jeudi 6 octobre 2022
Vers un meilleur accès aux soins dentaires pour les plus démunis?

Vers un meilleur accès aux soins dentaires pour les plus démunis?

NOTE DE L'ÉDITEUR
On est tous pris avec des soins dentaires tellement onéreux que l'on met notre santé en péril!
À quand la carte d'assurance-maladie pour les soins dentaires? Nous sommes les plus grands payeurs de taxes au monde, après tout!

 

Ayant déjà du mal à payer leur panier d’épicerie, bon nombre de Québécois n’ont pas les moyens d’aller chez le dentiste. Ils en sont réduits à demander la charité sur l’internet ou aux dentistes eux-mêmes, qui sont appelés par leur Ordre à faire certains traitements gratuits. Conscient du problème, le gouvernement entrouvre la porte à un meilleur accès aux soins dentaires pour les plus démunis.

« Si tu ne peux pas m’aider, je vais me tuer. »

L’appel d’un jeune homme à l’hôpital a été pris au sérieux. Une ambulance a été envoyée chez lui, des policiers, aussi. Arrivé aux urgences, en larmes, le patient s’est dit en proie à un mal de dents intolérable. « Le dentiste m’a chargé 600 $, mais il ne m’a même pas enlevé les dents. »

Même s’il avait un rendez-vous plusieurs semaines plus tard, il n’avait plus d’argent pour payer la suite des traitements.

La scène de l’émission De garde 24/7 a frappé l’imaginaire, les médecins demandant à l’écran pourquoi les soins dentaires n’étaient pas couverts et faisant remarquer que, dans ce cas-ci, cela aurait coûté moins cher au système que l’ambulance, les policiers et la visite aux urgences.

Sur l’internet, des gens sollicitent ponctuellement des dons pour leurs soins dentaires. « Après plusieurs chirurgies et avec beaucoup de gêne, écrit une jeune femme, je suis maintenant en train de faire appel à votre aide pour me soutenir. »

Lire l'article complet: La Presse du 24 février 2022