jeudi 26 janvier 2023
Besoin urgent d'un nouveau centre de tri des matières recyclables dans l’est de Montréal

Besoin urgent d'un nouveau centre de tri des matières recyclables dans l’est de Montréal

Le processus de construction d’un nouveau centre de tri des matières recyclables dans l’est de Montréal se met en branle, à deux ans de l’entrée en vigueur de la réforme de la collecte sélective et de la fermeture du désuet centre de tri de Saint-Michel.

Un « appel à la qualification » pour la construction de cette infrastructure sera lancé ce jeudi par Éco Entreprises Québec (EEQ), à qui a été confiée en octobre la gestion du système de collecte sélective réformé1, qui entrera en vigueur en décembre 2024.

L’organisme à but non lucratif représente les entreprises qui mettent sur le marché québécois des contenants, emballages et imprimés et qui devront, avec la réforme, en assurer la récupération et le recyclage.

Si EEQ s’attaque en premier lieu à la construction d’un nouveau centre de tri dans la métropole, c’est parce que « Montréal a des besoins très urgents », a expliqué en entrevue à La Presse Maryse Vermette, présidente-directrice générale de l'organisme.

L’actuel centre de tri du Complexe environnemental de Saint-Michel, qui traite les matières recyclables de l’est de l’île de Montréal, est « en fin de vie » et il est exclu de prolonger son exploitation au-delà du contrat actuel, qui arrivera à échéance à l’automne 2024, indique-t-elle.

«C’est un centre de tri du XXe siècle. Là, on est au XXIe siècle et on a besoin d’un centre de tri moderne.» – Maryse Vermette, présidente-directrice générale d’Éco Entreprises Québec

Lire la suite: La Presse du 1er décembre 2022