mardi 16 août 2022
Aéroports de Montréal accusé de miner l’aviation à Mirabel

Aéroports de Montréal accusé de miner l’aviation à Mirabel

Fermeture d’une des deux pistes, hausse sans précédent des tarifs imposés aux écoles de pilotage, chute de 80 % des atterrissages et décollages : Aéroports de Montréal (ADM) est accusé de miner l’aviation à Mirabel.

« Les contrôleurs aériens ont sorti leur jeu de Scrabble. Il peut s’écouler des heures sans qu’ils voient un avion. »

Marc-André Théorêt dit avoir un siège au premier rang pour assister à un triste spectacle : celui d’un aéroport de renommée mondiale en train de sombrer.

Au moment où le secteur aérien international connaît un boom sans précédent, à Mirabel, on gère la décroissance, déplore M. Théorêt, président des hangars Mirajet, notaire semi-retraité et membre d’un groupe qui aimerait relancer les activités aéroportuaires à Mirabel.

« Les atterrissages et décollages sont en baisse, une des deux pistes vient d’être fermée, et il n’y a aucune vision pour dynamiser les activités aéroportuaires sur un site incroyable qui fait l’envie du monde entier, et où le bruit ne dérange personne », déplore celui qui est aussi pilote.

Lire l'article complet: La Presse du 13 juillet 2022