jeudi 6 octobre 2022
Le Festival jazz et blues de Saguenay 2023 accueillera de nouvelles têtes d’affiche

Le Festival jazz et blues de Saguenay 2023 accueillera de nouvelles têtes d’affiche

Le guitariste Jack Broadbent pour une troisième fois dans la région, le meilleur de la musique cajun avec CJ Chenier, ainsi qu’une double affiche mettant en cause le bluesman californien Tommy Castro, de même que son jeune camarade Jontavious Willis. Voici les nouvelles propositions soumises par l’équipe du Festival jazz et blues de Saguenay en vue de l’édition 2023, qui se déroulera du 26 au 29 avril.

Si elles sont dévoilées samedi, c’est pour montrer à quel point cet événement a repris son erre d’aller après la pause covidienne. On peut y voir un acte de foi en l’avenir, ce que tend à confirmer la promotion rattachée à deux de ces programmes. Pour voir CJ Chenier le 27 avril, au Théâtre Palace Arvida, ou le combo Castro-Willis deux jours plus tard, au Théâtre Banque Nationale, il suffira de débourser 25 $.

« Ce sera un bon moment pour réserver deux places pour le prix d’une. Nous souhaitons que cette promotion favorise les découvertes musicales », a souligné Maxime Boudreault, responsable de la logistique et coprogrammateur, à l’occasion d’une entrevue accordée au Progrès. Puisque ces artistes ont rarement droit de cité à la radio, une réalité qui enveloppe la plupart des musiciens associés au jazz, au blues ou à la musique cajun, de telles initiatives sont nécessaires pour frapper les esprits.

« À lui seul, le fait que Tommy Castro joue à Chicoutimi est assez gros. Lui qui a sorti 16 albums depuis 1996 est considéré comme un grand par nul autre que son collègue Joe Bonamassa, fait observer Sophie Blackburn, responsable des partenariats et adjointe aux communications. Il sera pourtant sur la même affiche que Jontavious Willis, un guitariste de 24 ans dont on dit qu’il a la maturité musicale d’un homme de 70 ans. »

Lire la suite: Le Quotidien du 27 août 2022