samedi 2 mars 2024
Possible implantation de «zones de vitalité nocturne» et de «zones 24 heures» à Montréal Photo: Marco Campanozzi, archives La Presse

Possible implantation de «zones de vitalité nocturne» et de «zones 24 heures» à Montréal

Les Montréalais qui habitent près de certains bars et lieux de spectacles devront s’habituer à tolérer certaines nuisances sonores, puisque la Ville prévoit modifier ses règlements sur le bruit dans le cadre de sa future politique de la vie nocturne.

« Ça semble une évidence, mais ça ne l’est pas en ce moment. Par exemple, si on habite au Quartier des spectacles, on doit s’attendre à ce qu’il y ait des spectacles, et des spectacles, ça fait du bruit. Donc on ne peut pas s’attendre à avoir le même niveau de quiétude que si on habite L’Île-Bizard », a souligné le président du comité exécutif, Luc Rabouin, en présentant le projet de politique de la vie nocturne de la Ville, mardi.

« Mais c’est un vrai défi de trouver le bon équilibre acceptable pour maintenir la vitalité économique pour les tenanciers et la qualité de vie des résidants. »

Actuellement, les règlements sur le bruit sont semblables partout, peu importe qu’on se trouve dans un quartier résidentiel ou non. Ça pourrait changer.

La Ville propose d’implanter des « zones de vitalité nocturne » où on permettrait un niveau sonore plus élevé, en plus de prévoir des programmes d’aide financière pour que certains établissements puissent améliorer leur insonorisation.

Lire l'article complet: La Presse du 30 janvier 2024