dimanche 4 décembre 2022
De nombreux commerces enclavés à cause de la COP15 sont inquiets

De nombreux commerces enclavés à cause de la COP15 sont inquiets

Barrières de sécurité, forte présence policière, entraves, manifestations : l’arrivée de la COP15, qui se tiendra du 7 au 19 décembre à Montréal, force de nombreux commerçants à se préparer au pire. En plein cœur du périmètre, un centre de la petite enfance (CPE) ne cache pas ses inquiétudes pour la sécurité des enfants, dont l’aire de jeux pourrait bien se retrouver en plein cœur de l’action.

« Nous sommes tous inquiets. C’est quand même majeur, ce qui s’en vient », lance Sylvie Chabot, directrice générale du CPE Le Petit Palais. Elle fait ces jours-ci des appels pour obtenir une sécurité autour de ses locaux. « Mon mandat, ça reste d’assurer la santé et la sécurité des enfants », glisse-t-elle.

Voisin du Palais des congrès, rue Viger, l’établissement accueille quotidiennement des dizaines d’enfants. Avec l’arrivée de la COP15, de milliers de délégués, mais surtout de possibles manifestations, Mme Chabot dit avoir été contactée dans les derniers jours par plusieurs parents préoccupés.

Rencontrée dans ses locaux lundi, la gestionnaire attendait justement une rencontre avec les policiers à ce sujet. Son groupe a notamment demandé l’aide du ministère de la Famille dans ses démarches. « Ma principale demande, c’est d’avoir un plan d’évacuation, qui est présentement dans le Palais des congrès. Sauf que là, on n’y aura pas accès. C’est un enjeu pour nous », confie-t-elle.

Lire la suite: La Presse du 22 novembre 2022