jeudi 22 février 2024
Avions-citernes: des experts déplorent une perte d’expertise

Avions-citernes: des experts déplorent une perte d’expertise

NOTE DE L'ÉDITEUR
Pendant ce temps, les Chinois fabriquent leurs propres avions-citernes et ils sont à la veille de les vendre au Canada.

 

Si les prochaines saisons des incendies de forêt sont à l’image de celle de 2023, les provinces pourraient avoir besoin de plus d’avions-citernes comme les Canadairs CL-215 et CL-415. Mais le Canada n’a pas construit de ces appareils depuis 2015 et des experts déplorent une perte d’expertise à un moment où la demande augmente tant au Canada qu’à l’extérieur.

Lundi dernier, des avions-citernes provenant du Montana ont été déployés au Québec pour prêter main-forte aux pompiers et à la quinzaine d’avions-citernes que possède la province.

En conférence de presse mardi matin, le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, a expliqué que les six avions-citernes américains avaient été prêtés récemment à la Nouvelle-Écosse, mais lundi, « la fumée et la pluie ont rendu impossible le bombardement d’eau en Nouvelle-Écosse, alors ces avions ont été redéployés au Québec pour la journée ».

Le ministre Blair croit que les provinces ont suffisamment d’équipement, comme les avions-citernes, pour combattre les incendies qui sévissent dans plusieurs parties du pays. 

Toutefois, il a indiqué mardi matin qu’Ottawa « cherchera certainement à acquérir de l’équipement supplémentaire si c’est nécessaire », en faisant appel à un autre pays.

« Mais nous devons savoir où il se trouve et comment nous pouvons y accéder très rapidement », a expliqué le ministre.

Lire l'article complet: La Presse du 6 juin 2023