dimanche 29 mai 2022
Unither Bioélectronique de Bromont a créé un drone aidant à sauver des vies

Unither Bioélectronique de Bromont a créé un drone aidant à sauver des vies

Une société américaine qui souhaite devenir une leader dans la production d’organes humains de synthèse a le mois dernier effectué la livraison, à l’aide d’un drone conçu à Bromont, d’un poumon qui a été greffé avec succès à un patient d’un hôpital de Toronto. Et selon ses dirigeants, ce n’est que le début.

Unither Bioélectronique est la société de Bromont qui a assuré le transport aérien entre le Western Hospital et l’Hôpital général de Toronto de ce poumon qui était logé dans un contenant de fibres de carbone réfrigéré situé sous le ventre de l’appareil.

L’itinéraire emprunté par le drone était connu d’avance et pouvait être effectué de façon autonome, mais des pilotes d’Unither étaient présents tout au long du trajet pour prendre le relais en cas de défaillance. Dans le pire des scénarios, un parachute pouvait être déployé pour garantir un retour au sol en douceur du précieux organe.

L’exercice a été effectué sous la supervision de Transports Canada et il était conforme aux directives gouvernementales en matière de transport médical. Mais la Ville Reine est un endroit où même les voies aériennes sont passablement congestionnées et le risque d’un imprévu demeurait bien présent tant à l’esprit du chirurgien Shaf Keshavjee, qui était responsable de la greffe, que dans la tête de Mikael Cardinal, qui supervisait l’opération pour Unither Bioélectronique.

« Notre objectif était de démontrer qu’on pouvait effectuer cette livraison même dans un contexte urbain et chaotique comme celui de Toronto, là où ce genre d’opération est le plus difficile, dit M. Cardinal en entrevue au Devoir. Maintenant qu’on sait que c’est faisable dans ces conditions, on pense que ça pourra se faire n’importe où ailleurs dans le monde. »

Lire l'article complet: Le Devoir du 16 octobre 2021