lundi 8 mars 2021
Jura : la Percée du Vin Jaune 2021 revue en format portes ouvertes dans les domaines

Jura : la Percée du Vin Jaune 2021 revue en format portes ouvertes dans les domaines

Pandémie oblige, les organisateurs de la Percée du Vin Jaune ont dû faire preuve d’imagination début février pour cette future édition qui gagne en popularité chaque année.

La prochaine manifestation, qui attire tous les ans environ 32 000 visiteurs durant un week-end, n’aura pas lieu sous sa forme habituelle. Au lieu de se retrouver dans les caves d’un seul village désigné pour l’occasion, les amateurs et professionnels du vin sont invités à rejoindre les vignerons jurassiens directement sur leur domaine à l’occasion de portes-ouvertes organisées les 6 et 7 février 2021.

En France, il y a de nombreuses fêtes des vins populaires. La plus célèbre est sans doute la Saint-Vincent Tournante en Bourgogne. Depuis quelques années, une autre manifestation rencontre un succès grandissant au-delà de sa région, la Percée du Vin Jaune. Jusqu’à l’an dernier, elle est une grande fête viticole annuelle qui a lieu chaque premier week-end de février, à tour de rôle dans un village producteur de vin jaune et de vin du Jura. Elle célèbre la mise en perce, après six ans et trois mois d'élevage oxydatif en fût, et la dégustation des premiers tonneaux de vin jaune avant l'embouteillage. Le public est invité avec un verre à aller déguster vins jaunes et vins du Jura dans de nombreux caveaux ouverts où s'installent l'essentiel des producteurs de la région pour l'occasion.

Appellation située à l’ombre et à l’est de la Bourgogne, marquée par une personnalité typique et représentant environ 2 000 hectares sur une longueur de 70 Km environ, le Jura est l’un des plus petits vignobles français, mais sans doute l’un des plus originaux. Existant depuis des siècles sur des coteaux entre 250 et 400 mètres d'altitude, la culture de la vigne se développe de nouveau aujourd’hui avec pour particularité ses petites exploitations et ses coopératives. L'appellation générique du vignoble jurassien est le Côtes-du-Jura (20-25 000 hectolitres par an, dont 80% de vins blancs), mais il existe des appellations de terroir comme Arbois, la plus vaste sur près de 850 hectares produisant plus de 40 000 hl, Château-Chalon et l’Etoile, ainsi que l'appellation crémant du Jura et le Macvin obtenu par la distillation du marc du Jura. La production annuelle s’élève à environ 100 000 hl, dont 25% de rouges et de rosés, 50% de blancs, dont le vin jaune, et 20% de crémant du Jura, auxquels il faut ajouter le macvin (3%) et le liquoreux vin de paille produit avec des raisins desséchés.

Ces vins sont issus de différents cépages liés à la variété des sols et aux microclimats. La production de vins blancs étant largement dominante, le cépage le plus répandu est le chardonnay, qui représente 50% de l’encépagement du vignoble jurassien. Adapté aux sols calcaires et marneux, il donne des vins blancs secs aptes au vieillissement. Cependant, le cépage phare du Jura est le savagnin (près de 20% de l'encépagement) : très ancien, adapté aux terroirs marneux, très qualitatif et d'un rendement peu élevé, il donne des vins blancs de garde, puissants et originaux, aux arômes de noix et de pierre à fusil. Il entre aussi dans des assemblages avec le chardonnay, souvent appelés « Côte du Jura Tradition ». En vendanges tardives et après une longue vinification de six ans sans ouillage et permettant la formation d’un voile entre le bois et le vin, il donne le fameux vin jaune, objet de la manifestation annuelle qui fait la gloire de l’appellation et qui est vendu dans une bouteille de 62 cl appelée « clavelin » (1 500 hl par an). Les vins rouges ou rosés du Jura, produits notamment dans le secteur Arbois-Pupillin, sont obtenus à partir des cépages poulsard (20% de l'encépagement) et trousseau (5%). Le pinot noir est également présent dans le vignoble jurassien, avec 10% de l'encépagement, et est utilisé principalement en assemblage.

À l’occasion de cette manifestation début février, les visiteurs pourront ainsi découvrir le millésime 2014 du vin jaune et échanger avec les vignerons “dans le strict respect des conditions sanitaires”, ont indiqué les Ambassadeurs du vin jaune dans un communiqué. “Ces portes ouvertes permettront aux visiteurs de plonger dans l’histoire de l’or jaune du Jura”, surnom donné au vin jaune, au sein d’une trentaine de domaines participants, ont-ils précisé à l’AFP.

Au programme de cette Percée revisitée : dégustations et visites des domaines, diverses animations et clavelinage (concours traditionnel réservé aux vins jaunes). La très attendue vente aux enchères de vins jurassiens se tiendra pour sa part en mars, dans des conditions qui restent encore à définir, selon les organisateurs. Il n’est pas précisé si la traditionnelle messe du dimanche célébrée par l’évêque pour bénir les mythiques fûts de savagnins aura lieu ou non.

Grâce à la persévérance des organisateurs et en espérant que d’ici-là, le « maudit virus » ne reparte pas en flèche, c’est une belle proposition qui est faite aux amateurs et consommateurs. En 2022, si tout est redevenu normal, la Percée du vin jaune doit se dérouler à Cramans les samedi 6 et dimanche 7 février. Le millésime 2015 de ce vin mythique sera alors « dévoilé » au public, à vos agendas.

Source: McViti

À propos de l' auteur

Âgé de 45 ans, ingénieur agricole, diplômé de l’IHEDREA (Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole en 1995), j’ai poursuivi mes études par un master de Gestion, Droit et Marketing du secteur Vitivinicole et des Eaux de Vie dépendant l’Université de Paris 10 Nanterre et de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin - 1997). Lire la suite...

Commentaires des lecteurs