vendredi 20 mai 2022
Kazuba, la toilette du futur

Kazuba, la toilette du futur

La toilette du futur attend les Québécois aux besoins pressants dans un parc de Deux-Montagnes, une alternative écologique sans eau, sans électricité, sans produits chimiques, et surtout sans odeur.

« Ça va enfin démontrer au citoyen qu’une toilette [sèche] peut être hygiénique, agréable et sécuritaire », croit Scott McKay, ex-chef du Parti vert du Québec et auteur du livre L’aventure du caca.

Car ces installations n’ont rien à voir avec les bécosses malodorantes ou les toilettes chimiques tant redoutées par certains. 

Les deux toilettes Kazuba, installées au parc Mikaël-Kingsbury de Deux-Montagnes au début de l’été, fonctionnent grâce à un ingénieux système combinant les énergies thermique et éolienne.

Le principe est simple : le liquide tombe au fond d’une cuve, tandis que les matières solides restent sur une plaque, explique la responsable commerciale de l’entreprise française, Sandra Cossettini.

Puis, l’air et le soleil font leur œuvre. La « cheminée » de la toilette, positionnée le plus au sud possible, concentre la chaleur et fait évaporer le pipi et se déshydrater le caca.

Et le flux d’air entre la cuvette et la cheminée permet d’évacuer toute odeur indésirable, insiste-t-elle, un sourire dans la voix. 

Lire l'article complet: TVA Nouvelles du 2 août 2021