lundi 24 janvier 2022
Les activités humaines et les changements climatiques menacent nos plans d’eau

Les activités humaines et les changements climatiques menacent nos plans d’eau

Les lacs font partie de nos trésors naturels au pays, surtout au Québec, où on en compte des centaines de milliers; c'est une des plus importantes réserves d'eau douce de la planète. Plusieurs de ces plans d'eau sont actuellement en danger, incluant certains de ceux qui se trouvent à bonne distance des zones habitées.

Des scientifiques sonnent l’alarme. D’ici 30 ou 40 ans, l’avenir même de notre eau potable sera menacé.

« Des lacs, ça change toujours, mais le problème, c'est la rapidité avec laquelle les changements se produisent actuellement. Ça, ce n’est jamais arrivé dans le passé. Cette rapidité-là, donc, c'est ça qui est inquiétant! »
— Yannick Huot, géomaticien spécialisé en limnologie, Université de Sherbrooke

Yannick Huot a entrepris en 2019 une vaste étude de plans d’eau au pays. Au moins 90 % des 654 lacs qu’il a analysés contenaient des traces de pesticides et d’autres agents chimiques.

« On trouve des polluants de l’activité humaine dans la majorité des lacs que nous avons analysés au Canada. Même dans les lacs qui sont éloignés, on trouve des polluants. » — Yannick Huot, géomaticien spécialisé en limnologie, Université de Sherbrooke

Lire l'article complet: Radio-Canada du 4 décembre 2021