dimanche 27 novembre 2022
La 5G continue à provoquer des vagues de concertation dans le monde entier

La 5G continue à provoquer des vagues de concertation dans le monde entier

La Suède va bannir par mesure de sécurité nationale les nouveaux équipements des groupes chinois Huawei et ZTE de son nouveau réseau télécom 5G, et ceux déjà installés devront être retirés d’ici au 1er janvier 2025, a annoncé mardi l’autorité chargée des appels d’offres.

Ce bannissement est la conséquence d’une nouvelle loi adoptée au début de l’année et de l’évaluation des autorités militaires et du renseignement visant à « garantir que l’utilisation des fréquences ne met pas en danger la sécurité de la Suède », écrit l’Autorité suédoise des télécoms (PTS) dans un communiqué.

La patrie d’Ericsson, principal concurrent de Huawei, imite ainsi la décision britannique prise en juillet de bannir le groupe chinois, alors que plusieurs pays européens lui ferment peu à peu la porte sur leurs réseaux télécoms ou envisagent de le faire, dans le sillage de sanctions américaines.

En France, l’équipementier chinois ne fera pas l’objet d’une interdiction totale du marché de la 5G, mais les opérateurs utilisant déjà Huawei auront des autorisations d’exploitation limitées à huit ans.

Lire l'article complet: La Presse du 20 octobre 2020