dimanche 18 avril 2021
Valérie Derome-Massé nous recommande 5 astuces pour réussir ses photos culinaires

Valérie Derome-Massé nous recommande 5 astuces pour réussir ses photos culinaires

Nous avons tous un jour au l'autre voulu immortaliser un plat franchement bien réussi. Par contre, la photographie culinaire est beaucoup plus complexe qu'elle peut le paraître. Voici 5 astuces que je recommande afin de réussir vos photos de petits plats en lumière naturelle. 

La lumière

Comme dans tout genre de photo, la lumière est possiblement l’ingrédient le plus important pour une photo réussie. Dans cet article, je vais parler de lumière naturelle mais à noter que la photographie culinaire est également couramment pratiquée en lumière artificielle. Je vous montre ici un petit aperçu d’une installation simple pour avoir une lumière naturelle optimale qui mettra en valeur vos plats.

Pour se faire, on a besoin d’une fenêtre, d’un fond, d’un diffuseur et d’un réflecteur. L’idéal est de s’installer près de la fenêtre qui vous fournira le plus de lumière possible. Pour ma part, je m’installe à côté d’une grande porte patio et comme elle est orientée au sud-est j’ai abondamment de lumière en matinée et en milieu de la journée.

Pour les journées nuageuses, nul besoin d’utiliser un diffuseur puisque la lumière est déjà diffusée. Par contre, je le recommande fortement pour les journées ensoleillées lorsque la lumière est directe. Le diffuseur vous permettra d’avoir une lumière beaucoup plus douce et des ombres moins prononcées. On place ensuite le réflecteur de l’autre côté de la fenêtre pour atténuer les ombres et balancer la lumière dans l’image.

Les deux types de direction de lumière les plus utilisés en photographie culinaire sont la lumière de côté et la lumière qui provient de l’arrière. La lumière de côté est probablement la technique la plus utilisée et qui convient à presque 100% des scénarios. Je conseille d’utiliser une lumière qui provient de l’arrière lorsque le plat que vous mettez en scène a une texture intéressante que vous aimeriez mettre de l’avant ou bien pour les boissons. À noter qu’il faut porter une attention particulière au rendu de la nourriture puisque c’est une lumière qui a tendance à faire ressortir les défauts.

Il existe une multitude de façons de diriger la lumière naturelle pour créer des effets sur notre image. Je vous invite à vous procurer des cartons de type « foam core » noirs et blancs et de les placer devant la fenêtre de façon à concentrer la lumière sur différents sujets dans votre composition et d’observer les changements sur vos images.

Lire l'article complet: Gosselin Photo Vidéo, le 5 avril 2021