jeudi 17 octobre 2019
YULRUMFEST : L’appât du rhum

YULRUMFEST : L’appât du rhum

Le rhum, on le sait, jouit de la faveur exponentielle des consommateurs en ce moment au Québec, et l’engouement qu’il suscite provoque, sans surprise, la multiplication d’évènements exploitant la thématique : dégustations, festivals, « master-classes », clubs d’amateurs, blogueurs… Chacun tente de s’emparer de sa part de l’alléchant butin, et on ne peut blâmer que l’opulence du précieux nectar et du bonheur qu’il procure.

Le dernier né est le YULRUMFEST, qui s’autodéfinit dès sa première édition en tant que festival « international » du rhum de Montréal… Rien de moins! L’initiateur et concepteur du projet est Beverley Jacques (surnommé Jack Pot), jeune entrepreneur autodidacte doué en marketing, féru de basketball, de rap et… de rhum. J’ai eu l’opportunité de discuter à quelques reprises avec Beverley Jacques, au moment où il en était aux premiers balbutiements de la structuration de son projet, qui alors me semblait hautement ambitieux pour quiconque ne fait pas partie de l’industrie des spiritueux et ne connait pas parfaitement les aléas imposés par un marché régit par le monopole. Je dois donc saluer sa ténacité et son audace, puisque faisant fi de toutes règles et limitations, il a réussi à s’offrir son Festival.

Ne vous laissez cependant pas tromper par le titre de l’évènement, qui peut grandement porter à confusion avec les festivals et concours internationaux tenus par des experts et des sommités du monde du rhum. Le Yulrumfest n’a aucun lien de parenté ou affiliation, ni dans le but, ni dans la structure, ni dans les répercussions avec les très établis et reconnus Rhum Fest de Paris, Marseille, Madrid ou Berlin. Aucune médaille ne sera donc remise au Yulrumfest par un panel de juges spécialisés. Du moins pas dans sa formule actuelle.

Le terme « international » accolé au Yulrumfest est peut-être simplement une projection porteuse d’espoir pour Beverley Jacques, mais à ce stade je serais personnellement plus confortable avec un attribut plus modeste.

Les conférences ne seront pas non plus sous la responsabilité de maîtres distillateurs ou de mentors du rhum. À cette question posée sur l’absence d’experts au festival, Beverley Jacques me répondra : « Un expert? Pourquoi avoir besoin d’experts? Un amateur de rhum peut tout aussi bien parler du rhum »… En effet, ça se discute, tout dépend de l’intention, et surtout que cette intention reste claire.

Et c’est le bémol, l’intention.

La pochette de promotion nous annonce que le Yulrumfest est un outil pour « faciliter le dédouanage dans le cadre du Festival », pour « contacter et aider les distilleries voulant pénétrer nos marchés » ou encore « d’augmenter la diversité des rhums au Québec »! Et c’est là où le bât blesse, puisqu’une fois de plus (ou de trop!) ce sont les distilleries et les producteurs qui font les frais des discours et des promesses non soutenus par une expertise réelle.

Or, le Yulrumfest n’est en rien un « Trade show » pour professionnels de l’industrie pouvant réellement avoir un impact sur la commercialisation, ce qui pourrait soutenir de telles affirmations.

Questionné à ce sujet, Beverley se dit conscient des nuances qu’il faudrait apporter à ces énoncés, mais admet son intérêt marqué à éventuellement devenir lui-même agent promotionnel… Certains buts du Yulrumfest se clarifient donc un peu plus.

Le Yulrumfest, à sa première édition, est donc, sans fioritures ni protocoles, un évènement festif sous le thème du rhum et permettant de le découvrir, nature ou en cocktails, et qui saura sûrement rallier les joyeux festivaliers, toutes allégeances rhum confondues.

L’évènement se tiendra sur 3 jours. Aujourd’hui, le jeudi 16, avait lieu le lancement officiel et la conférence de presse tenue par l’organisateur Beverley Jacques au restaurant Haïtien Kwizinn de la Plaza Saint-Hubert.

Vendredi, une dégustation hommage dédiée à Barbancourt est au programme à 17h, toujours au restaurant Kwizinn, et présentée par Beverley Jacques.

Enfin, samedi, nous aurons droit à la journée grand public au Ausgang Plaza à partir de midi. Le prix d’admission est de 25$, coupons de dégustation en sus.

Le public pourra bien sûr retrouver quelques marques déjà présentes au Québec, mais aussi découvrir quelques exclusivités non disponibles sur notre marché, que l’organisateur a pu obtenir en importation privée : 

Barbancourt, Savanna, Elkin, Trois-Rivières, Island Cane, Kléren, Clifton Estate, La Compagnie des Indes, Ferroni, Clairin La Kay, Plantation, et Legendario seront disponibles en dégustation.

Pour infos et détails : Yulrumfest - Festival international de rhum à Montréal

Billetterie

annie yulrhumfest main2

Annie Des Groseilliers
Consultante Stratégique V&S 
W&S Strategic Consultant
EVolo-Consulting

annie art rhum rumgazette logo annie art rhum confrerie du rhum logo  samy Stamp Recommandation de qualite2  annie aqavbs signature

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. : 514 816-9979
Skype: anniedg65
Evolo Stratégie Conseils (membre de l'AQAVBS)
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

À propos de l' auteur

Née au cœur de Montréal, Annie a grandi dans un environnement multiethnique qui allait développer naturellement une ouverture et un intérêt spontané aux diverses cultures. Après avoir fait des études de journalisme à l’Université de Montréal, celle-ci travaille comme journaliste culturelle pour le Magazine Québec Rock. Lire la suite...

Commentaires des lecteurs