mercredi 11 décembre 2019
Du Mouton Rothschild pour Notre-Dame!

Du Mouton Rothschild pour Notre-Dame!

871 000 euros! Ce chiffre est la somme récoltée le 17 avril dernier à Londres pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris lors d’une vente aux enchères de 25 coffrets d’un vin prestigieux: le Château Mouton Rothschild.

L’AFP indique dans sa dépêche que chaque coffret contenait cinq millésimes de ce premier Cru de Pauillac classé en 1855, sans toutefois indiquer lesquels, dont les étiquettes ont été réalisées par des artistes qui ont été exposés au château de Versailles. Cette vente était au départ destinée à la restauration du palais du Roi Soleil, tout comme les ventes aux enchères de Hong Kong, le 1er avril, et de New York, le 4 mai.

L’incendie de Notre-Dame de Paris s'est déclaré à l'intérieur de la charpente de la cathédrale dans la soirée du lundi 15 avril 2019, causant plusieurs centaines de millions d’euros de dégâts. L’émotion, tant en France qu’à l’étranger, fut forte et les dons du monde entier affluent depuis. « L’actualité, avec l’incendie de Notre-Dame, a déclenché l’envie conjointe du château de Versailles et de la famille Rothschild, propriétaire de Mouton Rothschild, de reverser le résultat de cette vente pour la restauration de la cathédrale Notre-Dame », a précisé un communiqué du château basé en Gironde, quelques jours après la catastrophe, et qui vient compléter la longue liste des généreux donateurs.

En contrepartie, qu’ils soient pour Versailles ou Notre-Dame, les acheteurs de ces trois ventes, afin d’être remerciés, seront tous invités à un dîner de gala au château de Versailles, où sera notamment servi le millésime 1945 de Mouton Rothschild, une des années les plus prisées au monde (avec 1929, 1982 et 1990).

Une façon comme une autre de faire passer l’addition, car le prix moyen du coffret ressort à 34 840 euros et le prix moyen par bouteilles à 6 968 euros… Nul doute qu’à ce prix là, ces flacons seront bus avec modération!

Source: McViti

À propos de l' auteur

Âgé de 45 ans, ingénieur agricole, diplômé de l’IHEDREA (Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole en 1995), j’ai poursuivi mes études par un master de Gestion, Droit et Marketing du secteur Vitivinicole et des Eaux de Vie dépendant l’Université de Paris 10 Nanterre et de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin - 1997). Lire la suite...

Commentaires des lecteurs