jeudi 22 février 2024
« Les Aligoteurs » ont désormais leur salon exclusivement consacré au cépage Aligoté

« Les Aligoteurs » ont désormais leur salon exclusivement consacré au cépage Aligoté

Sur son site, Terre de Vins, dans un article paru le 3 mai 2018, nous fait part du retour en grâce du cépage aligoté grâce à une association de vignerons, Les Aligoteurs. Désormais ce cépage a son propre salon. Le 23 avril dernier s’est tenu à Flagey-Echezeaux (Côte de Nuits) chez Philippe Delacourcelle, un restaurateur amoureux de l’aligoté, une dégustation uniquement consacrée à cette vigne.

L’aligoté est un cépage plutôt mal connu. Pour résumé, il produit un vin blanc, cultivé surtout en Bourgogne, issu d’un croisement de pinot noir et de gouais (ce qui en fait aussi un proche cousin du chardonnay et du gamay. Longtemps, l’acidité mordante de l’aligoté, récolté en sous-maturité, en a fait le compagnon tout trouvé de la liqueur de cassis locale.

Ce mariage, dont le grand promoteur avait été le Chanoine Kir, grand résistant et député-maire iconoclaste de Dijon dans l’après-guerre, a donné son nom à ce breuvage, le Kir, et cela permettait d’écouler une bonne partie de la production de ce vin blanc.

Pourtant l’image de l’aligoté évolue. Planté sur plus de 1 500 Ha surtout en Saône et Loire et Côte d’Or (pour mémoire la Bourgogne représente 29 000 ha de vignes) il n’est pas difficile d’en trouver sur nos linéaires, les plus grandes maisons bourguignonnes en proposant. De plus, son prix a su rester sage, la bouteille dépasse rarement les quinze Euros.

Mais c’est aussi la création de l’appellation bouzeron (Saône et Loire) en 1998 qui a marqué une étape notable en permettant d’affiner la règlementation et la communication. C’est la première appellation village où ce cépage est à l’honneur et non le « magique » chardonnay qui a su faire en parti la richesse de la région.

Vingt ans plus tard, en cette année 2018, une nouvelle étape est franchie avec la création de l’association Les Aligoteurs. Terre de Vins rappelait que plusieurs viticulteurs évoquaient cette initiative depuis quelques années. C’est chose faite avec pour ambition la promotion de l’aligoté de terroirs pour peu qu’il soit planté sur des sols pauvres, taillé court et vendangé tardivement.

Cette association ne manque pas de vignerons de talent. Voici une liste non exhaustive que rapporte Terre de Vins : Domaine de Villaine, Vincent Dureuil-Janthial, Arnaud Ente, Domaine Jean Fournier, Domaine Gachot-Monnot , Alex Gambal , Domaine Lejeune ou encore Thibault Liger-Belair.

De quoi déguster de bons vins blancs à un excellent rapport qualité prix.

Source: McViti

À propos de l' auteur

Âgé de 45 ans, ingénieur agricole, diplômé de l’IHEDREA (Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole en 1995), j’ai poursuivi mes études par un master de Gestion, Droit et Marketing du secteur Vitivinicole et des Eaux de Vie dépendant l’Université de Paris 10 Nanterre et de l’OIV (Organisation Internationale de la Vigne et du Vin - 1997). Lire la suite...

Commentaires des lecteurs