jeudi 22 février 2024
À Montréal, un tiers de l’eau traitée dans les stations d’épuration est gaspillée

À Montréal, un tiers de l’eau traitée dans les stations d’épuration est gaspillée

À Montréal, un tiers de l’eau traitée dans les stations d’épuration est gaspillée. Fuites d’eau dans le réseau d’aqueducs ou robinets coulant sans fin, chaque goutte perdue représente un coût pour la Ville et, par ricochet, pour les contribuables. Les chiffres les plus récents de la Ville de Montréal montrent qu’environ 140 millions de mètres cubes d’eau sont gaspillés chaque année.

Chaque jour, ce sont près de 720 litres d’eau par personne qui sont produits à Montréal. La consommation en eau se divise principalement en deux secteurs: le résidentiel et les industries, commerces et institutions (ICI). Le résidentiel représente plus de la moitié (62%) de la consommation totale d’eau potable à Montréal, tandis que les ICI en consomment le tiers (33%). Le reste (5%) concerne la consommation municipale hors bâtiment.

En matière de consommation résidentielle, les Montréalais dépassent la moyenne canadienne. Les dernières données, issues du bilan de l’usage de l’eau potable de 2021, montrent qu’un Montréalais consomme en moyenne 327 litres chaque jour, alors qu’un Canadien en consomme en moyenne 215 litres.

Malheureusement, une partie de l’eau est gaspillée, bien qu’elle ait été traitée en amont dans une usine de traitement, à un coût de 3$ pour 1000 litres. Pour les 140 millions de mètres cubes d’eau gaspillés annuellement, ce serait donc près de 406 M$ qui sont dépensés en traitement de l’eau pour rien.

Lire la suite: Journal Métro du 22 avril 2023