le même temps, trois propriétaires ont attaqué l'INAO en justice pour avoir rejeté leur candidature: Château Croix de Labrie, Château Tour Saint-Christophe et Château Rocheyron. Si les deux premiers ont gagné leur procédure auprès du tribunal administratif de Bordeaux en décembre 2021, le troisième a été débouté en février 2022.

Reste à savoir maintenant, si après sa promulgation il y a quelques jours, le classement sera contesté à terme, 59 propriétés n’ayant pu intégrer cette liste si convoitée. À noter que cette fois-ci aucun château n’a été déclassé, ce qui pourrait éviter des attaques en justice comme pour les précédents classements de 2006 et 2012. L’impact est important pour les domaines, car au-delà du prestige, les enjeux économiques et commerciaux sont importants, d’où une histoire mouvementé dans le temps… à suivre.

CLASSEMENT DE 2022 :

Premiers Grands Crus Classés A :

  • Château-Figeac - promu en 2022
  • Château Pavie

Premiers Grands Crus Classés B :

  • Château Beau-Séjour Bécot
  • Château Beauséjour (Duffau-Lagarrosse)
  • Château Belair Monange
  • Château Canon
  • Château Canon La Gaffelière
  • Château Larcis Ducasse
  • Château Pavie-Macquin
  • Château Troplong-Mondot
  • Château Trottevieille
  • Château Valandraud
  • Clos Fourtet
  • La Mondotte

Grands crus classés :

  • Château Badette - promu en 2022
  • Château Balestard La Tonnelle
  • Château Barde-Haut
  • Château Bellefont-Belcier
  • Château Bellevue
  • Château Berliquet
  • Château Boutisse - promu en 2022
  • Château Cadet-Bon
  • Château Cap de Mourlin
  • Château Chauvin
  • Château Clos de Sarpe
  • Château Corbin
  • Château Corbin Michotte - promu en 2022
  • Château Côte de Baleau
  • Château Croix de Labrie - promu en 2022
  • Château Dassault
  • Château de Ferrand
  • Château de Pressac
  • Château Destieux
  • Château Faugères
  • Château Fleur Cardinale
  • Château Fombrauge
  • Château Fonplégade
  • Château Fonroque
  • Château Franc Mayne
  • Château Grand Corbin
  • Château Grand Corbin-Despagne
  • Château Grand Mayne
  • Château Guadet
  • Château Haut-Sarpe
  • Château Jean Faure
  • Château La Commanderie
  • Château La Confession - promu en 2022
  • Château La Couspaude
  • Château La Croizille - promu en 2022
  • Château La Dominique
  • Château La Fleur Morange
  • Château La Marzelle
  • Château La Serre
  • Château la Tour Figeac
  • Château Laniote
  • Château Larmande
  • Château Laroque
  • Château Laroze
  • Château Le Châtelet
  • Château Le Prieuré
  • Château Mangot - promu en 2022
  • Château Monbousquet
  • Château Montlabert - promu en 2022
  • Château Montlisse - promu en 2022
  • Château Moulin du Cadet
  • Château Peby Faugères
  • Château Petit Faurie de Soutard
  • Château Ripeau
  • Château Rochebelle
  • Château Rol Valentin - promu en 2022
  • Château Saint-Georges (Côte Pavie)
  • Château Sansonnet
  • Château Soutard
  • Château Tour Baladoz - promu en 2022
  • Château Tour Saint Christophe - promu en 2022
  • Château Villemaurine
  • Château Yon-Figeac
  • Clos Badon Thunevin - promu en 2022
  • Clos de l'Oratoire
  • Clos des Jacobins
  • Clos Dubreuil - promu en 2022
  • Clos Saint-Julien - promu en 2022
  • Clos Saint-Martin
  • Couvent des Jacobins
  • Lassègue - promu en 2022

Source: McViti

À propos de l' auteur

Âgé de 45 ans, ingénieur agricole, diplômé de l’IHEDREA (Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole en 1995), j’ai poursuivi mes études par un master de Gestion, Droit et Marketing du secteur Vitivinicole et des Eaux de Vie dépendant l’Université de Paris 10 Nanterre et de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin - 1997). Lire la suite...

Commentaires des lecteurs