jeudi 6 octobre 2022
Les bonnes habitudes et la santé immunitaire

Les bonnes habitudes et la santé immunitaire

Bonnes habitudes alimentaires
Bonnes habitudes physiques
Bonnes habitudes mentales
Bonnes habitudes de sommeil
Bonnes habitudes sociales
Bonnes habitudes

=

Santé immunitaire

La rentrée scolaire est une période excitante de l’année qui implique la planification, le magasinage et l’organisation. Le prochain changement de saison est le moment idéal pour prendre de nouvelles habitudes et se concentrer sur votre santé.

« L’immunité est une machine complexe, sourit Jean-Luc Teillaud, immunologiste. Elle implique plusieurs types de globules blancs, qui interagissent entre eux et sont en mesure de réagir très vite en cas d’agression extérieure », explique le spécialiste.

Personnellement j’adore l’automne!  La rentrée des classes me met dans une mode plus régulière pour les heures de sommeil, la prise des suppléments et la routine.

C’est bien et important les vacances, mais j’adore la routine.  Pour moi, ce n’est pas monotone! C’est apporter la régularité des repas, le travail et le temps pour les exercices!

Cette discipline (le mot est fort, je préfère la régularité) apporte un système immunitaire plus fort.

À l’école, nos enfants et les profs, la garderie et le retour du travail au bureau, ont plus d’impact sur notre santé, dans le sens que nous sommes plus en contact avec plus de gens, de microbes et donc nous sommes plus disposés aux infections.  On pense aux grippes, rhumes, maux de gorge et infections de toute sorte.

C’est pourquoi dans cette chronique, je veux vous proposer des façons de vous protéger et prévenir ces inconforts.

Si l’immunité est en diminution à l’approche de l’hiver, ce n’est donc pas sans raison. Chez certaines personnes, la production de sérotonine diminue entre l’automne et l’hiver, et occasionne la survenue d’un syndrome dépressif, de la fatigue et du stress. Or, cette hormone est sécrétée non seulement par les neurones, mais également par les cellules du système immunitaire, et plus de 95 % de la sérotonine n’est d’ailleurs pas produite par le cerveau, mais par l’intestin. Il n’est pas rare d’avoir des envies de sucre, particulièrement en fin de journée et en soirée, quand les jours se font plus courts et que la luminosité réduit. C’est tout à fait normal, l’organisme cherche à compenser la baisse de sérotonine du cerveau. Alors, booster sa production de sérotonine, c’est lutter contre le stress, et donc doper ses défenses immunitaires!

Pour booster la production de sérotonine, et donc le fonctionnement des cellules immunitaires neuronales et intestinales, veillez à privilégier les glucides à digestion lente provenant notamment du pain et des pâtes faits de grains entiers, des céréales entières et du riz complet.

Dormez 7 à 8 heures par nuit, et durant le jour, laissez pénétrer le maximum de lumière solaire à l’intérieur de votre maison, ou de votre lieu de travail si vous le pouvez.

La pratique régulière d’une activité physique, comme simplement la marche à raison de 30 minutes par jour, améliore la circulation sanguine, concourt à l’augmentation des cellules de l’immunité et réduirait le risque d’infection respiratoire de 40 %. À l’inverse, le surentraînement aurait un impact plutôt négatif : après une séance de sport trop intense, on observe une baisse du taux de lymphocytes, ce qui implique moins d’anticorps potentiels en cas d’agression. À vous de trouver le juste équilibre, sans forcer.

La vitamine A stimule la prolifération des globules blancs, et la production d’anticorps par les lymphocytes. Elle est aussi essentielle à la fonction barrière de la muqueuse intestinale. La bonne dose : 10 000 mg par jour. Pour un apport, pensez aux carottes, au potiron ou encore aux épinards, mais surtout les gélules ou liquide d’huile de foie de morue.

La vitamine C : C’est un puissant antioxydant qui protège les globules blancs et augmente leur mobilité. Elle stimule la production de cytokines, les messagers qui activent la réponse immunitaire. On la trouve dans les fruits et les légumes frais. La dose journalière recommandée est de 2000 mg par jour.

La vitamine E : désigne un groupe de molécules appelées les alpha-tocophérols. Ceux-ci sont naturellement présents dans l’alimentation, comme dans les graines de tournesol ou des huiles végétales. Des études ont montré que la vitamine E compense la perte de réponse immunitaire due au vieillissement, en stimulant la production de globules blancs et son intérêt dans la lutte contre les infections respiratoires.

La vitamine D : est connue pour activer les globules blancs (lymphocytes T) nécessaires pour fabriquer des anticorps et détruire les microbes. Elle se trouve surtout dans les poissons gras (le foie de morue et son huile, le hareng, les maquereaux et autres poissons gras). Deux formes sont les plus courantes, la D2, d’origine végétale, et la D3, d’origine animale. Aucune différence d’efficacité entre les deux, mais un apport minimum conseillé de 3000 IU par jour potentialisé par une exposition quotidienne à la lumière du jour, la production de vitamine D étant surtout induite par les rayons UV.

Le sélénium, retrouvé dans l’emmental, le jambon cuit ou les champignons de Paris ainsi que les noix de brésil. À raison de 50 microgrammes par jour, il intervient au niveau immunitaire en maintenant en alerte un pool de globules blancs.

Le zinc, (fruits de mer, volaille, fromage, graines de citrouille…) à raison de 20 à 30 mg par jour, protège les membranes cellulaires des infections par les agents microbiens. Tous ces actifs, en cure trimestrielle, remettront à niveau vos stocks annuels pour un hiver en toute sérénité.

Plusieurs sortes de champignons médicinaux s’offrent à vous : Cordyceps, Lyon’s Mane, Reishi, et autre.  Je préfère un mélange de différents champignons. Ils sont d’une grande aide pour une immunité garantie.

Les huiles essentielles de ravintsara, d’arbre à thé, de thym à feuilles de sarriette ou à thujanol et d’eucalyptus radié sont d’excellents antiviraux et immunostimulants. Je place une goutte de l’un ou l’autre dans une capsule vide, ou en inhalation. Cinq jours sur sept.

L’huile de cumin noir est un excellent antioxydant et remontant du système immunitaire.  Je propose une cuillère à thé au levé, pendant 30 jours.

Pour une immunité optimale, il faut mettre un peu d’efforts, mais combien cela est plaisant de passer un hiver sans infections! L’énergie sera aussi au rendez-vous.

Pour vous aider à obtenir cette immunité optimale, je vous invite à consulter les produits suivants et utiliser le code IMMUNE pour obtenir un rabais de 15%:

Santé vous bien!

colombegauvinphoto