mercredi 30 novembre 2022
Ramassage intensif des feuilles mortes avant les premières neiges

Ramassage intensif des feuilles mortes avant les premières neiges

La dernière feuille morte sera-t-elle ramassée des rues de la métropole avant que tombe le premier flocon de neige ? C’est l’objectif de la Ville de Montréal, qui parie sur un raclage automnal efficace pour lutter contre les futurs trottoirs glacés.

L’espoir : libérer les bouches d’égout pour éviter la rétention d’eau lors des premiers cycles de gel et de dégel de l’hiver. Côté glace, c’est à ce moment-là que se joue le reste de la saison froide.

« Aux premières neiges, les températures sont souvent en dents de scie. Il y a un peu de neige », souligne Philippe Sabourin, porte-parole de la Ville de Montréal. « Quand l’eau reste là et que la nuit, ça regèle, ça fait des bordures qui sont glacées. »

Parce que des feuilles mortes, il en tombe par millions chaque automne sur la métropole. « On parle d’environ 15 000 tonnes de feuilles » ramassées dans les rues, continue-t-il. L’équivalent du poids de 80 Boeing 747 ou de 1,5 fois la tour Eiffel.

Devant lui, la contremaître Véronique Pinel coordonne le travail des cols bleus de l’arrondissement de Saint-Laurent, rue Beaudet. Les travailleurs forment des tas de feuilles aux coins des rues, avant de les ramasser au tracteur. Un balai mécanique s’occupe de la finition.

Lire la suite: La Presse du 13 novembre 2022