jeudi 13 mai 2021
La Romanée du domaine Bouchard Père & Fils pulvérise les estimations lors d’une vente aux enchères en Suisse

La Romanée du domaine Bouchard Père & Fils pulvérise les estimations lors d’une vente aux enchères en Suisse

A Genève, ce dimanche 18 avril 2021, «La Romanée Memories 1862-2005» organisé par la maison d’enchères Baghera Wines affolé tous les compteurs en atteignant 9 638 976 CHF, 10 537 328 $US ou encore 8 639 414 € avec 100% des lots vendus, doublant l’estimation haute de 4,8 millions de CHF avant la vente.

«Les résultats de la première vente Baghera Wines en 2021 confirment la solidité de la réputation et du savoir-faire de Baghera Wines, ainsi que l'engouement des collectionneurs et des connaisseurs», s’est réjoui dans son communiqué de presse Michael Ganne, directeur général de Baghera Wines.

Mais le sujet avait de quoi séduire : La Romanée n'est pas seulement le plus petit des «climats» bourguignons, couvrant au maximum 0,85 hectare, c'est aussi le plus prestigieux, et est entouré de domaines de renommée mondiale tels que La Romanée-Conti, La Tâche, Richebourg et La Romanée St-Vivant. Avec seulement environ 3.600 bouteilles produites par an, ce grand cru des Côtes de nuit bourguignonnes est l'un des plus recherchés par les collectionneurs.

Baghera Wines proposait à la vente un total de 1.819 bouteilles, 106 magnums et un jéroboam de cette AOC, couvrant une période allant de 1862 à 2005, issu exclusivement des caves de la maison bourguignonne Bouchard Père et Fils. La variété des millésime et la rareté des bouteilles a fait de cette vente un des évènements les plus importants de ce premier semestre 2021 dans le petit monde des collectionneurs.

Le lot vedette était le lot 325, un ensemble de 12 bouteilles du légendaire millésime La Romanée 1865, et le dernier en circulation au monde, vendu pour CHF 1 952 000, plus de quatre fois son estimation haute initiale. Cela en fait le vin le plus cher vendu ces deux dernières années (le précédent record était détenu par Baghera WInes pour un vin de grand format Pinchiorri en 2020). Le deuxième lot le plus cher, n° 322, un ensemble de six bouteilles de La Romanée 1865, vendu 1 061 400 CHF, soit aussi plus de quatre fois son estimation haute d'origine. Les dix premiers lots de la vente ont totalisé près de 6,2 millions de francs Suisse.

Michael Ganne a commenté à l’issus de la vente: «Nous avons été honorés de la confiance que nous accorde la Maison Bouchard Père & Fils. Leur savoir-faire irréprochable, la qualité quasi parfaite des lots proposés et l'enthousiasme des collectionneurs et aficionados du monde entier ont fait de la vente La Romanée Memories 1862-2005 un moment vraiment exceptionnel dédié à l'amour du vin. L'engagement de nos équipes auprès de nos clients internationaux a vu une participation en ligne incroyable et sans précédent - la confiance et la qualité des produits proposés étant les piliers fondamentaux», a-t-il encore ajouté.

De son coté, Gilles de Larouzière, Président de Bouchard Père & Fils ne boudait pas non plus son plaisir et a déclaré: «Ce résultat hors du commun exprime l'engouement indéfectible des amateurs de grands vins pour la Bourgogne. C'est aussi une reconnaissance frappante du savoir-faire inégalé de Bouchard Père & Fils, grand domaine viticole historique et emblématique de la Bourgogne. Baghera Wines est le seul partenaire qui aurait pu obtenir un résultat aussi remarquable», a-t-il ajouté.

Belle réussite pour cette vente très exceptionnelle de très rare vins ce qui aurait tendance a démontré que la morosité ne touche pas tout le monde et encore moins les riches collectionneurs internationaux à l’instar du monde du luxe en général. Compte tenu du gel qui a frappé la Bourgogne la semaine dernière le millésime 2021 de la Romanée risque d’être très rare si quelques bourgeons ont toutefois survécu… 

Source : McViti

À propos de l' auteur

Âgé de 45 ans, ingénieur agricole, diplômé de l’IHEDREA (Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole en 1995), j’ai poursuivi mes études par un master de Gestion, Droit et Marketing du secteur Vitivinicole et des Eaux de Vie dépendant l’Université de Paris 10 Nanterre et de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin - 1997). Lire la suite...

Commentaires des lecteurs