dimanche 3 juillet 2022
Bryan Buraga au complexe Guy-Favreau, à Montréal, où il a l’habitude d’être payé pour attendre en file devant le bureau des passeports de Service Canada. Bryan Buraga au complexe Guy-Favreau, à Montréal, où il a l’habitude d’être payé pour attendre en file devant le bureau des passeports de Service Canada.

Bonne chance pour obtenir votre passeport canadien avant de partir en voyage

La crise des passeports pousse des Québécois exaspérés par les délais interminables à payer de 20$ à 50$ l’heure quelqu'un qui fera la file pour eux devant le bureau des passeports de Service Canada.

C’est le volume «sans précédent de demandes à traiter» et le manque de main-d'œuvre en pleine pandémie qui créent ces retards colossaux depuis plusieurs mois, selon Service Canada.

«La plupart du temps, ce sont les assistantes d’hommes d’affaires riches qui me contactent. On me dit qu’ils n’ont pas le temps d’attendre dans une file durant toute la journée. Je le fais pour eux parce que c’est de l’argent facile», explique Bryan Buraga, sourire aux lèvres.

Lire l'article complet: Journal de Montréal, le 12 juin 2022