vendredi 19 avril 2024
Remboursement des prêts CUEC: près de 20% des PME au pays sont à risque de faillite

Remboursement des prêts CUEC: près de 20% des PME au pays sont à risque de faillite

Le gouvernement fédéral canadien résiste aux appels à assouplir les conditions de remboursement des prêts d'urgence octroyés pendant la pandémie. Alors que la date limite pour rembourser ces prêts approche, près de 900 000 entreprises, bénéficiaires du Compte d'urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), sont confrontées à un défi. Ils doivent rembourser jusqu'à 60 000 dollars d'ici le 18 janvier pour bénéficier d'une exonération partielle, ou refinancer avant fin mars pour conserver cette possibilité.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) souligne la confusion et le manque d'informations claires, avec des PME recevant des conseils contradictoires. Beaucoup d'entreprises craignent de ne pas pouvoir refinancer ou rembourser à temps, ce qui entraînerait des taux d'intérêt de 5 % et des difficultés financières accrues. La FCEI prévoit qu'un nombre significatif d'entreprises pourraient fermer.

Des groupes comme Restaurants Canada alertent sur le risque de faillite pour de nombreuses PME. Malgré cela, le gouvernement reste ferme dans sa décision, soutenu par des voix comme Geneviève Tellier, politologue, qui questionne la viabilité à long terme des entreprises en difficulté. Déborah Cherenfant, stratège en entrepreneuriat féminin, ajoute que la crise des PME est exacerbée par d'autres facteurs tels que l'inflation et la pénurie de main-d'œuvre, indiquant que les défis actuels dépassent largement le cadre des prêts d'urgence. 

Lire l'article complet : Radio-Canada du 15 janvier 2024

Lire aussi: Un remboursement qui met «du sable dans l’engrenage»