mercredi 29 juin 2022
Louis-Victor René, notre Petit Prince québécois du Spirit’s Jazz

Louis-Victor René, notre Petit Prince québécois du Spirit’s Jazz

La vie de Louis-Victor René est comme une collection de toiles subséquentes qui se dévoile sous nos yeux, sur laquelle des wagons s'attachent au train et lui créent un parcours inédit, tout en mouvance, en créant ainsi une superbe cinématique. 

Il jazz les esprits à 15 ans. 

Acteur québécois depuis 2017, son amour pour le 7e art lui vient d'un cours avec le réalisateur américain Cory Edwards.

En allant encourager ses amis créatifs du Montreal Improv, avec qui Louis-Victor avait créé le court-métrage « L'enfant du Dr Funky », il leur demande de créer un groupe d'improvisation en anglais pour les jeunes. Il voyage de longues distances chaque semaine pour improviser avec ses nouveaux amis.

En créant des textes ludiques et scientifiques dans un esprit cinématographique et avec une touche de moralité, il expose son esprit philosophique lors de ses chroniques mensuelles à la radio CKUT 90,3 de l'Université McGill.

En suivant des cours avec différents acteurs du milieu de la télévision et du cinéma québécois, dont Patrick Hunault, Jean-Pierre Bergeron, Hélène Parent, Sonia Quirion, Liane Simard et Valérie Le Maire, il découvre les différentes facettes de sa personnalité en se faisant aider de l'Agence Artistique Caralie.

Présentant sur scène son stand-up comique au sujet de l'intelligence artificielle en 2017-2018, dont l'une a été présentée dans le cadre de la Fête nationale du Québec à Batiscan, pour démontrer ludiquement les limites des forces de la technologie dans l'évolution de notre ère numérique.

Il se démarque par son aisance et son sens de la répartie lors d'une entrevue spontanée par Troy Miller, l'un des réalisateurs de Brooklyn 99, lors du ComediHub 2018.

Louis-Victor réalise les 2 épisodes de sa série « Idiot? », qui sont sélectionnés pour les éditions 2020-2021 du festival international de film Monaco Charity Film Festival, reportées dû à la COVID-19 et dont le retour est prévu pour l’édition 2022. Il se fait remarquer par Manuela Alburquerque Agency, agence artistique, internationale et exclusive basée en France. Une amitié et complicité artistique sont nées en voyant évoluer l'artiste créateur. Louis-Victor crée le concept du Spirit’s Jazz, exprimé par ses créations éclectiques et philosophiques.

Coréalisant les 2 premiers épisodes de Jeanne d’Arc pour Héroïque Films avec Steve Thiboutot. Ce projet réunissant plus de 60 intervenants, il découvre les joies de collaborer dans une très grosse équipe. 

Le tapis rouge se déroule sous ses pieds en décembre 2021, lors de la grande première de son œuvre « Idiot? - Le cousin étranger », présentée au Cinéma Capitol de Drummondville, immeuble reconnu comme patrimoine culturel.

D'une rencontre, d'un sourire et d'une fierté est née une complicité entre Nancy Rossi, propriétaire de MonOlivier.ca, et Louis-Victor René. Pour remercier Nancy Rossi d'avoir nommé un olivier en son nom, devenant ainsi un parrain agricole, il crée une vidéo en hommage à cette oliveraie et la présente lors d'un événement international.

Lettre MonOlivier et Spirits Jazz

Louis-Victor, qui vient de recevoir l'une des lettres de la part de l'olivier qu'il parraine.

*Avec l'accord de Manuela Alburquerque Agency (artistique/internationale/exclusive)

Il a composé l'introduction. Il compose de la musique et souhaite l'insérer le moment propice. Présentement, ce sont des musiques libres de droit. Il compose beaucoup et il attend d'avoir une banque assez grande pour en faire des ajustements judicieux.

C'est lui qui narre durant toute la vidéo.

Le Jazz de l'Esprit est pour représenter que son esprit Jazz avec les différents concepts artistiques pour rendre ses œuvres éclectiques. C'est un état d'esprit qui jazz avec les émotions, être le Mood Guardian. 

Il adore Charlie Chaplin et Tim Burton! Ses œuvres sont influencées d'eux. Pour son plaisir, il s'est enregistré lui-même en train d'interpréter Charlie Chaplin. Il aime sa façon de prendre soin des gens.

Les influences dont Louis-Victor René s'est inspiré, chacun apportant son bagage en donnant une nouvelle définition de Louis-Victor :

  • Cory Edwards, réalisateur américain, car celui-ci a fait naître le plaisir de ne faire qu'un avec le 7ème art, en étant son premier enseignant de cet art : le social créatif. 
  • Troy Miller, un réalisateur américain, qui l'invita sur le stage, du ComediHub, pour l'interviewer, lui donnant ainsi le bonheur de s'exprimer en public: le générateur d'énergie. 
  • Jean-Pierre Bergeron, un excellent comédien québécois et enseignant, lui a apporté l'amour de la psychologie du jeu : l'investigateur nostalgique.
  • Patrick Hunault, un excellent comédien et enseignant, qui lui a fait voir la constance dans le jeu : le flegme imperturbable.
  • Liane Simard, une excellente enseignante et réalisatrice équitable, qui prend soin des jeunes artistes : l'esprit vif.
  • Hélène Parent, une excellente enseignante, qui lui a libéré sa voix : la voix créative.
  • Sonia Quirion, une excellente actrice et enseignante, qui aurait pu jouer sa jolie maman : l'art surprenant.
  • Valérie Le Maire, une excellente actrice et enseignante, qui l'aida à mieux prononcer les mots : la justesse harmonieuse

Il côtoie des célébrités depuis sa tendre enfance, alors ils sont de grands influenceurs pour lui.

Serait-il notre Petit Prince québécois?

RÉPONSE : Dans le côté exploration philosophique et aviateur, avec le merveilleux texte du Petit Prince, on est agréablement surpris de votre façon de percevoir Louis-Victor. Il vous remercie du compliment.

signaturetextelouisvictor

louisvictorrene.wordpress.com