jeudi 6 octobre 2022
Vous payez cher pour votre forfait de téléphonie sans fil

Vous payez cher pour votre forfait de téléphonie sans fil

Sauf que le Canada est un grand pays et nous avons des réseaux sécuritaires et fiables, rétorque habituellement le «Big 3» des télécoms (Rogers, Bell et Telus), qui détient 89 % du marché des forfaits sans fil.

L’argument de la fiabilité des réseaux ne tient plus depuis la panne d’une journée du réseau sans fil de Rogers le 8 juillet dernier.

À cause d’une erreur dans le codage de la mise à jour des réseaux, les 10 millions de clients sans fil de Rogers ne pouvaient plus appeler ou texter frénétiquement.

Mais il y a (encore) plus problématique.

Ils ne pouvaient plus rejoindre le service d’urgence 911 avec leur téléphone sans fil. Le réseau bancaire Interac ne fonctionnait plus chez plusieurs institutions financières. L’application ArriveCAN était bloquée. Des hôpitaux à Toronto n’étaient plus capables de rejoindre leurs médecins.

On a réalisé deux choses ce jour-là.

Premièrement : les réseaux de télécoms occupent une place énorme dans nos vies.

Deuxièmement : on a trop longtemps fait confiance aux géants des télécoms en matière de fiabilité de leurs réseaux, sans trop les surveiller.

Lire la suite: La Presse du 5 août 2022